Publicités

Bruno Beschizza appelle à voter pour Emmanuel Macron

Le 23 avril dernier, les Françaises et les Français se sont exprimés par leurs votes. Ils ont décidé de qualifier Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour de l’élection présidentielle.

Aucun des deux finalistes n’était mon candidat. Aucun des deux finalistes ne porte de projet susceptible de répondre pleinement aux attentes des Français et aux enjeux pour la France.

Toutefois, en tant que Maire d’Aulnay-sous-Bois, j’estime qu’il est de ma responsabilité de prendre position. S’abstenir serait se défausser. Le droit de vote est un des fondements de notre démocratie.

Je ne renonce pas pour autant à mes convictions et aux valeurs que j’ai toujours défendues. Celles d’une République qui protège, en garantissant la sécurité de tous et en particulier des plus fragiles. Celles d’une République qui libère, en récompensant le mérite et le travail. Celles d’une République qui élève, en donnant à chacun les outils pour réussir et s’épanouir. Celles d’une République qui rassemble, pour construire un destin collectif dans lequel chacun a sa place.

Le choix que je fais en conscience n’est en aucun cas un chèque en blanc à Emmanuel Macron. En effet, je n’oublie pas qu’il porte une terrible responsabilité dans le désastreux quinquennat de François Hollande. Je n’oublie pas non plus le flou et les contradictions de son programme. Pour autant, il y a une réalité que chacun doit constater : l’élection de Marine Le Pen risquerait de conduire notre pays au chaos.

Alors, oui, je vous le dis, dimanche 7 mai, je voterai pour Emmanuel Macron.

Dès l’élection présidentielle passée, je souhaite cependant que nous soyons en mesure de peser sur le choix du premier ministre en remportant les prochaines élections législatives.

Avec Alain Ramadier, je lance donc un appel à la mobilisation des électeurs de la droite et du centre, pour les prochaines élections législatives, partout en France, et en particulier à Aulnay-sous-Bois, aux Pavillons-sous-Bois, à Bondy. En juin prochain, nous devrons avoir une majorité de droite et du centre, avec 289 députés à l’Assemblée nationale pour mettre en œuvre le projet de redressement dont la France a tant besoin.

Source : communiqué de Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois

Publicités

Publié le 29 avril 2017, dans Politique, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Lol. On va le croire ! Mais le mec bouffe dans la gamelle de la droite ultra ultra

  2. Mais comment fait-on pour devenir socialiste aussi vite ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :