Archives du blog

Droit de réponse BB DOUDOU à Aulnaycap

La SAS BB DOUDOU a souhaité, par l’intermédiaire de son avocat, Maître Madou KONE – Avocat au Barreau de Paris exercer son droit de réponse, suite à la parution, le 18 avril 2022 de l’article intitulé « La micro-crèche privée BB Doudou à Neuilly-sur-Marne signalée par un collectif de parents pour mauvais traitements » qui tire sa source de l’article publié par FranceInfo sur le même sujet.

BB DOUDOU estime que les propos contenus dans cet article portent atteinte à son image et à sa réputation, alors que sa priorité a toujours été  la sécurité et le bien-être des enfants qui lui sont confiés.

Le conflit qui a conduit au dénigrement public, très médiatisé, de BB DOUDOU fait, en réalité, suite à la fermeture temporaire (3 jours) de la crèche, en février 2022, par la direction, selon le principe de précaution, après la découverte de nombreux dysfonctionnements internes et externes.

En effet, suite à l’absence d’un salarié pour des raisons liées à la Covid-19, l’un des dirigeants, professionnel de la petite enfance, est intervenu sur place au soutien de l’équipe.

C’est alors que ce dirigeant, qui ne travaille pas habituellement sur place, a découvert que son équipe n’appliquait pas le règlement de fonctionnement en matière d’hygiène et de sécurité.

Surpris par le « laisser aller » ambiant, les dirigeants ont dû prendre une décision.

Ainsi, mais aussi afin de mieux se réorganiser, les dirigeants ont décidé de fermer la structure, selon le principe de précaution.

Aujourd’hui, avec l’actualité et le drame qui s’est produit à Lyon, les dirigeants ne regrettent pas d’avoir, sans délai, dit « STOP » aux dysfonctionnements.

Quant aux salariés mis en cause, ceux-ci ont tour à tour démissionné.

Il n’empêche que, face à cette fermeture, certains parents ont eu des difficultés professionnelles et ont considéré que la réaction de la direction était fautive, alors que le but était de garantir la sécurité de leurs enfants. Ceux-ci (parents mécontents) ont donc décidé de créer un collectif qui n’a pas hésité à intégrer des salariés désignés comme étant à l’origine des dysfonctionnements, et ce, sans craindre un conflit d’intérêt manifeste.

BB DOUDOU estime donc être la victime d’une vengeance.

Aujourd’hui BB DOUDOU travaille avec une nouvelle équipe dont les enfants et les parents sont pleinement satisfaits et la PMI du 93, après un contrôle a considéré que rien ne justifiait une quelconque fermeture.

Estimant avoir été victime de diffamation, BB DOUDOU a, d’ores et déjà, engagée plusieurs procédures judiciaires.

%d blogueurs aiment cette page :