Le POID Aulnay-sous-Bois en a marre de la hausse des prix et vous invite à débattre le 18 novembre

MARRE DES HAUSSES DE PRIX !

ON NE POURRA S’EN SORTIR SANS UN MOUVEMENT GENERAL CONTRE LE GOUVERNEMENT MACRON ET CEUX QUI LE SOUTIENNENT !

Venez en discuter à la réunion publique du POID le vendredi 18 novembre à 18H30 salle Dumont (avenue Gallieni dans le Parc Dumont, face à la gare RER).

AU NIVEAU NATIONAL :

  • Hausse des prix de l’alimentation de plus de 10 % ; et de l’essence et du fuel
  • Hausse au 1er janvier du prix du gaz et de l’électricité d’au moins 15 %
  • Macron vient de faire adopter dans le budget 2023 une baisse de plusieurs milliards d’aide aux collectivités locales, pour les obliger à « participer à la réduction des déficits publics». Ce qui va pousser certains maires (comme le nôtre sans doute) à accentuer les privatisations et augmenter toujours plus les tarifs des services municipaux. 

AU NIVEAU LOCAL

  • La CSF-Amiva dénonce une augmentation des charges 2021 dans les HLM de la ville de 9.15 % en 2021. Et combien d’ici la fin de l’année 2022 ? Et en 2023 ?
  • La municipalité Beschizza a augmenté les prix :
    • De l’entrée à la luxueuse piscine privatisée et fortement déficitaire : les tarifs pour un adulte sont passés de 4,80 € à 5,30 €. Pour un enfant, il faut débourser 3,70 €. Autant dire que des dizaines d’enfants de familles modestes n’apprendront pas à nager avant la 6!
    • Des tarifs de cantine qui ont augmenté de 12 % en octobre (pour une qualité déplorable). Augmentation également des crèches et du périscolaire.

La colère des travailleurs redouble quand on apprend les profits fantastiques engrangés par Total et tous les groupes liés à l’énergie.

Et pourtant, de l’argent il y en a !

« Ce qu’on veut c’est du pognon ! »  ont réclamé les ouvriers en grève de Stellandis Moselle, puis des raffineries. Des dizaines de grèves ont lieu actuellement pour l’augmentation des salaires.

De l’argent il y en a et par centaines de milliards d’euros :

  • 629 milliards ont été versés aux patrons et aux banques par le gouvernement (et avec le vote unanime de tous les députés des premiers 343 milliards le 19 mars 2020)
  • 43 milliards pour le budget de la guerre en 2023 (en augmentation de 3 milliards par rapport à 2022)
  • 170 milliards ont été distribués aux actionnaires en 2022.

 Confisquer ces milliards versés aux capitalistes et les investir dans l’école, les hôpitaux et tous les services publics,

C’est la première des mesures d’urgence que prendrait un gouvernement au service des travailleurs.

Nous vous appelons à signer l’appel déclinant les mesures d’urgence à prendre.

Et la seule manière actuelle de combattre « l’ennemi qui est dans notre pays » (la bourgeoisie et son gouvernement Macron), c’est de construire avec nous un parti ouvrier honnête, indépendant de toutes ces combinaisons parlementaires auxquelles nous assistons actuellement.

Pour l’unité ! Pour le tous ensemble !

Contre la guerre qui menace, le POID a été à l’initiative d’un meeting internationaliste le 22 octobre rassemblant des délégués du monde entier et 2000 participants ! Les bases du parti ouvrier ont été jetées. Venez le construire avec nous !

Source : POID Aulnay-sous-Bois

Publié le 13 novembre 2022, dans Politique, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :