Publicités

Qu’est-ce qu’un plat « fait maison » ?

restauration_municipaleEntrée, plat principal ou dessert : qu’est-ce qu’un plat « fait maison » ? Depuis le 15 juillet 2014, cette mention du « fait maison » (ou le logo) doit apparaître sur les cartes des restaurants et des traiteurs pour tous les plats cuisinés sur place à partir de produits bruts. C’est ce qu’indique un décret publié au Journal officiel du dimanche 13 juillet 2014.

Cette mention a pour objectif de mieux distinguer les plats entièrement cuisinés sur place, à base de produits bruts (ni chauffés, ni cuisinés avant leur arrivée au restaurant), des plats industriels simplement réchauffés ou assemblés sur place.

Attention, un restaurateur a la possibilité d’indiquer qu’un plat est « fait maison » même s’il a utilisé certains ingrédients préparés ailleurs comme par exemple :

  • les légumes déjà épluchés et découpés (les produits à base de pomme de terre comme les frites et la purée doivent par contre avoir été entièrement préparés par le restaurateur),
  • la viande hachée ou désossée,
  • la viande ou le poisson découpé,
  • les produits surgelés ou sous vide sans autre préparation,
  • les charcuteries (sauf les terrines et les pâtés),
  • les pâtes,
  • la pâte feuilletée crue,
  • la choucroute crue,
  • le pain et les farines,
  • les fromages, la crème fraîche et le lait,
  • les sauces (sous réserve d’en informer par écrit la clientèle),
  • les condiments, épices, aromates, concentrés,
  • le chocolat, le café, les tisanes, thés et infusions,
  • les sirops, vins, alcools et liqueurs.

Cette mention du « fait maison » concerne tous les types de cuisine (restaurants traditionnels, chaînes de restauration, restauration rapide, commerces ambulants, traiteurs).

À noter – Un plat « fait maison » peut être élaboré par le professionnel dans un lieu différent du lieu de vente ou de consommation uniquement :

  • dans le cadre d’une activité de traiteur organisateur de réception,
  • dans le cadre d’une activité de commerce non sédentaire, notamment sur les foires, les marchés et lors de manifestations de plein air et de vente ambulante.

Article proposé par Annie Neveu

Publicités

Publié le 18 juillet 2014, dans Gastronomie, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :