Aulnay-sous-Bois : viol en réunion sur une mineure de 15 ans

Police_AulnayQuatre individus ont été arrêtés lundi par la police pour le viol en réunion d’une mineure de 15 ans. La victime aurait été conduite par une jeune fille de 17 ans dans une chambre d’hôtel « Formule 1 » où l’attendaient trois individus. Un ou deux auraient abusé d’elle sexuellement.

Source : France Bleu

Publié le 17 novembre 2014, dans faits divers, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 13 Commentaires.

  1. Comment peut-on s’en sortir physiquement et psychologiquement après de tels actes de torture ??
    Pauvre gamine. Courage à elle.

    Quant aux dégénérés qui lui ont fait subir ces actes de barbarie, ils passeront quelques années en prison à jouer à la console, surfer sur Facebook grâce à une connexion pirate, feront de la musculation; une assoc leur offrira un week-end de parapente, une sortie équestre et que sais-je encore. Et surtout, ils ressortiront un beau jour, la vie devant eux…

  2. JEAN LOUIS KARKIDES

    Profiter d’un fait divers déplorable, du malheur d’une adolescente pour faire passer une caricature de la Justice, des propos tendancieux est déplorable.
    Si ces faits étaient arrivés à ma fille, je suis sur qu’elle le vivrai comme un deuxième viol….

  3. Anne-Lorraine Schmitt était une jeune femme lardée à mort de multiples coups de couteau – 34 exactement, a déterminé le légiste – par un individu qui tentait de la violer, dans le RER D, il y a presque 7 ans jour pour jour. Son bourreau avait déjà été condamné pour viol, en 1995. Et était sorti.

    Le père de cette jeune femme, le général Philippe Schmitt, a alors dénoncé « les libérations irresponsables de violeurs récidivistes et le laxisme de certains juges d’application des peines ».
    Il a fini avec sa tête placardée sur le pitoyable et méprisable Mur des cons, dans un bureau du Syndicat de la magistrature, protégé par Taubira.

    http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Philippe-Schmitt-est-il-un-con_a1017.html

    Il est des hommes qui réagissent pour que de tels actes de barbarie ne se reproduisent plus. Et les autres. De quel côté êtes-vous, JLK ?

  4. PS : Jean-Pierre Escarfail est le père d’une des jeunes femmes égorgée par le violeur-tueur en série Guy Georges.
    Lui aussi s’est battu en faveur d’une justice qui respecte les victimes, leur mémoire, et il préside l’Association pour la protection contre les agressions et les crimes sexuels.
    Lui aussi a fini sur le Mur des cons…

    http://www.metronews.fr/info/mur-des-cons-epingles-les-parents-de-victimes-reagissent/mmdy!puM7ARs4X4N/

  5. JEAN LOUIS KARKIDES

    « De quel côté êtes vous? »,question absurde…………..
    Je n’y réponds même pas……….
    Mais je ne profite pas de faits divers pour balancer des commentaires contre des associations,pour faire croire que la prison,c’est le club Med,pour ainsi engranger encore plus pour un parti qui rétablirait la peine de mort,qui sanctionnerait le moindre écart en réduisant toute réinsertion.
    Vos propos caricaturaux sur les jeunes de banlieue montre que vous êtes prêt à jeter le bébé avec l’eau du bain.
    Alors oui pour une justice ayant les moyens de prendre en charge ces barbares et les empêcher de récidiver mais non à votre sectarisme.

  6. Totalement d’accord avec le premier commentaire de Romuald Weymann, ces jeunes vont ressortir « plus fort » de leur incarcération, c’est comme un rite de passage pour eux, bien sur si il y a incarcération.

    Et puis il suffit de voir quelques profils de gens incarcéré en prison pour voir qu’ils le vivent plutôt bien :

    http://choualbox.com/jdujj

    Puis si ces jeunes font partit d’un trafic de drogue ceux qui est forcément le cas, ils vont recevoir de l’argent pour pouvoir ne manquer de rien jusqu’à leurs sortit, il ne faut pas se voilé la face et voir la réalité tel quel est.

  7. JEAN LOUIS KARKIDES

    Goncalvès,vous confondez la détention des trafiquants et celle des violeurs.Je ne crois pas qu’ils soient perçus de la même façon par les co-détenus ni qu’ils aient la même vie.
    Entre nous,je préfère la vie en dehors de toutes façons.

  8. Non non je ne confond rien j’ai vécu ce drame il y a de ça 2ans, 6 a 7 jeunes on agresser ma sœur sexuellement âgé de 12 à 16ans, le procès a eu lieu récemment en 2014, vous n’avez pas entendu cette histoire dans la presse car mes parents n’ont pas voulu, je sais de quoi je parle.

  9. JEAN LOUIS KARKIDES

    Je ne pense pas qu’un violeur sorte « plus fort » de prison.
    Il ne se constitue pas un réseau comme peut le faire un petit trafiquant.
    S’il viole,c’est un malade qu’il faut à la fois soigner et faire en sorte qu’il ne puisse pas récidiver.
    Je parle des grands violeurs type Guy Georges et pas des petites cervelles qui se mettent à plusieurs et qui ne vont jamais jusqu’à tuer leur victime.
    C’est de ceux là dont parlait RW.
    Les violeurs de votre soeur,tous mineurs,c’est autre chose.
    Mais un viol est toujours un acte qui laisse des traces à vie pour la victime.

  10. Je ne sais pas si vous vous relisez, JL…

    Pour une fille qui se fait violer, je doute qu’il puisse exister une hiérarchisation de l’atrocité entre un violeur qui finit par tuer sa victime ou plusieurs violeurs qui ravagent le corps d’une jeune fille…
    Ah oui, c’est vrai, ces « petites cervelles » (sic !!!!) ont certes violé à plusieurs cette jeune fille, mais, soyons indulgent, ils ne l’ont pas tuée !…
    J’ignore sinon où avez-vous lu qu’il s’agissait de mineurs; il y avait en outre forcément un majeur parmi eux (à moins qu’on puisse louer une chambre d’hôtel en étant mineur ?).

    Au passage, concernant ce Guy Georges que vous évoquez, voici son « pedigree ».
    – novembre 1981, il viole et poignarde une jeune femme qu’il laisse pour morte. Mais il bénéficie d’un non-lieu
    – juin 1982, il viole, poignarde puis tente d’étrangler une jeune femme. Il est condamné à 18 mois (oui, mois…) de prison
    – bénéficiant durant sa peine d’une permission de sortie (!!), il en profite pour poignarder une femme. Il est condamné à 10 ans de prison au lieu des 15 requis
    – janvier 1991, bénéficiant cette fois d’un régime de semi-liberté, il viole puis égorge une jeune femme, Pascale Escarfail (dont le père figure sur le Mur des cons du Syndicat de la magistrature, j’en parlais plus haut…)
    – libéré en avril 1992, il agresse une jeune femme qui parvient à s’échapper. Il est condamné à 5 ans de prison dont 2 avec sursis
    – il ressort en 1993, mais viole puis assassine une jeune femme dans un parking.
    Il violera et assassinera plusieurs autres femmes, jusqu’à son arrestation, en 1998.

    En 2001, il est condamné à la pseudo-perpétuité, avec une peine de sûreté de 22 ans.
    Il sera donc théoriquement libérable en 2023.

    Combien de ces jeunes femmes auraient pu ne pas être violées et assassinées si, dès le premier vol, la justice avait pris les mesures qui s’imposaient ?…
    Pourquoi a-t-il bénéficié de mesures laxistes, comme les permissions de sortie, le régime de semi-liberté, voire des peines ridicules au regard des actes de barbarie perpétrés ?

  11. JEAN LOUIS KARKIDES

    Je sais me relire mais vous ne savez pas me lire…..
    Lorsque je parle de mineurs,je ne m’adresse pas à vous mais à Goncalves.
    Alors selon vous il n’y a pas de différences entre un viol et un assassinat avec acte de torture….
    Je vous reconnais bien là dans cet amalgame pitoyable dicté par des haines qui sont peut être plus pathologiques que politiques en fait.
    Oui,je fais une différence entre attouchement,viol et assassinat.
    Je fais une différence entre des actes fait par un mineur de 12 ans et un adulte.
    Vos amalgames honteux montrent ce que serait un état dirigé par vos semblables.

  12. Vous êtes là à vous indigner car je réclame de la justice qu’elle soit implacable avec des barbares.
    Après, il se peut qu’un viol, qu’il soit perpétré par plusieurs individus sur une même personne ou par un seul ne soit un acte de barbarie/torture pas à vos yeux et ceux de la justice.
    Auquel cas la loi doit impérativement être modifiée en ce sens. Déjà que 80% des viols sont requalifiés en… délits, et jugés en correctionnelle… http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1209153-80-des-viols-sont-dequalifies-en-delit-le-viol-c-est-un-crime-il-faut-changer-la-loi.html

    Vous êtes donc là, à parler de « petites cervelles » à propos de ces individus ayant violé cette jeune fille : non ! Ce ne sont pas de « petites cervelles », ce sont des criminels, des barbares, des bourreaux.

  13. Hamdoulais que je suis partie de cette ville de tarée les gens n’ont plus aucun respect entre eux vous me dégouter comme je disait tout le temps Aulnay c’est une ville de clochard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :