Des restaurateurs et cafetiers rançonnés pour les fraudes aux Pass sanitaires de leurs clients !

Un fidèle lecteur, ahuri que les forces de police puissent s’en prendre aux gérants des cafés et des restaurants en raison des fraudes au Pass sanitaire perpétrés par leurs clients sont contraints soit à fermer leurs établissements soit à ne plus faire que de la vente à emporter pour ne plus avoir à prendre en charge les amandes infligées pour des fautes qui ne leurs sont pas imputables !

En effet, les fraudes aux Pass sanitaires sont à l’origine de la fermeture de plusieurs établissement de restauration en seine Saint Denis comme ailleurs, parce que au lieu de faire payer les fraudeurs, la police réclame les amendes qu’ils infligent aux gérants et patrons des restaurants et cafés, ce qui est une mesure incroyablement inique puisque en principe dans notre droit nul ne doit être inquiété ni payer pour une faute commise par un autre !

Quelle est cette politique abjecte mise en place qui encourage notre police à persécuter des restaurateurs et des cafetiers en lieu et place des véritables responsables des fraudes ?  La profession n’est ni équipée, ni habilitée, ni assermentée pour effectuer ces contrôles qui ne devraient même pas leur incomber car quels moyens ont-ils de savoir si les Pass sont des vrais ou des faux ?

La grogne qui monte parmi les restaurateurs et les cafetiers rejoint celle des bibliothécaires qui en avaient assez d’être pris ou utilisés comme des substituts de policiers effectuant les contrôles alors que ce n’est absolument pas leur métier :  

 »  Si un client présente un faux Pass, je ne peux pas le savoir   » dit l’un d’entre eux !  Deux amendes de 1000 euros et une fermeture administrative de 5 jours mettent en péril son activité et surtout sa rentabilité. D’autres commerçants déplorent d’être traités comme des délinquants alors qu’ils ne font qu’exercer leur métier en recevant des menaces de garde à vue. Cette chasse à l’homme sur des personnes qui ne commettent pas eux-mêmes les fraudes est-elle conforme aux prescriptions de la déclaration universelle des droits de l’homme ? 

Chacun en son for intérieur possède la réponse….

La gestion calamiteuse et la politique désastreuse de Macron ne visent qu’à diviser les français et à les monter les uns contre les autres : vaccinés contre non vaccinés, jeunes contre vieux, travailleurs contre chômeurs, Patrons contre salariés, gérant de restaurants et de cafetiers contre les fraudeurs, français contre étrangers, Chrétiens contre Musulmans, riches contre pauvres, policiers contre la société civile, soignants contre leurs autorités de tutelle, lobbies pharmaceutiques, numériques et agro-alimentaires contre les intérêts des peuples, le tout couronné magistralement par la violation de toutes nos lois protégeant nos libertés individuelles et nos droits fondamentaux. Cela ne peut plus durer ! Il serait grand temps de signifier son congé à cet anti-démocrate lors des prochaines présidentielles !

Article  rédigé  le  2  Novembre  2021  Par  Catherine  Medioni

Publié le 2 novembre 2021, dans Actualité, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :