Archives du blog

Un cambrioleur tente de violer une femme de 90 ans au Blanc-Mesnil

Une femme âgée de 90 ans a été agressée durant la nuit de vendredi à samedi dans sa maison du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) par un cambrioleur qui a tenté de la violer. Vers 4 heures du matin dans la rue Voltaire, la victime prévient les forces de l’ordre et une patrouille se rend à son domicile. « Elle raconte qu’un voleur est parvenu à entrer chez elle en brisant la porte-fenêtre du salon », précise une source proche de l’affaire.

Source et article complet : Le Parisien

Un homme infidèle viole sa maîtresse au Blanc-Mesnil avec l’aide de sa femme

Les faits dénoncés tiennent du roman noir. Selon nos informations, une jeune femme de 34 ans a trouvé refuge, dans la nuit du 23 au 24 novembre, au commissariat du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) avant d’y livrer un récit glaçant. Adriana* a confié avoir rejoint son amant dans un appartement de la ville avant d’y être séquestrée et violée par ce dernier et… sa compagne ! Le couple a été interpellé, le 25 novembre, avant d’être mis en examen, ce dimanche 27 novembre, pour des faits de « séquestration », « viol » et « violences aggravées » par un juge d’instruction de Bobigny. Mari et épouse ont ensuite été placés en détention provisoire dans les maisons d’arrêt de Villepinte (Seine-Saint-Denis) et de Fleury-Mérogis (Essonne).

Examinée par un médecin, la victime s’est vu octroyer quinze jours d’incapacité totale de travail (ITT). Dans sa déposition, Adriana, domiciliée en Italie, a relaté être venue retrouver son amant, à sa demande, en France. Arrivée le 23 novembre à l’aéroport de Beauvais (Oise), la jeune femme est prise en charge par Florin, 38 ans, de nationalité roumaine.

Sur le trajet, Adriana note la présence d’une mini-caméra dans le véhicule de son compagnon, mais sans y prêter attention. Rendue dans son appartement au Blanc-Mesnil, la jeune femme y découvre la présence de son épouse… Cette dernière, prénommée Florentina, lui saute à la gorge en l’agonissant d’injures. Un bref échange de coups a lieu, puis la victime se voit intimer l’ordre de se déshabiller. Ce qu’elle refuse de faire avant d’être menacée par son amant, armé d’un couteau, qui lui promet de lui « couper les seins » si elle n’obéit pas.

Source et article complet : Actu.fr

%d blogueurs aiment cette page :