Le début de printemps pourri ravage les fruitiers et les potagers

Celles et ceux qui ont semé trop tôt cette année s’en mordent les doigts : les températures anormalement basses, les chutes de neige en avril et les vents violents ont ravagé les potagers. Certains fruitiers comme les pruniers ont aussi subi les caprices de la météo. Un début de printemps bien pourri qui met le moral dans les baskets…

Publié le 9 avril 2022, dans Actualité, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :