Publicités

Chapelle votive Notre-Dame-de-Pitié à Etrun perd son arbre

Avant

Sortons un peu de la Seine-Saint-Denis et parlons un faisons un zoom un instant sur une petite ville du Pas-de-Calais située non loin d’Arras, Etrun. Celles et ceux qui empruntent l’ancienne route nationale 39 on certainement remarqué la présence d’une petite chapelle avec son arbre qui la protège, au niveau d’Etrun. Il s’agit de la chapelle votive Notre-Dame-de-Pitié, construite au 17ème siècle.

Son histoire est peu banale : en 1624, trois religieuses embarquées dans leur charrette souhaitaient regagner leur abbaye à Etrun, qui fut fondée vers 800 sous Charlemagne. Hélas pour les trois religieuses, le cheval, pour une raison inexpliquée, s’emballe et commence une course folle à travers les champs. Les religieuses, affolées, prient pour leur survie et promettent de bâtir une chapelle à l’endroit où le cheval s’arrêtera. Le cheval fini par s’arrêter et les religieuses tiennent leur promesse, la chapelle est construite à l’endroit même où le cheval s’arrêta.

Cette chapelle fut l’objet de nombreux pèlerinages jusqu’à la révolution. Elle fut restaurée en 1865 et est classée aux Monuments Historiques depuis juillet 1970. Sa particularité est la présence d’un arbre qui la protège notamment l’été, cette chapelle est visible depuis la route nationale d’Arras à Saint-Pol. Durant les 30 glorieuses et jusqu’à la fin des années 80s, cette chapelle servait de point de repère pour les vacanciers du bassin minier qui souhaitaient rejoindre la côte d’Opale et la mer. Il n’était pas rare que les automobilistes faisaient un signe de croix en passant devant cette chapelle, car la route nationale 39 était autrefois très dangereuses : de longues portions en 3 voies provoquaient des accidents mortels, il y avait toujours des morts sur cette route. De plus, les voitures de cette époque ne supportaient pas vraiment le terrain vallonné et les surchauffes étaient fréquentes.

Après

Avec le progrès, la nationale 39 (qui est devenue une route départementale en 2006) a été sécurisée : les sections à trois voies à double sens de dépassement ont été supprimées, il y a maintenant de longues portions en quatre voies, et de nombreuses villes et villages ne sont plus traversés, des contournements ayant été construits.

Cette chapelle est toujours entretenue et des fleurs sont déposées régulièrement. Hélas en décembre 2016, certainement sous la force de la tempête, l’arbre tomba et endommagea la toiture de la chapelle. Le toit est aujourd’hui recouvert d’une bâche, la chapelle est toujours debout, mais l’arbre qui faisait également sa particularité a à jamais disparu…

Publicités

Publié le 1 janvier 2018, dans Histoire, Religion, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Mais vous n’avez plus rien à dire sur aulnay à ce point! !!mais on s’en branle de cet arbre au fin fond du monde.

  2. Parlez en votre nom gaspard et cessez de vous regarder le nombril ! Même si Aulnaycap est un blog à vocation locale, il n’est pas pour autant fermé sur ce qu’il se passe ailleurs…. Et un peu moins de vulgarité dans vos propos ne serait pas superflu… Belle année 2018 !

  3. Ce qui se passe ailleurs pourquoi pas…mais un arbre ridicule au fin fond de la cambrousse.
    Voyons Caty!!!Ça touche le fond.

  4. Permettez moi de ne pas partager votre point de vue Gaspard…. En comparant les deux photos, l’arbre majestueux donnait beaucoup de charme à la chapelle….d’autant plus que sa ramure a été taillée pour ne pas endommager la toiture conique. La mixité nature-architecture trouve ici sa pleine expression artistique….

  5. Un arbre dangereux de moins sur la route …….

  6. @Alain L’arbre n’est pas sur la route mais sur le talus. Je te l’ai déjà dit les arbres qui traversent la route il y en aurait moins si tu t’arretais pas au bistrot.

    Ton frère Alex

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :