Une famille quitte Aulnay-sous-Bois pour une vie meilleure et se bat pour se faire accepter

Aulnay_picardieAssociation multi-culturelle basée sur le partage, le Goût des autres est à l’origine de divers rendez-vous. Ses membres organisent notamment des ateliers de cuisine.

Venant d’Aulnay-sous-Bois, dans le 93, nous avions pour objectif d’offrir à nos enfants une vie différente de la nôtre, loin des tours de banlieue et des incessants contrôles policiers », raconte Djamila Mokri, installée depuis la fin 2011 dans un coquet lotissement, rue Caurel. Elle poursuit : « Mais le beau rêve s’est vite écrasé sur le mur des réalités. Car personne n’est venu au-devant de nous. Ici aussi nous étions mal vus, pas chez nous ! »

La jeune femme, d’origine Kabyle, n’a pas voulu baisser les bras. Puisque personne ne venait vers elle, elle a décidé de faire le premier pas. Elle a alors rencontré Carine Bouchart, une maignemontoise pur jus. Celle-ci lui a conseillé de créer une association, acceptant même d’y adhérer. Djamila Mokri n’a pas hésité un instant et s’est lancée dans les démarches nécessaires.

Source et article complet : courrier-picard.fr

Publié le 14 février 2015, dans Associations, Solidarité, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. « loin des tours de banlieue et des incessants contrôles policiers »

    J’habite juste derrière la cité de l’Etang, à peine 2 semaine après la livraison des apparts, nous étions plusieurs proprios à nous rendre au commissariat pour déposer des mains courantes contre des jeunes qui venaient d’installer un point de deal, escortés par un molossoïde non attaché, non muselé.
    Et depuis que je suis installé dans ce quartier, je n’ai jamais autant vu de ma vie une telle concentration de bolides de luxe aux vitres teintés.

    A part ça, la police n’a aucune raison d’effectuer des contrôles, hein…

    Quant à cette dame kabyle, je n’ai pas bien saisi le sens de sa démarche. Elle regrette que peu de gens s’intéressent à sa culture, mais, de son côté, s’intéresse-t-elle à la culture des gens « pur jus » ?
    On nous parle de multiculturalisme, mais c’est dans sa culture d’origine qu’elle s’enferme. Cuisine de son pays, langue de son pays; je n’ai pas lu dans l’article qu’elle faisait un effort pour aller vers les autres en s’intéressant à la culture picarde, en commençant par la gastronomie, riche, de cette région.

  2. JEAN LOUIS KARKIDES

    Par mon épouse fréquentant par son travail les quartiers nord d’Aulnay,j’ai la chance de pouvoir goûter au couscous,à l’harira.
    Par ma fille,amie avec un laotien,j’ai la chance de pouvoir goûter au Bo Bun.
    Par nos voisins,des feuilles de vigne turques faites maison.
    Et par mes beaux parents,l’aligot et la saucisse aveyronnaise……
    Que c’est bon le multiculturalisme!

  3. Le multiculturalisme serait-il donc à sens unique ?
    Proposeriez-vous de la saucisse aveyronnaise à vos amis des quartiers nord d’Aulnay ?

  4. Jean Louis Karkides

    Je leur ferai gouter l’aligot,la flaune,le gateau à la broche et respecterai leur religion…
    Nous avons de beaux moutons aussi.
    Quant à la saucisse….

  5. Quant la saucisse, quoi ? C’est un aliment islamophobe, c’est ça ?!

    La religion serait-elle un frein au multiculturalisme, empêchant ses adeptes de partager les plats des gens du crû ? Comment partager une bonne ficelle picarde, par exemple, avec quelqu’un qui argue que sa religion l’empêche de manger du porc ?

    Le multiculturalisme a ses limites, finalement : celles imposées par des préceptes religieux.
    Multiculturalisme à sens unique, c’est donc bien ce que j’exprimais plus haut.

  6. Jean Louis Karkides

    Le frein au multiculturalisme,c’est vous.
    Vive notre France multiple.

  7. Vous évacuez mes questions, parce qu’elles vous dérangent aux entournures et qu’elles remettent en cause votre modèle idéaliste du multiculturalisme, un multiculturalisme à sens unique pour lequel c’est celui qui accueille qui doit, forcément, se plier aux exigences de son invité.
    Ces histoires de halal constituent un handicap social, et donc un frein au multiculturalisme, à l’ouverture vers l’autre (nous, non-musulmans).

    L’article anglophone ci-dessous a été publié sur un site arabe du Moyen-Orient, en 2010, et évoque un restaurateur de confession musulmane, frustré de ne pouvoir apprécier à la gastronomie française à cause des préceptes islamiques l’empêchant de manger autre chose que du halal; et qui a ouvert un resto proposant aux musulmans des plats ressemblant à ceux de la gastronomie française, mais halalisés… De même, dans l’article, il était admis que les musulmans, toujours à cause du halal, ne peuvent apprécier d’autres types de cuisine, comme la cuisine asiatique, par exemple. http://www.alarabiya.net/articles/2009/12/18/94559.html

    C’est la même chose pour le casher.

  8. JEAN LOUIS KARKIDES

    « Qui n’mange pas d’cochon n’est pas français »!
    Slogan qui va faire führer,oups…fureur 😉

  9. Notre pays est réputé pour sa gastronomie, classée au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.
    http://www.lemonde.fr/vous/article/2010/11/16/le-repas-gastronomique-des-francais-inscrit-au-patrimoine-de-l-humanite_1440921_3238.html

    Force est de constater que certains, beaucoup, refusent le multiculturalisme en arguant qu’ils sont soumis à des préceptes religieux.
    Comportement pas très vivre-ensemble.

    J’étais en Mongolie cet été, et même si je n’aimais pas forcément, je me suis forcé à boire du lait de jument fermenté, du thé au lait de yack; à manger de la graisse de marmotte, du yack etc.
    C’est ça, le respect des autres cultures, le multiculturalisme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :