Aulnay-sous-Bois : Le conseil consultatif des Aulnaysiens retraités

personnes_ageesLe Conseil consultatif des Aulnaysiens retraités est une instance de proposition, de dialogue et de réflexion ouverte à tous les Aulnaysiens retraités souhaitant mettre leur expérience, leurs compétences et leur disponibilité au service du « mieux vivre » dans la ville.

Constitués en groupes de travail (lien social et intergénérationnel, environnement et cadre de vie, loisirs, Culture, etc.), les seniors membres de ce conseil sont amenés à émettre des avis et des propositions à leur initiative ou à la demande du conseil municipal. Ce dernier demeure la seule instance décisionnaire. 

Qui peut siéger ?

Cette instance est ouverte à tous les retraités, domiciliés à Aulnay-sous-Bois et n’ayant pas de mandat électif. La participation est bénévole et gratuite. 

Comment s’inscrire ?

L’inscription peut se faire toute l’année auprès du service de la démocratie de proximité, des foyers-clubs et des foyers-résidences de la ville. L’inscription est effective après acceptation du règlement du Conseil et signature de la charte.

Plus d’information en cliquant ici.

Publié le 27 novembre 2014, dans Démocratie Locale, Politique, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. En conseil municipal, l’opposition avait fait remarqué à monsieur Alain Pachoud, conseiller municipal en charge des seniors et à monsieur Bruno Beschizza, maire que le conseil des retraités était trop restreint car il excluait de fait une partie des seniors qui par nécessité ou par choix conservaient une activité professionnelle complète ou partielle. Comme d’habitude, il n’a pas été tenu de ces remarques qui traduisent pourtant une réalité. On remarquera d’ailleurs que dans les compétences officielles de monsieur Pachoud figure bien la mention « Conseil des seniors » et pas celle de « Conseil des retraités ».
    Concernant le règlement, l’article 8 qui stipule que trois absences successives à des réunions plénières valent démission est trop contraignant au regard de la population concernée qui est souvent confrontée à des problèmes familiaux ou de santé.

    Pour ces raisons, il s’agit d’une mauvaise décision, non concertée et irréfléchie. Mais on commence à en avoir l’habitude…

  2. @laurent comparot : « la population concernée qui est souvent confrontée à des problèmes familiaux ou de santé » : je trouve cette définition un peu trop restrictive voire même insultante. Il suffit de constater le dynamisme avec lequel nos seniors animent bénévolement diverses associations et participent activement aux différents ateliers dispensés par les services municipaux pour lesquels certaines personnes encore actives dans le milieu professionnel devraient prendre comme modèles.
    Le choix de la photo pour illustrer cet article est également d’un clichè primaire qui dénote un a priori des citoyens français sur cette catégorie de personnes qui sont de plus en plus actives dans notre pays et même plus que les quadra ou quinquagénaires.
    Après, il est certain que l’on peut toujours discuter du règlement intérieur mais de grâce pas d’apitoiement pour nos seniors……

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :