Archives du blog

Pierre Rabhi, précurseur et promoteur de l’agro-écologie est décédé d’une hémorragie cérébrale à 83 ans

Connu pour ses engagements en faveur d’une agriculture sans produits chimiques ni pesticides, Pierre Rabhi est également écrivain, philosophe, admirateur de Socrate et co-fondateur du mouvement Colibris. Né en 1938 aux frontières du Sahara Algérien, Pierre Rabhi restera désormais dans les mémoires comme un pionnier de l’agro-écologie, pratique de culture agricole visant à régénérer le milieu naturel en excluant pesticides et engrais chimiques.

Militant persévérant de la cause écologiste, il s’était installé en 1961 dans une ferme du sud de la France et invitait la société  à amorcer un changement dans nos manières de vivre et de consommer pour nous diriger petit à petit vers la sobriété heureuse,  titre d’un ouvrage dans lequel il affirme que ce que l’on nomme la modernité n’est qu’une immense imposture, où l’homme s’aliène au travail, à l’argent, et accepte une forme d’anéantissement personnel au seul profit de la machine économique !

L’économie Selon Pierre Rabhi n’est plus devenue depuis longtemps qu’une pseudo économie qui, au lieu de gérer et répartir les ressources communes à l’humanité en déployant une vision à long terme, s’est contentée, dans sa recherche de croissance illimitée, d’élever la prédation au rang de science. Il déplore que le lien filial et viscéral avec la nature soit rompu, et qu’elle ne soit plus qu’un gisement de ressources à exploiter et à épuiser.

Afin de remettre l’humain et la nature au cœur de nos préoccupations, seul le choix de la modération dans nos désirs et dans nos besoins, la volonté consentie d’une sobriété libératrice permettra de rompre avec cet ordre anthropophage appelé “mondialisation”. Tel est l’un des  nombreux messages que pierre Rabhi, Humaniste à l’âme lumineuse et sage, nous laisse en héritage….

Article  rédigé  le  5  Décembre  2021  par  Catherine  Medioni

%d blogueurs aiment cette page :