Archives du blog

L’information est verrouillée et dictée par une seule source contrôlée par les financiers qui imposent le candidat qui les servira

Docteur d’État en économie, titulaire d’une maîtrise ès sciences mathématiques, ingénieur de recherche en statistiques puis spécialiste de l’analyse des valeurs et des opinions, ancien directeur de programmation de France 2 et de l’institut de sondages Sofres,  Eric Stemmelen  parle de la censure et des journalistes qui ne s’autorisent plus à exprimer ou à permettre un pluralisme dans la lecture des faits qui sont rapportés dans les journaux ou dans les informations télévisuelles, ces dernières étant diffusées et contrôlées par l’AFP, acronyme de L’agence France Presse.

Vous pourrez prendre connaissance de son analyse concernant l’autocensure des journalistes et le verrouillage de l’information dans cette vidéo de 2 minutes et 19 secondes :

 » Il n’y a plus besoin de censure puisque la quasi totalité de la profession s’autocensure  » dit-il ! La source de la propagande de ces  » merdias  » c’est l’ AFP, et le PDG de l’Agence France Presse est un grand ami de Macron !

                                                                                                                                                                                                                       »  Je sais que lorsque l’enchaînement des événements est toujours favorable à la même personne,  ( NDLR  : comprenez favorable à Emmanuel Macron ) cela n’est que très rarement l’effet du hasard. « 

Eric Stemmelen  a décortiqué au jour le jour l’ensemble des médias français aux mains de la grande finance. Comme dans une enquête policière, il a élaboré le « storytelling » de  l’incroyable ascension inlassablement répétée, mensonge et falsification inclues, d’un homme que le pouvoir économique et financier voulait tout à sa dévotion. Les médias aux ordres de ce pouvoir l’ont donc fabriqué. Son livre  » opération Macron  » en révèle toutes les arcanes.

Pendant qu’en janvier 2012 François Hollande promettait de s’attaquer au « monde de la finance » Emmanuel  Macron pilotait les fusions et les acquisitions pour une banque d’affaires.  Macron était en effet au  service d’une banque ! Et c’est lui que François Hollande fit entrer au gouvernement en remplacement d’Arnaud Montebourg ! Comment pourrait-il défendre les intérêts d’un peuple, alors qu’il ne se soucie que des intérêts de ses riches amis qui ont mis tout en œuvre pour le porter au pouvoir ?

Durant cinq années, Eric Stemmelen  a décortiqué la progression du futur chef de l’État, et surtout le rôle qu’y ont joué les médias et les grands patrons de presse qui l’ont assuré de leur soutien sans faille :  Revenant sur chaque article élogieux, chaque portrait flatteur, Éric Stemmelen n’omet ni les tirs de barrage contre Jean-Luc Mélenchon ni l’appui de ces grands patrons de presse, parmi lesquels on trouve les  douze premières fortunes françaises : en première ligne, Xavier Niel et la famille Arnault, Yannick et Vincent Bolloré, Patrick Drahi, la famille Pinault, la famille Bettencourt, sans oublier Rothschild, Lagardère et quelques autres…..

Comment toutes ces fortunes pourraient-elles ne pas chercher à peser de tout leur poids dans les élections au travers de leurs fortunes et des médias qu’elles possèdent et dont elle dicte la propagande à diffuser pour orienter et manipuler l’opinion publique, afin d’avoir un candidat qui servira leurs intérêts, plutôt que celui des citoyens dont les besoins et les intérêts sont antagonistes ?

Il serait temps que le peuple de France ouvre les yeux…. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir dans notre pays des éclaireurs qui ont investigué pour montrer un envers du décor  peu reluisant qui écœurerait sans aucun doute tous ceux qui font encore l’effort de se rendre aux urnes :

—   Marc EndeWeld  : Le Grand Manipulateur. Les réseaux secrets de Macron 15 octobre 2020                                   

—   Marc EndeWeld  :  L’ambigu Monsieur Macron                                                                                                                                                                                                                       —   Marc EndeWeld  :  France télévisions off the record : Histoires secrètes d’une télé publique sous influences                                                                                                                                                                                                                 —   Vincent Jauvert  :  Les intouchables d’Etat : Bienvenue en Macronie                                                                                       

—   Vincent Jauvert   :  Les voraces : les élites et l’argent sous Macron                                                                                      

—   Jean-loup Izambert  :   Le virus et le Président : Enquête sur une des plus grandes tromperies de l’histoire                                                                                                                                              —   Juan Branco   :    Crépuscule, Macron et les oligarques, enquête vérité                                                                        

—   Juan Branco    :   Contre Macron                                                                                                                                           

—   Attac France  :     l’imposture Macron : Un business model au service des puissants                                                       

—   Guillaume Duval  :  L’impasse  : Comment Macron nous mène dans le mur                                                                   

—   Anne Fulda  :    Emmanuel  Macron : Une jeune homme si parfait                                                                                

—   Corinne Lhaik  :  Président cambrioleur                                                                                                                                     

—   Jacques Guillemain   :  Macron, le pire fossoyeur  de la France                                                                                   

—   Gérard Davet, Fabrice Lhomme  :   Le traitre et le Néant                                                                                           

—   Michel Pinçon, Monique pinçon-Charlot  :  Le président des ultra-riches 

Il faut remercier tous ces courageux auteurs et leurs éditeurs non moins courageux pour oser mettre lumière les coulisses nauséabondes de ce que l’on ose encore désormais improprement nommer la démocratie !

Article  rédigé  le  29  Octobre  2021  par  Catherine  Medioni

%d blogueurs aiment cette page :