Archives du blog

Sécurité : Nouveau coup de projecteur sur la police municipale à Aulnay-sous-Bois

A en croire la propagande du Maire et de sa majorité, dans Oxygène ou sur le compte twitter de la ville, notre chère police municipale avec ses 89 policiers, 23 opérateurs vidéo pour visionner les 500 caméras … aurait obtenu des résultats sensationnels.

On se demande si la police nationale existe encore dans notre ville ? Depuis 2014, B. Beschizza a compensé les suppressions de postes de policiers voulues par N. Sarkozy en créant une police municipale démesurée, à la charge exclusive des aulnaysiens mais la police municipale, malgré le travail de ses agents, ne peut ni ne doit remplacer la police d’État.

Les ficelles pour ne signaler que les bons résultats de la police municipale sont grosses !

La municipalité ne parle que des secteurs en baisse, ne donne aucun chiffre mais uniquement des pourcentages par rapport à 2017 pour faire sensation. Or, pour mesurer le niveau de délinquance, les données chiffrées sont indispensables.

Voici quelques données du site ville-data.com de 2016 à 2021. On note quelques améliorations mais, sans être alarmiste, on voit vite que les baisses annoncées sont un leurre.

Violences physiques :

Dans Oxygène, on lit : baisse de 50 % par rapport à 2015. Or en 2021 : 569 plaintes, 560 en 2020 soit + 2% en un an

+ 28 % par rapport à 2016 (444 plaintes)

Vols à main armée :

Dans Oxygène, baisse de 49 % mais à relativiser car c’est heureusement sur très peu de faits. 2021 : 25 plaintes, 22 plaintes en 2020 soit + 13 % en un an , – 36 % par rapport à 2016

Vols sans violence contre des personnes dans la rue et lieux publics :

Sur le site ville- data.com 2021 : 1325 plaintes pour Aulnay

983 plaintes en 2020 soit + 35 % en un an et + 44 % par rapport à 2016 (920 plaintes)

Violences sexuelles :

2021 : 102 plaintes contre 75 en 2020 soit + 36 % en un an

Cambriolages de logement :

2021 : 320 plaintes, 309 en 2020 soit + 4% en un an, baisse de 30% par rapport à 2016 (452 plaintes) due sans doute à l’installation d’alarmes par les particuliers depuis cette date.

La municipalité ne cesse de vanter l’efficacité de la vidéosurveillance ! On est heureux d’apprendre que les 500 caméras hors de prix et leur surveillance permanente par les 23 opérateurs servent à quelque chose mais combien de délits ont été réellement évités avec cet outil ?

La municipalité veut montrer une police municipale proche de la population en indiquant le nombre d’interventions, d’arrestations ou de personnes reçues au poste. Mais que signifient ces comptages qui mettent tout sur le même plan, de la plainte pour violence à la demande de renseignements ?

Pour les habitants, la police municipale a surtout des missions de surveillance et de répression. Ils déplorent une présence sur le terrain très inégale dont l’efficacité reste à prouver !

La suppression de la police de proximité par N. Sarkozy fut une erreur. C’était une police de prévention et de terrain, qui grâce aux liens de confiance établis avec les habitants obtenait de bons résultats et était mieux perçue qu’une police d’intervention et de répression.

Source : Les élu.e .s PS, PCF et citoyen.ne.s : Oussouf SIBY, Sarah KASSOURI, Guy CHALLIER, Jean-Marie TOUZIN

Forte hausse des violences sexuelles et des cambriolages à Aulnay-sous-Bois

Aulnay sous Bois est-elle une ville sûre ? Le sentiment d’insécurité est lié aux actes de délinquance du quotidien. Sur une année, les forces de police et de gendarmerie d’Aulnay sous Bois ont enregistré 3 638 crimes, délits et actes de délinquance, ces chiffres sont à rapporter au nombre d’habitants pour déterminer un indicateur. Dans le cas d’Aulnay sous Bois, nous utilisons les 9 indicateurs principaux disponibles au niveau communal, qui classent pour 2022, Aulnay sous Bois a la 308e place sur 371 villes de plus de 22 500 habitants, des villes subissant le moins de crimes et de délits par habitant.

Source et article complet : Ville-Data

%d blogueurs aiment cette page :