Oxygène : Ce que le Maire d’Aulnay-sous-Bois et sa majorité ne vous disent pas

Impôts et prestations municipales:

Le maire affirme que les impôts n’ont pas augmenté à Aulnay depuis 2014 mais c’est en fait depuis 2005. Par contre, ce qu’il passe sous silence ce sont toutes les augmentations des tarifs des services municipaux et Délégation de service public (cantine, périscolaire, centres de loisirs, activités des seniors, culture, sport, piscine, stationnement…), la suppression pure et simple de services ou activités (radiologie au CMES Louis Pasteur, centre municipal dentaire à la cité de l’Europe, fêtes de quartiers organisées par l’ACSA, été à Ballanger…)

La chasse aux feuilles mortes :

Du nord au sud de la ville, les riverains se plaignent des passages de la souffleuse dès 5h30 du matin. Cet horaire n’est pas raisonnable, à la fois pour le personnel qui œuvre trop tôt et par tous les temps et pour les habitants réveillés par le bruit. A noter aussi les feuilles non ramassées dans les cours d’ école ou dans certaines rues.

Urbanisme:

La municipalité affirme qu’elle favorise les parcours résidentiels en proposant des logements à toutes les étapes de la vie mais il aurait été plus honnête d’annoncer clairement les objectifs à atteindre dès 2014 : prendre des mesures pour favoriser un changement de population à Aulnay telles que le rejet de toute mixité sociale dans les nouveaux immeubles, la construction massive de logements de standing au sud et au centre de la ville, inaccessibles à la plupart des demandes enregistrées par le service logement et l’OPH, aux familles ayant de faibles revenus ou appartenant à la classe moyenne.

Leurs actions depuis 2014 montrent bien une politique injuste, brutale et cynique.

👉🏾En 2014, à peine élu, Bruno Beschizza prend comme 1ère décision l’annulation des programmes de logements mixtes comportant l’accession à la propriété (80%) et des logements sociaux (20%). Pourtant deux programmes réalisés sous l’ancienne municipalité de gauche ont fait leurs preuves : Rue Jules Princet et Jean Charcot.

👉🏾Depuis 2014 aucune avancée concrète concernant le PRU, projet de renouvellement urbain alors que c’est le territoire Paris Terres d’envol présidé par Bruno Beschizza qui à la main sur ce sujet. Les autres villes avancent pendant que nous voyons le train passer.

👉🏾Concernant les copropriétés dégradées, les copropriétaires attendent toujours un réel soutien de la municipalité, pour enfin reprendre la main sur la gestion de leur bien.

👉🏾Les promoteurs n’ont jamais été aussi cajolés que depuis 2014 et transforment la ville à allure forcée par l’ampleur des constructions et leur style architectural pompeux : zones pavillonnaires menacées, constructions au raz du trottoir et pour les besoins des chantiers, des arbres abattus, des trottoirs neutralisés ou réduits, des arrêts de bus déplacés.

Aulnay est devenue leur terrain de jeu préféré. C’est le Monopoly, mais en grandeur nature.

👉🏾Des élu.e.s inaccessibles et sourd.e.s face aux détresses des demandeurs de logements en situation de handicap et de précarité ou assignés dans des logements exigus.

👉🏾Un OPH éloigné des locataires et incapable de répondre aux besoins des locataires.

👉🏾Une opacité manifeste sur les attributions des logements sociaux et communaux.

La municipalité peut se vanter d’être le fossoyeur de la mixité sociale et du parcours résidentiel. Bétonnage dans les zones pavillonnaires :

Les zones pavillonnaires sont sacrifiées et défigurées par le bétonnage à outrance, sans concertation préalable avec les riverain.e.s qui découvrent trop tard les programmes de constructions de plus en plus ambitieux.

Le maire se satisfait de la hausse du prix du m2 à Aulnay. Mais c’est une fausse bonne nouvelle, la preuve que bon nombre d’aulnaysiens ne pourront pas accéder à la propriété.

Projet Croix blanche :

L’opposition d’hier, aujourd’hui majoritaire s’était opposée avec virulence à la construction de 45 logements dans de petits pavillons n’excédant pas 11 m de hauteur de façade. Aujourd’hui, ils défendent le projet d’une barre de 100 logements.

Conseil municipal des enfants :

Amélie Pinheiro avait reproché à l’opposition, lors du CM d’octobre de ne pas s’intéresser aux travaux de ce conseil municipal, alors que nous ne sommes ni conviés ni informés. Comble de l’hypocrisie, la municipalité a installé en novembre dernier le nouveau CM en conviant tout le monde sauf les élus de l’opposition…

Réduction de la consommation d’énergie :

La municipalité a lancé une campagne de communication sur cette question mais est loin de donner l’exemple. Comment peut-on laisser allumer toute la nuit les décorations sur les grands axes, le boulevard de Strasbourg et l’hôtel de ville, alors que l’État prévoit en 2023 des coupures d’électricité ?

Hommage à Tonton Raymond :

Nous nous sommes rendus à l’hommage rendu à cet ancien maître nageur, organisé par la famille à la salle Gainville et avons présenté nos condoléances à la famille. Nous nous réjouissons de la décision du Maire de nommer un bassin de la piscine « Tonton Raymond », proposition que nous avions faite avec plusieurs habitants.

L’éloge du Conseil Régional et de sa Présidente… dans Oxygène :

Encore une fois et de façon flagrante, B. Beschizza utilise les moyens de la ville pour faire la promotion des actions de la région et de sa Présidente et amie Valérie PECRESSE, dans les outils de communication de la ville (Oxygène, réseaux sociaux et panneaux d’entrées de ville). Curieusement, le Conseil Départemental ne bénéficie pas de ce traitement.

Faut-il comprendre que le maire ne tient pas à mettre en évidence les actions du Conseil départemental dirigé par la gauche ou faut-il chercher du côté des deux conseillers départementaux Franck Cannarozzo et Séverine Maroun dont l’activité est proche du néant ?

Source :  Les élu.e .s PS, PCF et citoyen.ne.s : Oussouf SIBY, Sarah KASSOURI, Guy CHALLIER, Jean-Marie TOUZIN

Publié le 5 décembre 2022, dans Oxygène, Politique, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :