Archives du blog

Oxygène Aulnay-sous-Bois novembre 2022 : Une autre lecture par les élu.e.s PS, PCF et citoyen.ne.s

1 – Les conseils de quartier

Enfin de retour ! Mais c’est la municipalité qui a encore fixé l’ordre du jour : élection des rapporteurs et des secrétaires, un point Santé et questions diverses en fin de séance. En imposant des réunions de 1 h 30 dont au moins 1 h de présentation d’un service ou de projets déjà tout ficelés, la mairie limite volontairement le temps de parole des habitants. Il ne peut y avoir ni débat, ni propositions des habitants pour leur quartier. C’est exactement ce que les habitants du quartier de la Rose des Vents ont dénoncé mardi 8 novembre à l’occasion de la reprise des Conseils de quartier. Aurons-nous un jour autre chose qu’une chambre d’enregistrement ? Autre chose qu’un semblant de démocratie ?

2- Sécurité

Deux pages consacrées à la sécurité en plus de la première page de couverture, où la municipalité triture les résultats dans les règles de l’art pour prouver l’efficacité des actions mises en place. L’article rappelle les moyens colossaux : 84 policiers municipaux, 23 opérateurs vidéo, 500 caméras. Mais rien sur le coût : caméra à 15 000 € pièce hors entretien, budget sécurité de 9 millions, à la charge exclusive des aulnaysiens.

Pour montrer la baisse de la délinquance, la municipalité n’a choisi que les secteurs en baisse, comparaison avec 2015 pour faire sensation et ne donne que des pourcentages qui ne veulent rien dire. Il faut le nombre de faits pour mesurer le niveau de délinquance.

Voici quelques données du site ville-data.com qui relativisent les résultats aulnaysiens !

Violences physiques, coups et blessures : dans Oxygène baisse de 50 % par rapport à 2015. La réalité en 2021 : 569 plaintes, 560 en 2020 soit + 2% en un an et 444 en 2016 soit une hausse de 28 %.

Vols à main armée : dans Oxygène, baisse de 49 % mais heureusement sur très peu de faits.

2021 : 25 plaintes, 22 en 2020 soit + 13 % en un an et 36 en 2016 soit – 30 %.

Vols dans la rue, lieux publics : données ville-data.com 2021 : 1325 plaintes, 2020 : 983 soit + 35 % en un an, 2016 : 920 soit + 44%.

Violences sexuelles 2021 : 102 plaintes contre 75 en 2020 soit + 36 % en un an.

Cambriolages dans les logements : 2021 : 320 plaintes, 309 en 2020 soit + 4% en un an et 452 en 2016 soit –30%, baisse due sans doute à l’installation d’alarmes par les particuliers depuis 2016.

La municipalité vante l’efficacité de la vidéosurveillance mais n’indique pas le nombre d’affaires élucidées grâce cet outil. Ce ne sont pas les 3 exemples décrits dans cet article anxiogène, au suspense digne de BFMTV que nous en saurons plus ! Quant à la proximité de la police municipale ? Pour les habitants c’est oui, proximité les jours de marché pour mettre des amendes … et la présence de chiens de patrouille et d’attaque est très mal perçue.

3-  Chantier du Grand Paris Express

Un coup de com’ de plus dans Oxygène ! B. Beschizza publie sa lettre à la Société du Grand Paris où il déplore les évolutions du projet, les nuisances et pollutions générées par le chantier.

Dès 2021, les habitants du quartier des Etangs avaient alerté le Maire et demandé son intervention auprès de la Société mais il était resté sourd à leurs doléances et pour cause … Il avait accordé une dérogation pour commencer les travaux très tôt le matin jusqu’à 22H le soir.

Par contre, en Janvier 2021, le Président des Élu.e.s d’opposition de gauche, Oussouf Siby, avait écrit au Président du Directoire et au Président du Conseil de surveillance de la Société du Grand-Paris pour les informer des difficultés des habitants. La Société du Grand-Paris avait tenu compte du courrier et organisé une réunion le 27 février 2021 avec les riverains concernés. Quant à la construction des logements au-dessus de la gare, prévus depuis presque 10 ans, il est temps que les aulnaysiens soient mieux informés sur le projet. Il y a un mois, Oussouf Siby, suite à une visite du chantier, a interpellé publiquement le Maire pour qu’il écrive à la Direction de la Société du Grand-Paris pour avoir des précisions sur ces logements …

Publier dans Oxygène des lettres du Maire postérieures aux actions de l’opposition, ça devient burlesque !

4-  Stationnement

Comme pour le service nettoyage de la ville, le Maire a confié la gestion du stationnement à une société privée. Il est donc responsable, avec Effia, de la qualité du service rendu.

Les protestations des commerçants notamment ceux du Centre-ville, des habitants excédés par des contraventions abusives ont forcé le Maire à agir. Il était temps qu’il écrive au Président d’ Effia pour demander aux agents de contrôle de faire preuve de discernement !

5-  Commerces

On se réjouit de la rénovation des devantures ou intérieurs de magasins. L’article met l’accent sur l’esthétique mais quelle est la démarche de la municipalité pour aider tous les commerces à être accessibles par toutes les personnes en situation de handicap ?

6-  Fibre, les armoires sécurisées

La démarche devait régler les problèmes mais ils persistent dans l’ensemble de la ville. Pour les habitants concernés, c’est la galère pendant des jours pour faire rétablir la connexion.

7-  Chasse aux marchands de sommeil, permis de louer en complément

L’ancien député socialiste de notre circonscription Daniel Goldberg a contribué à la Loi Alur et en a été le rapporteur à l’assemblée nationale en 2014. Cette loi prévoit l’encadrement des loyers et met un outil à la disposition des communes : le permis de louer. Tout propriétaire doit obtenir un permis délivré par la mairie pour pouvoir louer son bien. C’est un outil de lutte contre les marchands de sommeil peu scrupuleux qui louent des taudis à prix d’or.

Le Maire a mis des années pour se décider à utiliser cet outil dont il fait l’éloge à présent.

Source : Les élu.e .s PS, PCF et citoyen.ne.s : Oussouf SIBY, Sarah KASSOURI, Guy CHALLIER, Jean-Marie TOUZIN

%d blogueurs aiment cette page :