Les arrêts maladie en cascade frappent encore les urgences de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois

En début de semaine, les urgences du centre hospitalier intercommunal ont fermé leurs portes et refusé les patients qui se présentaient en raison d’un manque de personnel : plus de la moitié des infirmiers et aides-soignants sont en arrêt maladie. Chronique, le déficit d’effectifs du service avait conduit l’été dernier à l’activation du plan Blanc.

Les urgences de l’hôpital Robert-Ballanger ne répondent plus. Lundi soir, à partir de 19 heures, les patients qui se sont rendus dans ce service du centre hospitalier intercommunal (CHI) situé entre Aulnay-sous-Bois et Villepinte ont trouvé porte close. Le lendemain, deux infirmières au lieu de huit en temps normal assuraient un accueil minimal. Plus de la moitié des quelque 80 infirmiers et des aides-soignants qui travaillent aux urgences sont actuellement en arrêt maladie.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 5 mai 2022, dans Santé, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :