Des lampes innovantes pour aider les collégiens dyslexiques en Seine-Saint-Denis, mais pas à Aulnay-sous-Bois

Dix collèges de Seine-Saint-Denis ont été équipés de cinq lampes Lexilight chacun « pour aider les collégiennes et collégiens dyslexiques à lire correctement ». 

« Selon l’OMS, 10% de la population mondiale est dyslexique, soit en moyenne un à quatre élèves dyslexiques par classe. Or, le temps d’attente pour avoir un rendez-vous chez un orthophoniste est en moyenne de deux ans en Seine-Saint-Denis« , explique le Département. Pour pallier cette difficulté, le conseil départemental expérimente la lampe Lexilight.

Les lampes sont pour le moment présentes aux collèges Henri Wallon à Aubervilliers, Jean Lurçat à Saint-Denis, Jean Vilar à La Courneuve, Jean Vigo à Epinay-sur-Seine, Jorissen à Drancy, René Descartes à Tremblay-en-France, Gustave Courbet à Romainville, Lenain de Tillemont à Montreuil, Honoré de Balzac à Neuilly sur Marne et Pablo Neruda à Gagny. 

Source et article complet : Actu.fr

Publié le 11 février 2021, dans Education, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :