Mutilation pour imposer le silence par une mafia en Seine-Saint-Denis

jambisationSi on tue encore dans certains quartiers de Stains ou de Bondy, la mutilation semble devenir un effet de mode dans certaines cités jugées comme difficile du département de la Seine-Saint-Denis, où le trafic de drogue a pignon sur rue.

Mimant ainsi la pratique de la Mafia dans le Sud de l’Italie, des individus blessent par balle d’autres personnes soupçonnées de « trahison », en visant les membres inférieurs. Généralement, la victime refuse de parler de peur de représailles. Les coupables prennent la fuite et ne sont que rarement attrapés. S’ils le sont, les peines de prison (s’il y en a) sont bien plus faibles que si la victime avait été tuée.

Publié le 23 février 2016, dans faits divers, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Ce blog devient anxiogène, sur les 4 derniers articles , 3 sur la violence dans le 93.Évidemment ,si l-on souhaite faire l’apologie des voyous et de leurs méthodes et donner des idées à certains.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :