Publicités

Europacity ? Auchan s’obstine… Alors tous à Gonesse le 27 mai !

Le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) invite tous ceux qui partagent son combat contre le mégacentre commercial Europacity à se rassembler le dimanche 27 mai à Gonesse pour sauver les terres agricoles menacées par l’urbanisation.

« Le groupe Auchan et son allié chinois Wanda ont enregistré une série de revers, mais Europacity n’est toujours pas remis en cause », déclare Bernard Loup, président du CPTG. « Plus que jamais, il faut poursuivre la mobilisation pour obtenir l’abandon du projet et soutenir CARMA, qui propose un autre destin pour le Triangle de Gonesse ».

Le 6 mars 2018, le tribunal administratif de Cergy a annulé l’arrêté préfectoral de création de la ZAC qui doit accueillir Europacity, ainsi que des bureaux et des hôtels. Le 12 avril, c’est l’Agence francilienne de la biodiversité, émanation de la Région Ile-de-France, qui a annoncé qu’elle donnerait un avis défavorable au projet.

En août dernier, le commissaire-enquêteur chargé d’examiner la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) de Gonesse avait déjà émis un avis défavorable à Europacity : dans son rapport il affirmait notamment que le projet était « à rebours de la volonté d’exemplarité internationale de la France en matière de lutte contre le changement climatique ».

« La preuve est faite que quiconque se penche sérieusement sur le projet Europacity en constate l’absurdité. Combien de temps faudra-t-il pour qu’Auchan et les aménageurs de la ZAC acceptent cette réalité ? », poursuit Bernard Loup.

Trois enquêtes publiques ont été réalisées sur le projet, et des milliers de citoyens y ont participé : plus de 80% des contributions ont exprimé un avis défavorable. Des comités « Terres de Gonesse » essaiment en Ile-de-France et les rencontres publiques attirent un public toujours plus nombreux. Depuis 2017, des réunions ont eu lieu à Aulnay-sous-Bois, Pantin, Montreuil, Pontoise, Saint-Ouen l’Aumône, Tremblay, mais aussi à l’Ecole normale supérieure et à l’Assemblée nationale.

Pourtant, sourd à ce rejet puissant et convergent, le groupe Auchan continue de faire miroiter son mastodonte à coups d’images de synthèse et de projets architecturaux hors-sol, destinés à épater la clientèle « de luxe ». Ce chantier pharaonique est le symbole d’un système économique socialement injuste et écologiquement destructeur, qui menace les commerces existants sans créer les emplois promis aux habitants

Plutôt que ce temple de l’hyperconsommation, le CPTG soutient le projet CARMA. Monté par un collectif de professionnels, CARMA propose d’implanter sur les terres exceptionnellement fertiles du Triangle de Gonesse une zone maraîchère et céréalière, qui fournira en produits sains les cantines scolaires et les hôpitaux des environs. D’autres infrastructures (unité de transformation et de distribution, site de méthanisation, centre de formation aux écométiers) feront du Triangle de Gonesse un lieu d’activité économique durable et une destination de loisirs.

Le dimanche 27 mai, sur le Triangle de Gonesse, là même où Auchan veut bâtir Europacity, le CPTG organise un grand rassemblement familial et engagé, avec, au menu : plantations, débats, pique-nique et musique.

Source : Collectif Pour le Triangle de Gonesse.

Publicités

Publié le 25 avril 2018, dans Associations, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :