Archives du blog

Déguisés en vendeurs, les escrocs écumaient les hypermarchés d’Ile-de-France

Ces trois hommes proposaient à des clients des marchandises à des prix défiant toute concurrence en échange d’argent liquide. Mais ne livraient jamais les achats…

« On lui aurait donné le Bon Dieu sans confession. Il est très fort, j’ai eu confiance. Je m’en veux beaucoup. Mais moi, je n’ai pas un arbre à billets ». C’est un homme en colère qui est venu raconter sa mésaventure à la barre du tribunal correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne), ce vendredi.

Son énervement était clairement dirigé contre un faux vendeur qui, en décembre dernier, au sein même du magasin Carrefour de Claye-Souilly, lui a « vendu » un téléviseur à un prix défiant toute concurrence. Il a ainsi déboursé 1200 euros en échange de… rien.

Dans le box, face à des victimes très virulentes : trois habitants de Villepinte (Seine-Saint-Denis), âgés de 36 à 54 ans, jugés pour neuf escroqueries et un vol, commis entre le 27 novembre 2019 et le 1er février 2020, à Claye-Souilly mais aussi en Seine-Saint-Denis (Rosny-sous-Bois et Aulnay-sous-Bois), dans les Hauts-de-Seine (Villeneuve-la-Garenne), dans le Val-de-Marne (Vitry-sur-Seine) et en Essonne (La Ville-du-Bois).

Les trois escrocs ont été condamnés à des peines allant de six mois de prison avec sursis à deux ans de prison, dont un ferme, avec mandat de dépôt. Deux d’entre eux – en récidive – ont été écroués à l’issue de l’audience.

Ils avaient été interpellés par la Sûreté départementale de Seine-et-Marne mercredi, dans un hôtel de la région lilloise, dans le nord de la France. Les enquêteurs ont découvert en perquisition des vestes portant le logo de Carrefour et d’autres enseignes, ayant servi aux escroqueries.

Source et article complet : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :