Contre l’avis des médecins, la justice donne raison à la famille de Jean-Claude Seknagi

Ce lundi, le tribunal administratif de Montreuil a enjoint l’équipe médicale du centre hospitalier Ballanger, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), de ne pas mettre en œuvre sa décision d’arrêt des soins si l’état de santé de Jean-Claude Seknagi venait à empirer. Une victoire «incroyable» pour ses proches.

Une « libération » après « des mois de souffrance et de combats » : voilà comment Ilan, le fils de Jean-Claude Seknagi, a accueilli ce lundi la décision de justice concernant le cas épineux de son père, hospitalisé en réanimation à l’hôpital Robert-Ballanger à Aulnay-sous-Bois. Dans sa dernière ordonnance, le tribunal administratif de Montreuil enjoint les médecins du centre hospitalier intercommunal (CHI) de « ne pas mettre en œuvre la décision du 15 février 2022 d’arrêt des thérapeutiques actives ». « Cette victoire, on n’osait pas l’espérer », lâche, en plus de quelques larmes, Ilan Seknagi par téléphone.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 13 avril 2022, dans Actualité, Santé, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :