Philippe Dallier lâche le Sénat pour se consacrer au local et aux Pavillons-sous-Bois

On ne l’avait pas vu venir. Philippe Dallier, chef de file de la droite en Seine-Saint-Denis lors des élections départementales a annoncé, mardi 27 juillet 2021, dans les colonnes du Parisien, renoncer à son mandat de sénateur pour se consacrer à ses fonctions locales. 

Récemment réélu au conseil départemental en plus de ses mandats de conseiller municipal aux Pavillons-sous-Bois, de conseiller territorial à l’établissement public territorial (EPT) Grand Paris Grand Est et de conseiller métropolitain à la métropole du Grand Paris, la loi sur le cumul des mandats obligeait le 1er vice-président du Sénat à renoncer à l’un de ses mandats. 

La loi ne l’autorisant pas à quitter le dernier mandat pour lequel il a été élu, le choix devait se faire entre ses fonctions municipales ou sénatoriales. A la surprise générale, c’est le Sénat que le président de la fédération des Républicains de Seine-Saint-Denis a décidé de quitter. 

« La politique n’est pas qu’une question de prestige, c’est aussi une question d’intérêt personnel, confie l’intéressé. Je n’avais pas envie de quitter Les Pavillons, l’EPT et la métropole du Grand Paris », explique au quotidien national celui qui est devenu sénateur en 2004. 

Source et article complet : Actu.fr

Publié le 28 juillet 2021, dans Politique, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :