Anasse Kazib, délégué syndical de SUD Rail à la gare du Bourget, force t-il la main des Maires pour obtenir des parrainages ?

Anasse Kazib, candidat marxiste à la présidentielle 2022, a recueilli 116 parrainages au 15 février 2022. Il reste loin des 500 signatures nécessaires pour se présenter, mais il en compte déjà plus que certaines figures médiatiques, comme Christiane Taubira (73) ou Florian Philippot (1). Pour le moment dans les Yvelines, ce représentant de l’extrême gauche en a glané un seul validé par le Conseil constitutionnel, celui de Séverine Le Goff, maire du village de Flacourt, 183 habitants.

Dans l’esprit de la loi, comme l’a rappelé récemment le président du Sénat, Gérard Larcher, ces signatures d’élus ne constituent pas une adhésion politique, juste un soutien démocratique. Mais Séverine Le Goff, contactée par 78 Actu, affirme aujourd’hui qu’elle « regrette » d’avoir apporté son concours à la candidature d’Anasse Kazib, membre du parti Révolution permanente (émanation du NPA), ancien chroniqueur télé, « cheminot à Paris Nord, marxiste et syndicaliste SUD-Rail », comme il se présente sur sa bio Twitter.

Source et article complet : Actu.fr

Publié le 17 février 2022, dans Politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :