Véronique Louwagie, députée LR et experte comptable de son métier, atomise le quinquennat financier de Macron 

Véronique Louwagie    :   Ce budget 2022 vient clore un quinquennat désastreux pour les finances de la France et je mesure mon mot « désastreux ». 

 »  Il y a cinq ans, vous vantiez votre sérieux budgétaire et vous annonciez un effort sans précédent de maîtrise des comptes publics.  Cinq ans plus tard, on constate au contraire une dérive sans précédent de ces mêmes comptes. « 

                                                                                                                                                                      

 »  C’est simple, nous avons aujourd’hui les taux de dépenses publiques et de prélèvements obligatoires les plus élevés de l’Union européenne !   Nous avons le pire déficit commercial de l’Union européenne !  Enfin, en ce qui concerne le niveau d’endettement, nous sommes parmi les plus mauvais éléments de l’Union européenne, en nous classant péniblement vingt et unième sur vingt-sept.  Malgré ce bien piètre bilan, votre gouvernement et votre majorité, monsieur le ministre délégué, sont souvent prompts à donner des leçons !  Nous y avons assisté à l’instant.  Mais la vérité, c’est que sous le quinquennat d’Emmanuel Macron, la France n’a pas gagné un rang dans les classements européens en ce qui concerne le niveau de dépenses publiques,… …le taux d’endettement, le solde commercial ou le taux de prélèvements obligatoires.  Pas un rang gagné en cinq ans !   Pire : l’écart entre les pays les mieux gérés de l’Europe et la France n’a cessé de se creuser. « 

 »   La dépense courante aura augmenté de 144 milliards d’euros sur le quinquennat et jamais le poids de la dépense publique n’aura été aussi élevé qu’actuellement.   Elle représente 56,4 % de la richesse nationale, un taux supérieur de huit points à celui de l’Allemagne et de six points à celui de la moyenne de la zone euro.  La situation de notre dette est encore plus inquiétante.   Il y a dix ans, la dette française était quasiment comparable à celle de l’Allemagne.   Aujourd’hui, l’écart est vertigineux : notre dette est supérieure de quarante points à celle de l’Allemagne, se hissant à plus de 116% de notre PIB, et elle dépassera prochainement 3.000 milliards, soit près de 45.000 euros de dette par Français.   À ce rythme, notre niveau d’endettement dépassera bientôt celui de l’Espagne.  Et votre bilan est même désastreux lorsqu’on considère notre déficit commercial de 95 milliards, d’autant plus que l’Allemagne affiche dans le même temps un excédent de 188 milliards.  Contrairement à tout ce que vous nous rabâchez, vous n’avez absolument pas restauré la compétitivité de nos entreprises !   Même l’Italie n’est plus en déficit commercial. « 

Pour écouter et visionner l’intervention de la députée à l’assemblée nationale,  cliquez sur le lien :

Face à un si mauvais gestionnaire de nos deniers publiques, devons nous vraiment renouveler le mandat d’un président qui a maltraité et méprisé les français , tout en leur rendant la vie non désirable ?   Que chacun en son âme et conscience assure par son vote ou son abstention un avenir souhaitable pour la France.  Pas celui dont nous avons expérimenté avec douleur les prémisses au cours du mandat écoulé !

Article  rédigé  le  18  Avril  2022  par  Catherine  Medioni

Publié le 18 avril 2022, dans Non classé, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :