Crack en Seine-Saint-Denis, les commerçants à bout

Agressions, bagarres, vols… A la porte de la Villette à Paris, comme à Pantin en Seine-Saint-Denis, les commerçants sont remontés. Avec l’arrivée de plus d’une centaine de consommateurs de crack, ils ont de plus en plus de difficultés à faire prospérer leurs activités.

«Tous les toxicomanes viennent vers les commerces pour agresser, voler, ce sont des gens extrêmement violents», explique un pharmacien à Porte de la Villette. Même son de cloche à Pantin. Pour Jean-François Lacaux, directeur de l’Intermarché des Quatre-Chemins, l’arrivée des toxicomanes a induit «une baisse de 15% de chiffre d’affaires et aussi de la marge puisque le vol a été multiplié par deux». 

Source et article complet : Cnews

Publié le 9 août 2022, dans Faits divers, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :