Paris Terres d’Envol contraint de verser 88000 euros à une société après l’arrêt d’un chantier à Sevran

En novembre 2020, le tribunal administratif a annulé un marché en raison d’une irrégularité. Les élus ont validé en conseil de territoire le dédommagement de l’entreprise dont les travaux d’assainissement avaient dû être interrompus.

De la première séance de l’année du Conseil de Paris Terres d’Envol, établissement public territorial regroupant huit villes du nord-est de la Seine-Saint-Denis*, c’est la délibération qui aura enregistré le plus grand nombre d’abstentions. Ce soir-là, la discussion autour d’un « protocole transactionnel » entre l’établissement public territorial (EPT) et la société Jean Lefebvre a particulièrement fait tiquer Oussouf Siby (PS).

L’élu d’Aulnay a justifié son vote contre par le fait que « les règles du marché public (…) n’ont pas été respectées ». « Ce soir-là, ni les élus ni l’administration n’ont été capables de répondre à mes questions, assure-t-il. Le sujet a provoqué un gros malaise au sein de l’assemblée. »

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 3 avril 2022, dans Actualité, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :