Publicités

Archives du blog

Valérie Pécresse quitte Les Républicains, quid de la décision du maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza ?

Valérie Pécresse annonce bruyamment quitter le parti Les Républicains qui l’a pourtant portée à la tête de la région Île-de-France. Après la déroute aux élections européennes, le parti LR, autrefois UMP, semble en pleine perdition. Le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza, proche de Valérie Pécresse, suivra t-il ou sera t-il tenté de rester fidèle à Nicolas Sarkozy qui l’a tant aidé à se frayer un chemin au sein du parti ?

Publicités

La sénatrice Annie Delmont-Koropoulis soutient pleinement la candidature de Laurent Wauquiez

@Annie Delmont-Koropoulis

Laurent Wauquiez, favori de l’élection à la présidence du parti Les Républicains du 10 et 17 décembre prochains, a un soutien de taille en Seine-Saint-Denis, avec la sénatrice Annie Delmont-Koropoulis. Son programme semble convenir à la sénatrice qui est également conseillère municipale à Aulnay-sous-Bois.

Alain Ramadier candidat Les Républicains aux législatives 2017 circonscription d’Aulnay-sous-Bois

Alain_RamadierAlain Ramadier, Maire-Adjoint à Aulnay-sous-Bois et ancien conseiller régional Île-de-France, a été investi par le parti Les Républicains pour la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois, Bondy Nord-Est).

Il était candidat à la candidature face à Frank Cannarozzo, Denis Cahenzli et Fouad El Kouradi, tous Maire-Adjoints.

2nd tour primaire de droite, Voter massivement pour le moins pire !

fillon_juppeLe dégraissage  programmé de tous  les services publics et la cure d’austérité promise aux fonctionnaires qui resteront miraculeusement en fonction  et qui devront prendre en charge en plus du leur, le travail de deux personnes parties en retraite ou licenciées, est dans tous les cas garantie par les deux candidats restés en lice pour le second tour de la primaire de la droite ! 

Toutefois, les conséquences dommageables pour les contractuels  ( qui devront pointer à pôle emploi ) et les fonctionnaires, ainsi que pour les citoyens usagers de services publics dégradés, seront plus étalées dans le temps et un peu moins brutales avec Juppé qu’avec Fillon, qui reprend la politique aussi dure que celle de Sarkosy lorsqu’il en était le 1er ministre ! 

Cela va immanquablement se traduire par ce que l’on voit déjà depuis la réduction des politiques publiques mises en place par Sarkosy, et aggraver davantage encore la dégradation des conditions de travail déjà pas fameuse dans les services, une mise en concurrence des salariés entre eux conduisant au chacun pour soi et à la destruction des solidarités, à des ambiances de travail pathogènes et malsaines, au burnout, au stress, à des maladies engendrées par la souffrance au travail, voire par le harcèlement moral,  et des arrêts qui ne seront que la conséquence logique de ces traitements déshumanisés et délétères du personnel !

Les présidentielles de 2017 vont impacter gravement vos conditions actuelles de survie, de précarité, de pauvreté, de chômage, de renoncement aux soins et aux droits. Souhaitez-vous aggraver et subir ce régime promis ?

Un sursaut citoyen devient indispensable !

Malheureusement et une fois de plus, les citoyens ne vont pas aller voter pour un programme auquel ils adhèrent à 100%, mais pour le candidat le mois pire ! Ah la belle démocratie que voilà…

Article de Catherine Medioni

François Fillon arrive en tête au premier tour des primaires de la droite et du centre

franois_fillonContre toute attente, François Fillon arriverait largement en tête du premier tour de la droite et du centre, loin devant Alain Juppé.

Une grosse surprise pour celui qui n’était crédité que de moins de 10% des moins il y a un peu plus d’un mois.

Encore une fois les sondages se sont plantés, comme ce fut le cas pour les élections présidentielles américaines.

Edit 21h00 :

  • Après 2912 bureaux de votes dépouillés et 686 781 votants, François Fillon est largement en tête (42,8%). Il devance Alain Juppé (26%), Nicolas Sarkozy (24,4%). Bruno Le Maire arrive quatrième (3,1%), Nathalie Kosciusko-Morizet cinquième (2,1%), Jean-Frédéric Poisson sixième (1,3%) puis Jean-François Copé (0,3%)

Edit 21h30 :

Résultats partiels 5.496 bureaux dépouillés sur 10.228 (1.649.063 votants), François Fillon en tête (43,6%) devant Alain Juppé (26,7%) et Nicolas Sarkozy (22,9%)

Primaires de droite, Fonction publique : la gauche dénonce le projet de « casse sociale sans précédent » de la droite

primaires« Une casse sociale sans précédent », « la surenchère plutôt que la raison », « la mise au pas des fonctionnaires »… La gauche socialiste démonte les propositions des candidats à la primaire de droite.

« A défaut de proposer un projet de société tourné vers l’avenir, les candidats [à la primaire de droite] préparent une casse sociale sans précédent. » Ainsi débute le pamphlet d’Annick Girardin, ministre (PRG) de la Fonction publique de ce gouvernement en fin de mandat, publié le 31 octobre dernier sur son blog. Et d’énumérer les propositions des sept candidats LR : « Mise en danger des services publics avec la suppression de 300 000 à 1 000 0000 de fonctionnaires, départ à la retraite à 65 ans et plus, suppression du compte pénibilité, suppression du statut de fonctionnaire et j’en passe… »

« Je m’inquiète d’une droite pour qui la suppression de postes est la seule boussole », poursuit-elle. « Derrière les boniments, c’est la qualité de nos services publics qui est en jeu. Comment ne pas supprimer purement et simplement la fonction publique territoriale si l’on prône 1 000 0000 de postes en moins ? L’équation est impossible. » « Et surtout, nous allons continuer à refuser que les fonctionnaires soient systématiquement caricaturés, dévalorisés par le discours ambiant d’une droite qui a choisi la surenchère plutôt que la raison. »

De son côté, le PS dénonce « la mise au pas des fonctionnaires » dans sa fiche n°10 consacrée aux propositions des candidats LR s’agissant de la fonction publique. En cas d’élection de l’un d’eux, le parti prédit l’humiliation des fonctionnaires, le retour au clientélisme et un affaiblissement des agents face à la corruption. Le PS rappelle que la droite est à l’origine de la RGPP qui « a seulement désorganisé les services et dégradé les conditions de travail : les mêmes missions ont dû être assurées par moins d’agents ». Et de rappeler que, sous Nicolas Sarkozy, le recours aux contractuels a atteint en 2008 16,5 % des effectifs totaux de la fonction publique. Pas de doute, la bataille des fonctionnaires entre la droite et la gauche est bien lancée.

Extraits article Claire Boulland (La gazette des communes) proposés par Catherine  Medioni

 

Christian Jacob à Aulnay-sous-Bois le 12 novembre pour soutenir Nicolas Sarkozy aux primaires

christian_jacob_aulnayChristian Jacob, député de la 4ème circonscription de Seine-et-Marne, viendra à Aulnay-sous-Bois, le samedi 12 novembre, dans le cadre de la campagne de soutien à Nicolas Sarkozy aux primaires « Les Républicains ».

Le meeting a lieu salle Chanteloup (1 avenue Chanteloup) à 11h30.

Seront également présents :

  • Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay
  • Brigitte Marsigny, Maire de Noisy-le-Grand
  • Manon Laporte, conseillère municipale à Montreuil
  • Marie-Blanche Pietri, conseillère départementale de Seine-Saint-Denis
  • Michèle Choulet, conseillère départementale de Seine-Saint-Denis
  • Dominique Bailly, Maire de Vaujours
  • Christian Demunyck, sénateur et Maire de Neuilly-Plaisance

 

Résultats de la consultation : Pour qui voterez vous aux primaires Les Républicains 2016 ?

votes_primaires_republicainsVous avez été 178 à vous exprimer sur notre consultation : « Pour qui voterez vous aux primaires Les Républicains 2016 ? ». Sans surprise, deux candidats sortent largement du lot : Alain Juppé et Nicolas Sarkozy.

Ci-dessous les résultats détaillés :

  • Jean-François Copé : 5 votes,  2.81%
  • François Fillon : 9 votes, 5.06%
  • Alain Juppé : 51 votes,  28.65%
  • Nathalie Kosciusko-Morizet : 7 votes, 3.93%
  • Bruno Le Maire : 7 votes,  3.93%
  • Hervé Mariton : 4 votes, 2.25%
  • Nicolas Sarkozy : 34 votes, 19.1%
  • Vote blanc ou nul : 13 votes, 7.3%
  • Ne votera pas aux primaires Les Républicains 2016 : 45 votes, 25.28%
  • Jean-Frédéric Poisson : 3 votes, 1.69%

Concertation : pour qui voterez-vous aux primaires Les Républicains 2016 ?

sondageNous connaissons désormais les candidats ayant trouvé le nombre suffisant de parrainage pour participer à la primaire Les Républicains en 2016. Cette élection permettra de sélectionner le candidat unique de la droite aux présidentielles 2017. Les candidats sont

  • Jean-François Copé
  • François Fillon
  • Alain Juppé
  • Nathalie Kosciusko-Morizet
  • Bruno Le Maire
  • Hervé Mariton
  • Nicolas Sarkozy
  • Jean-Frédéric Poisson

Nous proposons de participer à une concertation pour connaître quelle serait l’orientation de nos lecteurs, sachant que nous vous proposons également de voter :

  • Vote blanc ou nul
  • Ne votera pas aux primaires Les Républicains 2016

Bon vote jusqu’au 15 octobre 2016 !

Séverine Maroun rejoint le comité de soutien d’Alain Juppé pour les primaires chez Les Républicains

severine_marounL’information n’est pas toute récente mais n’avait pas été communiquée officiellement sur le site Aulnaycap : Séverine Maroun, première adjointe à Aulnay-sous-Bois aux côtés du Sarkozyste Bruno Beschizza, a rejoint le comité de soutien à Alain Juppé, présidé à Aulnay-sous-Bois par Frank Cannarozzo.

Des membres du parti nous ont confié leur étonnement compte-tenu de la proximité politique entre Bruno Beschizza, fervent soutien de Nicolas Sarkozy, et Séverine Maroun, qui préfère être aux côtés de Frank Cannarozzo pour la bataille des primaires qui s’annonce palpitante.

%d blogueurs aiment cette page :