Advertisements

Primaires de droite, Fonction publique : la gauche dénonce le projet de « casse sociale sans précédent » de la droite

primaires« Une casse sociale sans précédent », « la surenchère plutôt que la raison », « la mise au pas des fonctionnaires »… La gauche socialiste démonte les propositions des candidats à la primaire de droite.

« A défaut de proposer un projet de société tourné vers l’avenir, les candidats [à la primaire de droite] préparent une casse sociale sans précédent. » Ainsi débute le pamphlet d’Annick Girardin, ministre (PRG) de la Fonction publique de ce gouvernement en fin de mandat, publié le 31 octobre dernier sur son blog. Et d’énumérer les propositions des sept candidats LR : « Mise en danger des services publics avec la suppression de 300 000 à 1 000 0000 de fonctionnaires, départ à la retraite à 65 ans et plus, suppression du compte pénibilité, suppression du statut de fonctionnaire et j’en passe… »

« Je m’inquiète d’une droite pour qui la suppression de postes est la seule boussole », poursuit-elle. « Derrière les boniments, c’est la qualité de nos services publics qui est en jeu. Comment ne pas supprimer purement et simplement la fonction publique territoriale si l’on prône 1 000 0000 de postes en moins ? L’équation est impossible. » « Et surtout, nous allons continuer à refuser que les fonctionnaires soient systématiquement caricaturés, dévalorisés par le discours ambiant d’une droite qui a choisi la surenchère plutôt que la raison. »

De son côté, le PS dénonce « la mise au pas des fonctionnaires » dans sa fiche n°10 consacrée aux propositions des candidats LR s’agissant de la fonction publique. En cas d’élection de l’un d’eux, le parti prédit l’humiliation des fonctionnaires, le retour au clientélisme et un affaiblissement des agents face à la corruption. Le PS rappelle que la droite est à l’origine de la RGPP qui « a seulement désorganisé les services et dégradé les conditions de travail : les mêmes missions ont dû être assurées par moins d’agents ». Et de rappeler que, sous Nicolas Sarkozy, le recours aux contractuels a atteint en 2008 16,5 % des effectifs totaux de la fonction publique. Pas de doute, la bataille des fonctionnaires entre la droite et la gauche est bien lancée.

Extraits article Claire Boulland (La gazette des communes) proposés par Catherine  Medioni

 

Advertisements

Publié le 13 novembre 2016, dans Politique, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. c’est clair , les 7 salopards !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. La suppression massive du nombre de fonctionnaires préconisée par les candidats (jusqu’à 600 000 pour certains) de la droite n’est pas sérieuse à moins de provoquer une véritable purge de la fonction publique, une explosion du chômage (plus aucun recrutement ou presque pendant 5 ans !!)ainsi qu’un effondrement desdits services publics (pas de remplacement des fonctionnaires partant à la retraite, recours massif à des contractuels entrainant une baisse sensible de la qualité des services, désorganisation durable de l’Etat….etc).Sous cet angle le programme de certains candidats de la primaire de droite (Fillon, Lemaire en premier lieu) est tout simplement catastrophique.

  3. Comme si le fait de taper continuellement sur les fonctionnaires comme cause des dépenses publiques allait solutionner tous les problèmes économiques et sociaux de la France !!! Quelle supercherie monumentale ! Tout ça pour masquer l’incurie effarante de tous nos dirigeants, de gauche comme de droite, qui se sont succédé à la tête de notre pays !

    Si aucun d’entre eux n’a omis de s’enrichir tandis qu’ils nous saignaient à blanc avec une imagination incommensurable pour nous inventer des taxes et quantités d’impôts tous plus confiscatoires les uns que les autres, sans que ces ponctions douloureuses ne soient jamais compensées par des services réels, ni ne nous restaurent dans des droits à une prospérité légitime, les dettes qui ne pourront jamais s’éteindre et dont ils sont seuls responsables et coupables justifient leurs programmes d’austérité imposée, tel que le recul de l’âge de la retraite dans un pays qui n’a plus d’emplois à offrir, le démantèlement et la baisse qualitative et quantitative de nos services publics, des offres de soins qui ne sont plus accessible qu’aux plus fortunés etc…

    La présidentielle qui arrive nous annonce des lendemains qui ne vont pas chanter pour la majorité des citoyens, ceux qui appartiennent au peule véritable et qui s’est vu confisquer sa souveraineté et ses pouvoirs par des oligarques avides de pouvoirs, de privilèges et d’argent, au service des financiers et de tous ceux qui veulent continuer à s’enrichir en exploitant les salariés, où qu’ils se trouvent sur la planète !

    Mais quand est-ce que la France va se réveiller de sa torpeur et de sa cécité ? Est-ce par manque de courage que les citoyens courbent l’échine et se laissent abuser par les mensonges que l’on nous sert sur toutes les ondes ? Est-ce par indifférence ou par égoïsme qu’ils détournent le regard de la pauvreté et de la misère grandissante dans notre pays ? Attendent-ils d’en être frappés à leur tour pour s’en indigner et se révolter du mauvais traitement de nos pseudos  » élites  » qui nous démontrent chaque jour qu’ils ne nous veulent manifestement pas du bien ?

    Combien de mois ou d’années faudra-t-il encore au peuple de France pour réaliser qu’il est devenu esclave d’un système dévoyé, corrompu et voyou mis en place et entretenu par ceux là même qui prétendent vouloir redresser la France et lui redonner espoir ? Des paroles bien creuses démenties par les échecs cuisants de tous les mandats écoulés : Chirac et la réduction de la fracture sociale qui n’a fait que s’accentuer durant les 12 années de son office, l’éradication de la pauvreté promise par Sarkosy et qui n’a fait que s’accroitre tandis que les riches le devenaient encore plus, l’inversion ratée de la courbe du chômage de Hollande…

    La propagande servie sur tous nos « merdias » possédés par de riches hommes d’affaires qui dictent l’information qui doit nous être servie, lobotomise les français et annihile tout discernement et tout sens critique ! Nous pouvons déplorer les dirigeants que nous avons, mais nous devons aussi et surtout pleurer une France peuplée d’humains devenus des zombies individualistes, indifférents, égoïstes et lâches !

  4. Je irai voter Fillon ou Sarkozy le reste aux oubliettes je pencherais plus sur Nicolas le Napoléon le De Gaulle il dégage en lui de l autorité de l’expérience et François calme maîtrise très bien son sujet autoritaire dur choix à faire

    Vive De Gaulle

  5. @Ahmed Faut consulter… Depuis quand Sarkozy est Gaulliste ?

  6. @ cathovier je parlais de la carrure l’autorité la grandeur d’un homme politique qui aime la France et donnerai sa vie pour notre pays

    Mais François est lucide serein connais très bien les dossiers et lui aussi aime la France

    Dur dur pour choisir mais je verrais bien François président et Nicolas premier ministre pour un redressement et remettre notre pays au premier échelon international car Flamby à vraiment rabaisser notre pays à la limite de mettre notre pays en voie de développement

  7. Les citoyens de la France d’en bas vont-ils donc voter pour ces mêmes dirigeants qui les paupérisent, les précarisent et les asservissent pour favoriser leurs seuls intérêts et ceux des riches devant lesquels ils s’agenouillent ?

    Ouvrez les yeux cher Ahmed : Tout dans les propositions de droite annonce des jours terribles pour le peuple ! Allez-vous donc voter pour ceux qui nous garantissent austérité, pauvreté, humiliations, exploitation, recul des droits et libertés et faillite économique et sociale ? Allez-vous donner votre voix à ceux qui nous conduisent directement à l’abattoir ?

    Une alternative à ces politiques qui nous ont mené droit dans le mur et qui continueront à le faire si nous votons pour eux est possible ! Encore faut-il avoir le courage de reprendre notre souveraineté de citoyens pour imposer notre vision d’un monde plus juste et plus fraternel qui n’exclut plus des millions de citoyens, en laissant détourner les richesses collectives au profit d’une caste d’individus tous plus immoraux les uns que les autres !

  8. N’allait pas voté dimanche bandes de [NDLR : partie modérée].

  9. Oui Catherine vous avez raison mais on parle de Marine présidente donc je préférais voir François ou Nicolas mais vous savez la personne qui tient sa toute est Mélenchon mais faudra aller voter en masse mai 2017 je préfère voir Nicolas ou François avec Mélenchon que de voir marine. Mais une chose qui me rassure c’est Trump qui retourne sa veste entre toutes ses promesses J’espère que les électeurs du FN se reveillerons en se disant que même si Marine monte présidente eh bien elle retournera sa veste car le programme promus c’est du bidon et infaisable alors c’est dans la bonne voie donc je vois bien Nicolas ou François ou Jean Luc Mélenchon car j’aurais opté pour Arlette Laguiller lollllllllll

  10. Ou bien aller voter…. dès le premier tour, pour éliminer ceux qui vous paraissent les plus redoutables par leurs programmes déshumanisés, et ceux que vous ne voulez plus revoir en politique….

  11. Cela fait trop d’années que nous, les citoyens de la société civile, nous n’allons plus voter que pour le  » moins pire  » !!! Ce n’est pas ma conception de la démocratie. Tous les appareils politiques ont confisqué le pouvoir au peuple pour nous imposer en force des programmes que nous ne voulons plus subir ! Il s’agit de notre vie quotidienne et elle est terriblement et négativement impactée par des décisions qui ne profitent qu’aux riches et aux nantis ! Cela ne peut plus et ne doit plus continuer ainsi.

    La droite propose d’augmenter le temps de travail de ceux qui ont encore la « chance » d’avoir un travail, tandis que des millions de citoyens en sont privés en raison de toutes les politiques qu’ils ont menées jusqu’à présent contre les salariés et le peuple et exclusivement en faveur du patronat qui a le « droit « , au nom de la concurrence libre et non faussée, de jeter des familles entières dans la misère pour aller exploiter des frères et sœurs humains ( quand ce n’est pas carrément des enfants ) en d’autres endroits de la planète, où ils ne bénéficient d’aucune protection sociale ! Ces patrons là ne sont que des prédateurs voyous pour lesquels le profit éhonté surpasse la valeur de toute vie humaine, et les politiques qui les laissent agir ainsi sont leurs complices immoraux et démontrent ainsi magistralement desservir les intérêts du peuple !

    La droite propose encore le recul de l’âge légal de la retraite alors qu’il n’y a plus d’emplois !!! Les jeunes diplômés expatrient leurs talents sous des cieux plus favorables ( perte dramatique des talents et des cerveaux pour la France ) et les seniors débarqués de l’emploi se demandent comment et avec quelles ressources ils vont vivre puisqu’ils sont tous exclus de l’emploi, alors qu’ils ne sont ni séniles, ni gâteux, ni incompétents, bien au contraire !!! Là aussi quel gâchis de compétences et de talents pour la France ! L’incurie de ceux qui ont prétention à vouloir gouverner est manifeste puisque les solutions qu’ils proposent vont nous enfoncer encore davantage !

    Les candidats de droite qui vivent luxueusement des deniers publics ( pour quels résultats au bénéfice du peuple assigné aux privations et à l’austérité et qui n’en peut plus de galérer ? ) ont l’indécence et le culot de vouloir la dégressivité des allocations chômage déjà misérables, alors qu’ils sont les seuls responsables de la délocalisation de nos emplois, de la généralisation des robots qui rend inutile le travail d’un humain, du dumping social qui sévit dans notre pays et contre lequel les citoyens ne peuvent pas lutter, Etc.

    Le recul de l’âge de la retraite ne peut se concevoir que dans un contexte de plein emploi et pour cette raison justifie d’urgence un moratoire et le retour de l’âge de départ à la retraite à 60 ans et 55 ans pour les professions pénibles et usantes physiquement ! Les chômeurs ne sont pas des fainéants, mais des victimes d’un système dévoyé et pervers mis en place par des politiques qui ne les représentent pas ! L’emploi disponible restant doit être réparti sur l’ensemble des citoyens car tous ont le droit de vivre dans la dignité ! Par conséquent il ne faut pas augmenter le temps de travail, mais au contraire le diminuer, ce qui permettra à chaque citoyen de disposer de temps pour le consacrer à sa famille, ses enfants, ses parents âgés ou encore de s’engager dans des associations.

    Il y a encore tant à dire mais je m’arrêterai là !

    JE NE CAUTIONNE PAS CE SYSTÈME DÉVOYÉ, CONTRAIRE A TOUTE MORALITÉ ET A TOUTE JUSTICE EN ALLANT DONNER MA VOIX AUX TRAITRES DU PEUPLE CAR ILS NE SONT RIEN D’AUTRE QUE DES MENTEURS ET DES IMPOSTEURS AU SERVICE EXCLUSIF DU CAPITAL ET DE CEUX QUI DÉTOURNENT LA RICHESSE COLLECTIVE !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :