Maitre Koraitem vient d’obtenir la réintégration d’une infirmière suspendue par l’Institut Curie

C’est une décision historique pour tous les soignants suspendus  pour avoir refusé la vaccination expérimentale dans le secteur privé. Elle va faire jurisprudence car c’est une ordonnance prise par la cour d’appel de Paris.

La plaignante est une infirmière de l’institut  curie qui a décidé de porter l’affaire devant les prudhommes.  Elle avait gagné en première instance, obtenant non seulement sa réintégration, mais également le versement des arriérés de salaires durant toute la période de suspension.  Or L’institut Curie a fait appel mais a perdu en seconde instance.

Selon la cour d’appel, la suspension n’est pas conforme au droit du travail.  Tous les soignants suspendus relevant du Code du Travail peuvent  donc désormais se prévaloir de cette jurisprudence, et il est improbable  que  les tribunaux  français ne se rangent pas derrière elle. Reste à savoir si cette jurisprudence  dans le droit privé n’aura pas un effet domino sur les tribunaux administratifs….

Il serait regrettable en effet que les infirmières du secteur public ne bénéficient pas des mêmes droits et protections que le secteur privé …. Cela démontrerait que le droit privé est plus protecteur que le droit public et que l’injustice  et le deux poids-deux mesures font loi dans le pays des droits de l’homme !

Article  rédigé  le  10  décembre  2022  par   Catherine  Medioni

Publié le 10 décembre 2022, dans Non classé, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Coucou, avant de crier victoire, il faut lire et se renseigner. La victoire porte sur la procédure pas sur le fond. (https://www.lefigaro.fr/actualite-france/covid-19-une-recente-decision-de-justice-ouvre-t-elle-la-voie-a-une-reintegration-des-soignants-non-vaccines-20221209) Comme les autres non vaccinés qui ont tenté des recours en justice, elle va perdre. De plus, pour mémoire, on rappelle que la sophrologie est classée comme charlatanisme, ne devrait pas avoir sa place à l’hôpital (https://www.afis.org/Les-fondements-de-la-sophrologie-entre-conte-New-Age-et-pseudo-science) et que les sophrologues ne sont pas des professionnels de santé en France dont la liste est ici : https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2012-06/09r03_reco_delivrance_information_personne_etat_sante.pdf
    L’inserm a établi un dossier sur cette pratique: https://www.inserm.fr/rapport/evaluation-de-lefficacite-et-de-la-securite-de-la-sophrologie-2020/ qui l’assassine
    Enfin, le ministère de la Santé a rappelé dans une question à l’Assemblée nationale que cette pratique ne doit pas être promue (charlatanisme: https://questions.assemblee-nationale.fr/q12/12-39230QE.htm)

    • @ Lola | 10 décembre 2022 à 14 h 52 min

      Il eût été étonnant que le troll Lola aux multiples adresses IP et aux commentaires systématiquement dénigrants ne viennent pas à nouveau harceler tous ceux qui n’adhèrent pas à la tyrannie sanitaire que nous subissons maintenant depuis 3 ans.

      Quoi qu’il en soit, la plaignante est réintégrée et se verra verser tous les arriérés de salaires. Les mesures prises à son encontre par l’institut Curie sont contraires au droit du travail ! Dixit la Cour d’appel !

  2. La réintégration décidée par la justice, bien qu’effective, reste pour l’heure provisoire. Il y a une procédure sur le fond en appel. Elle va tout perdre comme tous les soignants non vaccinés qui l’ont tenté.

    ( NDLR : Elle a vraisemblablement gagné en première et seconde instance et le droit du travail est ici réaffirmé. )

    Ce n’est pas une infirmière mais une personne dont la pratique est classée charlatanesque.

    ( NDLR : Selon les dires de son avocat, elle est infirmière et travaillait à l’institut Curie. Si elle est un charlatan comme vous le prétendez en toute méchanceté et sans aucune modération, pourquoi l’institut Curie l’avait-elle recrutée ???. Quoiqu’il en soit, ce qui a été jugé, était sa suspension et le non versement de ses salaires, pas un supposé charlatanisme ! Vous avez une fâcheuse propension à être hors sujet et à détourner l’attention du vrai sujet des articles )

  3. Une nouvelle fois, votre commentaire confirme que vous n’avez pas étudié le dossier, ni vérifié vos sources. Vous n’avez même pas lu l’arrêt dont vous avez publié l’image. Faites un effort, merci, pensez à lire et vérifier les informations que vous partagez.
    Bonne lecture: https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-une-soignante-non-vaccinee-va-etre-provisoirement-reintegree-a-l-institut-curie-20221202 c’est bien une sophrologue

    ( NDLR : si c’est une sophrologue, pourquoi a-t-elle été recrutée par l’institut Curie ??? Elle a contesté sa suspension du fait qu’elle refusait la vaccination. Le procès aux prudhommes ne porte pas sur sa qualification, mais sur sa suspension abusive et contraire au droit du travail et sur le non versement de ses salaires. la cour d’appel lui a donné raison et a condamné l’institut Curie ! )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :