Publicités

Grave revers financier pour Wanda, défaite judiciaire de Val Tolosa : avis de gros temps sur EuropaCity

Deux semaines après les critiques formulées par Nicolas Hulot contre l’urbanisation du Triangle de Gonesse et une semaine après le revers subi par la candidature du Val d’Oise à l’accueil du Village global de l’Exposition universelle 2025, les nuages s’accumulent au-dessus du projet de centre commercial et de loisirs EuropaCity. Le groupe d’immobilier et de loisirs chinois Dalian Wanda, présenté par le groupe Auchan comme un partenaire technique et financier qui devait crédibiliser son projet de centre commercial et de loisirs géant, rencontre depuis quelques semaines une série de graves difficultés. 

Wanda avait pourtant bénéficié du soutien des plus hautes instances de l’Etat : en février 2016, son PDG Wang Jianlin avait été reçu en compagnie de Vianney Mulliez par le président Hollande en personne. Mais depuis fin juin 2017, la société est visée par une enquête du régulateur bancaire chinois, inquiet de son énorme endettement lié à une boulimie d’acquisitions. Lundi 17 juillet 2017, des médias ont annoncé que le gouvernement chinois voulait sanctionner Wanda pour avoir violé la réglementation sur les investissements à l’étranger, en lui interdisant de consentir de nouveaux prêts à ses acquisitions hors de Chine. La direction du groupe a annoncé le 10 juillet 2017 la cession de 91 % du capital de ses treize projets de parcs d’attractions, dont trois seulement sont déjà ouverts, et de l’essentiel de ses hôtels – 76 sur les 102 qu’il possède.

A ces déconvenues financières s’ajoutent des déboires commerciaux. Après avoir été obligé de fermer en juillet 2016 son parc à thème de Wuhan (centre de la Chine) pour fréquentation insuffisante, Wanda rencontre le même problème avec le parc d’attractions Wanda City inauguré en mai 2016 à Nanchang : au cours des sept premiers mois il n’a attiré que 1,3 million de visiteurs, pour dix millions attendus sur l’année. Ces échecs à répétition se doublent d’un manque de fiabilité financière du groupe : ainsi en mars 2017, il s’était révélé incapable d’honorer un paiement d’un milliard de dollars pour acquérir aux Etats-Unis la société Dick Clark Productions, qui produit la cérémonie des Golden Globes.

Alors que La Belle Etoile, filiale du groupe Auchan qui porte le projet EuropaCity, affirme vouloir « mettre en œuvre une concertation qui permette au public (…) d’avoir accès à une information actualisée sur le projet et ses différentes étapes », le moment est venu de fournir une information claire et transparente sur l’implication de Wanda, partenaire désormais bien fragile d’Auchan dans le projet EuropaCity.

En France l’horizon s’assombrit pour les projets de centres commerciaux géants. Ainsi le 13 juillet dernier la cour administrative d’appel de Bordeaux a affirmé que le projet Val Tolosa, qui prévoit de bétonner 44 hectares de terres abritant des espèces protégées, allait à l’encontre du schéma de cohérence territoriale de l’agglomération de Toulouse. Pour le juge administratif, l’intérêt économique et social du projet n’a pas été sérieusement démontré.

De telles critiques s’appliquent aussi à l’OVNI immobilier EuropaCity, qui tente de se poser sur les champs fertiles de la plaine de France, méprisant les engagements internationaux de la France pour lutter contre le changement climatique et niant les véritables besoins des Franciliens. « Alors que Disneyland Paris connaît une importante baisse de fréquentation et un déficit record, l’Ile de France n’a pas besoin d’un parc d’attractions supplémentaire.Pour les 700 hectares du Triangle de Gonesse, les citoyens sont en droit d’exiger un projet qui crée des emplois pérennes et qui protège un patrimoine agricole unique en Europe », déclare Bernard Loup, président du Collectif Pour le Triangle de Gonesse.

Source : communiqué Collectif Pour le Triangle de Gonesse

Publicités

Publié le 21 juillet 2017, dans Associations, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Cela est une excellente nouvelle qui ne peut que réjouir tous ceux qui veulent préserver la nature en île de France et sauvegarder les derniers vestiges de nos terres agricoles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :