Scandaleux ! Les sénateurs PS ont déposé une proposition de loi pour rendre la vaccination obligatoire pour tous !

Allant à l’encontre de toutes les lois existantes nationales et internationales qui affirment l’interdiction de tout acte médical non consenti, que ce soit par l’obligation, la contrainte, les pressions ou des mesures coercitives indirectes, le parti socialiste par la voix de ses sénateurs entend obtenir l’obligation vaccinale pour tous !

En effet, dans le prolongement de ses positions exprimées cet été, le groupe socialiste du Sénat prépare un texte pour rendre la vaccination pour tous contre le covid-19 obligatoire. Le débat parlementaire devrait se tenir le 13 octobre. Nul doute que cette position dictatoriale qui emboite le pas à celle adoptée par le gouvernement et qui suscite d’énormes controverses va cristalliser un bras de fer insoluble entre les nombreux français qui se sont clairement positionnés contre cette vaccination qu’ils jugent néfaste et dangereuse, et les pro-vaccins qui ont la prétention à l’imposer à ceux qui la refuse catégoriquement.

Les prochaines présidentielles s’annonçant, cette vaccination obligatoire contre le Covid  déterminera pour qui les français iront voter, car désormais l’enjeu n’est plus d’être de gauche, du centre, de droite ou des extrêmes radicaux, mais de soutenir les candidats et les candidates qui se prononceront clairement et sans aucune ambigüité pour le respect absolu des libertés fondamentales individuelles, l’interdiction de la suppression des droits à jouir sans entraves de sa propre vie et des services publics que chaque citoyen finance par ses contributions fiscales, le refus de toute discrimination et de toute apartheid pour des motifs sanitaires, ce qui signifie que tout aspirant à la fonction de chef d’état doit s’engager à ne plus jamais interférer avec le libre arbitre de chaque citoyen, ni à remettre en cause ou à piétiner par autoritarisme déplacé et abusif, les droits acquis et la souveraineté qu’il doit conserver sur son propre corps, et donc sur sa santé !

La rédaction du texte instaurant la vaccination obligatoire contre le SARS-CoV-2 a été déposée au sénat le 31 Août 2021 et ne reflète aucunement une volonté unanime en faveur de la vaccination, loin s’en faut ! En témoignent toutes les manifestations débutées cet été dans toutes les villes de France : du jamais vu dans l’histoire de la Vème république !  Mais bien évidemment ce n’est même plus rapporté sur nos chaînes télévisuelles !

Le groupe PS espère l’inscrire à l’ordre du jour de son prochain espace réservé en séance, le 13 octobre prochain. Ainsi ce groupe qui a prétention a représenter le peuple et qui ne le représente plus du tout, ose nier et refuse d’entendre les clameurs du peuple qui descend dans la rue tous les samedis pour dire NON à l’obligation vaccinale et pour dire NON au passe Nazitaire ? Quel autisme ! Quel affront ! Quelle suffisance et quel autoritarisme !

Lors de l’examen du projet de loi de gestion de la crise sanitaire, fin juillet, les sénateurs socialistes avaient défendu, sans succès, une obligation vaccinale plutôt que la mise en place du passe sanitaire. Mais intelligemment, le président du groupe LR Bruno Retailleau avait déclaré qu’il ne croyait pas dans la solution du groupe PS, à cause des difficultés à faire respecter l’obligation vaccinale.

En effet, comment s’y prendront ces Nazis du sanitaire pour inoculer de force ces substances dommageables à la santé humaine et trop souvent létales dont personne ne veut, à des citoyens déterminés et persévérants qui ne leur permettront jamais de les approcher ni de toucher un seul de leurs cheveux ? Au moins les masques tombent, hélas pas les nôtres, mais les leurs ! Désormais nous subodorons qui sont ces dictateurs sanitaires…. Des nazis réincarnés !   

Vous pouvez lire les justifications données par le groupe PS du sénat en faveur de l’obligation vaccinale pour tous sur le lien ci-dessous :

http://www.senat.fr/leg/exposes-des-motifs/ppl20-811-expose.html

Il n’en reste pas moins vrai que nul être humain n’a le droit ni le pouvoir d’obliger son prochain à un acte médical auquel il ne consent pas !

Je pense que nombre d’électeurs comme moi, vont sérieusement réfléchir à voter pour la candidate ou le candidat qui remettra définitivement en cause cette dictature sanitaire liberticide et dystopique, et donc une obligation vaccinale tout autant illégitime qu’illégale et abusive, d’autant plus qu’elle engendre de graves effets secondaires et des décès qui sont sous déclarés aux organismes de pharmacovigilance et qui sont niés et non divulgués aux informations ! 

Cet autoritarisme que nous observons désormais dans tous les groupes politiques conduira immanquablement à une guerre civile, voire à une révolution.

Article  rédigé  le  20  Septembre  2021  par  Catherine  Medioni

Publié le 20 septembre 2021, dans Actualité, Politique, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :