Advertisements

Adam, Mohamed et Ibrahim sont les prénoms les plus prisés pour les nouveaux nés en Seine-Saint-Denis

bebe_enleveSelon un étude récente relayée par divers journaux régionaux, les prénoms les plus populaires pour les nouveaux nés (garçons) sont, dans l’ordre, Adam, Mohamed et Ibrahim. Suivent de près Rayan.

Chez les filles, les prénoms les plus prisés sont Aïcha, Lina, Sarah et Aya.

Cette tendance est propre au département de la Seine-Saint-Denis. Et vous, quel prénom allez vous donner à votre futur garçon ?

Advertisements

Publié le 7 janvier 2017, dans Actualité, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. A part ça, le « grand remplacement » n’existe que dans les fantasmes de l’extrême droite…

  2. Pourquoi n’avoir nommé que les prénoms masculins dont deux sur trois sont d’origine maghrébine et pas le prénom féminin Lina qui n’a rien d’exotique?
    Pourquoi laisser des commentaires à la limite de la légalité fait par des pseudos sentant bon le F Haine?

  3. Il y en a marre de ces « gens » venus d’ailleurs nous imposer leur culture et leur religion de m**** [NDLR : partie modérée]. Qu’on donne le droit aux policiers de se défendre.

    Je suis chauffeur de taxi L’autre fois j’en amène 1 à Roissy et bien il allait en chercher 6 autres. Merde à la fin. [NDLR : partie modérée] ?

  4. @Karkide Lina est bien un prénom musulman contrairement à ce que vous prétendez ignare de gaulois

  5. Zamel bouk, ralah di smouk, kouffar
    Nik tout

  6. Se faire passer pour un maghrébin sous un pseudo pour dire une connerie est la marque des F Haineux et de leurs proches. AulnayCap vérifiez l’email et l’IP de @Abdul, vous aurez des surprises!
    Lina est est le diminutif d’Angelina qui, de par ses origines grecques, signifie « messager », mais sa signification diffère en arabe (« souple, tendre »), ou en sanscrit (« concentrée »). De plus, Li Na est un prénom chinois qui, selon les caractères utilisés, peut signifier « beauté précieuse », ou « fleur de jasmin ».

  7. Les portugais donnent également ce prénom, Lina, à leur fille. Quelle importance de toutes façons ? Chacun est libre de nommer ses enfants du prénom qui leur agrée et même d’en emprunter à d’autres cultures.

  8. La Seine-Saint-Denis est devenu un département cultu(r)ellement musulman.

    Du halal à profusion, des femmes voilées devenues la norme dans les quartiers prétendumment « populaires » sous l’impulsion des islamisto-salafistes appuyés par leurs copains écolo-bobos, les élus clientélistes, les assoc pseudo-antiracistes.
    On voit même, désormais, des fillettes voilées *, évidemment pas dans les zones pavillonnaires sud d’Aulnay; des hommes arborant barbe hirsute, vêtus de robes traditionnelles, sans oublier, c’est le sujet de l’article, les prénoms à consonance arabo-musulmane, constituant eux aussi des marqueurs identitaires.
    D’ailleurs, je me demande si l’on trouve beaucoup de familles maghrébines, de culture musulmane, donnant des prénoms français ou reconnus comme tels à leurs enfants ? Idem pour les familles mixtes ?
    Comment peuvent-ils se sentir Français puisque tout les renvoie à cette culture d’origine ?

    * Tous les jeudis après-midi a lieu un cours de sport pour une classe d’école primaire (publique, je suppose), sur le terrain de foot du lieu dit Vélodrome.
    Voici ce que tout un chacun peut y observer…

    http://hpics.li/c592b5b

    C’est en accrochant des décorations de Noël à la fenêtre début décembre qu’on est tombés sur ce pitoyable « spectacle », se déroulant sous nos yeux.

    Le législateur n’a probablement pas imaginé que des fanatiques iraient jusqu’à voiler des fillettes prépubères, ce qui signifie, si l’on suit la « logique » islamisto-salafiste, que ces fillettes doivent, déjà si jeunes, protéger leur pudeur, laquelle, dévoilée, pourrait provoquer l’excitation sexuelle parmi les barbus barbant.
    A moins que ce ne soit pour les habituer, toutes jeunes, à supporter ce carcan, sur le modèle de leur mère, soeurs plus grandes, tantes etc.

    Et j’imagine mal un quelconque enseignant laïque s’insurger contre le port du voile islamique par ces fillettes ou l’institution scolaire dénoncer ce qui s’apparente clairement à de la maltraitance contre des enfants; ils seraient aussitôt traqués par les ayatollahhystériques, pléonasme, à commencer par les assoc de victimisation musulmane comme le CCIF (Comité contre l’islamophobie en France), CRI (Coordination contre le racisme et l’islamophobie), voire la LDH.

    Et tandis que l’écolo-bobo continuera de brailler son rejet du « F-Haine », sont chaque année exécutées des dizaines de personnes sur le sol français – je ne parle même pas de ce qu’il se passe dans d’autres pays limitrophes – par des fanatiques d’allah, au nom de leur allah et/ou de leur prophète Mahomet et, hasard hasardeux, ils portent tous des prénoms à consonnance arabo-musulmane.

    A l’inverse, combien de musulmans victimes de l’« islamophobie et du F-Haine » depuis que ces attentats islamistes ensanglantent notre pays ?
    Je parle de véritables agressions, armées, avec blessures à la clé ou plus, pas des débiles jets de lardon systématiquement instrumentalisés par le CCIF et consorts, à moins de considérer qu’un jet de lardons est aussi criminel qu’un massacre à la kalash…

  9. L’écolo-bobo rappelle que le port du voile est interdit dans les écoles, les collèges et les lycées, donc ce n’est pas dans le cadre d’une séance de sport d’une école publique que cette photo a été prise.
    L’écolo-bobo rappelle que le port du voile n’est pas interdit dans l’espace public et qu’une association confessionnelle a le droit d’emmener des élèves voilées dans cet espace.
    L’écolo-bobo ne fait aucun amalgame entre la religion islamique et le terrorisme.
    L’écolo-bob souhaite aux membres du F Haine de se ramasser lors des prochaines élections mais salue le seul sympathisant ayant le courage de signer de son vrai nom.

  10. Cette séance de sport se déroule tous les jeudis après-midi sur le même terrain du Vélodrome.

    Comme l’école coranique que veulent ouvrir les salafistes à Aulnay, juste à côté du terrain que squattaient les Roms (et à côté du Vélodrome) n’est pas encore construite, il est plus que probable que ce qui se déroule sur ce stade municipal soit bien un cours de sport dispensé à des élèves du primaire, d’une école publique.

    Pour être fixé, je suivrai cette classe dès que j’ai un jeudi de libre pour voir où les élèves sont scolarisés.

  11. Aux armes citoyens
    qu’un sang impur abreuve nos sillons

    Ils viennent égorger nos fils et nos compagnes

  12. Peut être est ce inutile de publier ce genre d’article qui ne sert que d’exutoire à quelques décérébrés

    Salutations républicaines et humanistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :