L’Etat veut armer de force la police municipale pour se défendre du terrorisme et du grand banditisme

circulaire armement PM_Page_1Les attentats de Charlie Hebdo et l’assassinat d’une policière municipale ont plongé la France dans un état de choc. Depuis, le ministère de l’intérieur a réfléchi sur comment mieux protéger le personnel de la police municipale pour faire face à ces nouveaux défis, à commencer par le terrorisme.

On peut lire dans la circulaire accessible en cliquant ici ou sur l’image ci-contre :

« Je rappelle que l’initiative prise pour l’armement des polices municipales s’intègre dans une démarche tendant à assurer la protection des personnels ……..Dès lors les refus devront revêtir un caractère exceptionnel et donner lieu à une argumentation motivée« 

Tout refus d’armer la police municipale devra donc être dument argumenté. Le préfet de police est le premier visé. L’arme de prédilection sera le pistolet Manurhin utilisant des cartouches de type 357 magnum.

Le syndicat IN FOPM se réjouit de cette directive. Côté politique, seuls les communistes et les Verts semblent contre l’armement de la police municipale.

Publié le 15 juin 2015, dans Sécurité, Syndicats, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Olivier Rimbert

    Armer les polices municipales pourquoi pas mais.

    Avoir une police municipale, est ce normal?

    La police nationale ( fonction régalienne de l’état) permet de couvrir le territoire sans distinction de moyen elle date pas de si longtemps que cela.

    A la Libération, l’ordonnance du 16 novembre 1944 rétablit la direction générale de la sûreté nationale. Rattachée au ministère de l’intérieur, elle comprend quatre grandes directions actives : police judiciaire, sécurité publique, renseignements généraux et surveillance du territoire, ainsi que des directions administratives : personnel et administration, matériel, étrangers.

    Au sein de la direction de la sécurité publique, une sous-direction des compagnies républicaines de sécurité est créée, qui sera érigée en réserve générale de la police nationale après les grands mouvements de grève de 1947.

    Le principe est conservé d’une police d’Etat dans les villes de plus de 10 000 habitants. La préfecture de police de Paris, dont les personnels sont qualifiés  » d’homologues  » de ceux de la sûreté nationale, ne relève pas de cette nouvelle direction générale.

    Quelques réformes interviennent ensuite :

    – en 1954, les inspecteurs de police sont renommés  » officiers de police  » ;
    – en 1961, le service central de coopération international est fondé dans le but de former les polices des pays de l’Afrique francophone.

    LA POLICE NATIONALE (1966).

    La loi du 9 juillet 1966 institue la police nationale, qui rassemble les personnels de la sûreté nationale et de la préfecture de police de Paris.

    Tandis qu’une direction générale de la police nationale est créée au sein du ministère de l’intérieur, le préfet de police de Paris demeure le chef des services de police et l’intermédiaire obligé pour l’exercice de la sécurité.

    Tous les personnels deviennent fonctionnaires et sont répartis en cinq corps :

    Commissaires de police
    Police en tenue d’uniforme – Police en tenue civile
    Officiers de paix – Officiers de police
    Gradés et gardiens de la paix – Enquêteurs de police
    Personnel administratif, technique et scientifique

    En 1973, les missions de police aériennes et de surveillance des migrations transfrontières croissent et justifient qu’elles soient détachées des attributions des renseignements généraux pour constituer le service central de la police de l’air et des frontières.

    Concernant les polices municipales, bien plus anciennes elle démontre l’inégalité des citoyens en fonction de leur lieu de résidence. L’habitant d’une ville  »riche  » aura droit à plus de sécurité que celui d’une ville  »pauvre  »? Ou se trouve l’application de l’article 1 de la constitution?  » La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances »

    Et oui indivisible, et oui égalité devant la loi.

    Que les forces de l’ordre soit sous l’autorité, d’un homme fut il élu, et ne puissent agir que sur une partie restreinte du territoire me semble antinomique avec la fonction.

    La police doit être nationale sous risque de tomber dans un système milicien

    Salutations républicaines et humanistes

  2. Je serais favorable à ce qu’il n’y ait qu’une seule police, nationale, avec en prime suppression de la gendarmerie nationale dans les zones dites rurales; mais cela impliquerait que l’Etat prenne en charge la totalité des forces de police déployées sur le territoire national et qui seraient, pour le coup, unifiées sous un seul statut.
    Or, en l’état actuel des finances publiques, ce n’est pas envisageable.
    L’armement des policiers municipaux est donc un minimum.

    Cela étant, le principal handicap du revolver Manurhin – et non du pistolet ! un revolver dispose d’un barillet cylindrique et mobile dans lequel sont logées des cartouches – est sa capacité en munitions, limitées à 6, avec obligation de recharger manuellement cartouche par cartouche là où un pistolet tel que le SP 2022, par exemple, qui équipe les administrations régaliennes permet de disposer jusqu’à 30 cartouches réparties en 2 chargeurs.
    En outre, la moindre capacité d’arrêt des munitions attribuées aux pistolets par rapport à celles des revolver n’est plus un argument depuis l’apparition des nouvelles munitions à tête creuse (la dotation dans les administrations de cette munition, 9mm blindée à tête creuse, fait suite à la mort d’un supporter du PSG, tué alors qu’il se trouvait juste derrière un autre supporter sur lequel venait de tirer, en état de légitime défense, un policier tentant de protéger un supporter israélien, à l’issue d’un match PSG-club israélien).

    « Les attentats de Charlie Hebdo et l’assassinat d’une policière municipale ont plongé la France dans un état de choc. »
    [HS]Ce qui a suivi, c’est une vaste campagne de victimisation ahurissante et incompréhensible qui pousse actuellement le gouvernement à faire la danse du ventre à tout ce qui compte d’islamistes en France – l’UAM93, dirigée par le même Tunisien islamiste qui préside l’EMJF, se trouve ainsi propulsée au premier plan, aux côtés de l’UOIF, du CCIF, du CFCM de Boubakeur rallié à la cause de l’UOIF etc etc.
    Les cibles de ces attentats jihadistes n’étaient clairement pas des musulmans, mais des caricaturistes de gauche, des policiers et des juifs. Lesquels caricaturistes étaient accusés d’islamophobie par les indigènes de la république, indivisibles et l’islamisto-sphère avec laquelle fricotent les écolo-communistes.
    En outre, lors de ces attentats, il y a eu à mon sens la France qui ne s’y attendait pas, pétrie de bons sentiments et de vivre-ensemble, refusant de voir que des types, sur le sol français, se préparent à la guerre – jihad – et ne veulent pas de ce vivre-ensemble; la France qui s’y attendait et qui, depuis des décennies, dénonce communautarisation et islamisation, et la France qui se victimise en braillant « pas d’amalgame, faut pas stigmatiser, l’islam est une religion d’amour, de tolérance et de paix ». Les mêmes qui s’offusquent bien plus lorsque leur prophète est graphiquement représenté, que lorsque certains de leurs coreligionnaires massacrent au nom de leur même Mahomet et de leur même allah.[/HS]

    Et pour en revenir à la réponse sécuritaire apportée par le gouvernement à l’issue de ces attentats jihadistes, quelle est la pertinence de maintenir des effectifs armés devant des mosquées juste parce que les musulmans ont un poids électoral non négligeable et au prétexte que 2-3 mosquées ont été la cible de néonazes ou d’abrutis avinés voire les 2, alors que ces effectifs seraient plus efficaces à ratisser les banlieues, entre autres, à la traque de tout ce que compte notre pays d’islamistes, salafistes, jihadistes; mais aussi petites frappes puisque les connexions entre les 2 mondes sont évidentes et vérifiées.

  3. PS : Ce matin dans une petite commune de Seine-et-Marne de moins de 10.000 habitants, s’est produit un échange de coups de feu entre braqueurs et policiers municipaux.

    http://www.francebleu.fr/infos/fusillade/fusillade-la-ferte-sous-jouarre-2436535

  4. JEAN LOUIS KARKIDES

  5. Tu est très mélomane en ce moment Jean Louis… lol
    Amoureux ? C’est le printemps Mdrrrrrrrrrrr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :