Nombreuses violences sexistes et sexuelles dans le sport en Seine-Saint-Denis

Janvier 2020 : le livre de Sarah Abitbol, Un si long silence, dans lequel elle raconte avoir été violée par son entraîneur entre ses 15 et 17 ans, soulève une vague de libération de la parole autour des violences sexuelles et sexistes dans le milieu sportif. Un mois après le témoignage de la championne de patinage artistique, une cellule ministérielle de lutte contre ces violences est mise en place. Depuis, plus de 600 affaires, concernant une cinquantaine de fédérations sportives, ont été recensées au total, selon des chiffres dévoilés mercredi. Dans 90 % des cas, il s’agit de faits à «connotation sexuelle», tandis que les 10 % restants portent sur des actes de violences physiques ou psychologiques.

Source et article complet : Libération

Publié le 10 mars 2022, dans Sport, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :