Le Groupe Médical du Parc menacé de fermeture faute de médecins pour assurer la continuité des soins.

Une Aulnaysienne qui s’est établie à Aulnay sous bois en 1970 à l’occasion de son mariage s’inquiète de la probable et inévitable fermeture du Groupe Médical du parc, sis au 24 rue Louise Michel à Aulnay sous bois.

Ce groupe avait été créé par plusieurs médecins dont le Docteur André FALLAS, arrivé après la 2° guerre mondiale qui exerçait Rue Paul Vaillant Couturier auparavant.

Dans ce Groupe Médical, se sont alors installé 3 médecins, avec parfois des remplaçants :

—    le fils du Docteur FALLAS, Pierre, rhumatologue qui a fait de nombreux remplacements avant     d’ouvrir son cabinet 

—    le Docteur MASSON, qui avait été également remplaçant avant de devenir l’un des médecins est devenu l’un des piliers de ce centre médical.

—    le Docteur FALLAS père qui a pris sa retraite à la fin de l’année 1990 et qui a été remplacé par…

—    le Docteur Laurence MAYOT. 

Jusqu’en 2017, le groupe médical fonctionnait donc avec 4 médecins :

  • Docteur François COMBE
  • Docteur Laurence MAYOT
  • Docteur Philippe MASSON
  • Docteur Thierry GUITTARD

Le Docteur MASSON a pris sa retraite en Juin 2017 et n’a jamais été remplacé.

Le Docteur Laurence MAYOT faisant valoir ses droits à la retraite, a quitté le groupe en juillet 2021 et depuis n’est pas remplacée.

Le Docteur GUITTARD qui était également médecin à l’hôpital Avicenne de Bobigny vient de quitter à 75 ans  le groupe médical fin septembre, sans être remplacé

Il ne reste plus que le Docteur COMBE qui accepterait éventuellement  de prendre quelques patients âgés du Docteur GUITTARD  qui ne peuvent plus se déplacer

Cette alerte donnée par une Aulnaysienne de très longue date ne fait hélas que confirmer la pénurie de médecins que nous observons à Aulnay mais également sur tous les territoires de France et dont la responsabilité revient aux différents gouvernements qui se sont succédé et qui n’ont fait que continuellement diminuer le numérus Clausus !   

Cette situation préoccupante est le résultat de politiques gouvernementales aberrantes dont la droite comme la gauche est entièrement responsable et dont les citoyens aujourd’hui font les frais  ! Tous les  élus de France qui gèrent les collectivités territoriales sont également confrontés à cette pénurie de soignants qu’ils ne peuvent pas inventer ni créer d’un coup de baguette magique.

Tout est fait par l’état pour diminuer chaque année le nombre de médecins formés. Tout est mis en place  pour décourager les vocations et à l’arrivée, ce ne sont pas nos dirigeants qui pâtissent de la situation car ils auront toujours pour eux mêmes l’accès prioritaire et privilégié aux meilleurs soins si besoin en était,  mais c’est chaque membre du peuple qui n’a plus accès à ses droits les plus fondamentaux :  se soigner !

L’incurie et la malveillance de nos dirigeants est manifeste et patente, quelque soit le parti au pouvoir. ils ne travaillent absolument pas pour l’intérêt général, ni pour le bonheur et le bien-être du peuple, au contraire !  Pendant que nombre d’entre eux placent scandaleusement leurs fortunes volées et mal acquises dans les  » Panama et Pandora papers « , ils nous harassent d’impôts et de taxes diverses et variées dont ils ne s’acquittent même pas ! N’est-ce pas scandaleux et injuste ?

Notre pays s’est inexorablement tiers mondialisé sous la houlette de tous ces dirigeants qui nous ont trompés, mentis et manipulés et qui continuent plus que jamais à le faire  !

Macron avec la complicité de ses acolytes et des  » merdias « , détient sans aucun doute la palme du plus grand menteur et du plus grand faiseur de fausses informations pour manipuler l’opinion publique, excepté quelque irréductibles comme moi. Comment dans le pays des droits humains et citoyens un chef d’état peut-il s’octroyer le droit d’entraver le droit d’expression et le droit d’opinion en créant une commission de lutte contre le  » complotisme  » et les  » fake news  » alors qu’il en est lui-même le plus grand et le plus gros producteur ?

Article  rédigé  le  7  octobre  2021  par  Catherine  Medioni

Publié le 7 octobre 2021, dans Santé, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Patiente du Docteur GUITTARD, je me retrouve sans médecin traitant. La plupart des médecins exerçant encore à Aulnay ne prennent pas de nouveaux patients. Cela devient très problématique. 7 médecins sont partis depuis le début de l’année, et pas de remplaçants en vue.

    • Catherine Medioni

      @ sandrineche | 7 octobre 2021 à 11 h 59 min

      La situation est en effet très problématique à Aulnay sous Bois, mais il faut également souligner que les maires qui ont succédé à Jean-Claude Abrioux et Gérard Gaudron n’ont fait que précipiter la raréfaction des médecins en ne renouvelant pas leurs contrats ou en les décourageant de s’investir pour la ville. Nous avons ainsi perdu stupidement d’excellents praticiens sollicités ailleurs avec une véritable aide à l’installation, reconnaissance et gratitude.

      La situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement est donc directement la résultante des politiques de coupe budgétaires répétées menées à l’encontre des services de santé par nos élus qui ont supprimé de nombreuses spécialités médicales en médecine conventionnée dans tous nos centres de santé. Il est évident que les honoraires libres pratiqués à l’hôpital privé de l’est parisien ne s’adaptent pas aux budgets modestes de la majorité des Aulnaysiens.

      La municipalité actuelle affirme vouloir faire du beau et du bon pour notre ville, mais force est de constater que l’on ne peut plus s’y soigner ! Et ce ne sont pas les nouveaux habitants drainés par les nouvelles constructions qui poussent comme des champignons après la pluie qui va améliorer la situation de pénurie.

      Le décès cet été du docteur Dijols qui n’avait que 61 ans laisse de nombreux patients sur le carreau puisque le cabinet n’a malheureusement pas trouvé de remplaçant et que son associé ne peut plus accueillir de nouveaux patients. C’est à notre municipalité de trouver des solutions pour attirer de nouveaux médecins, mais il semble qu’elle soit plus active à bétonner les jardins de la ville qu’à répondre réellement aux besoins des contribuables qui assurent leurs indemnités confortables.

  2. Je suis tout à fait de votre avis, et le problème s’étend à tout le département!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :