Décès du chanteur Graeme Allwright – hommage en chansons

Le chanteur Graeme Allwright, est décédé, il avait 93 ans.

Article complet: https://www.rtl.fr/culture/medias-people/deces-du-chanteur-de-folk-graeme-allwright-7800105706

Aulnay cap, lui rends hommage à travers une chanson, célèbrement chantée par nos enfants, dans nos écoles.

« Il faut que je m’en aille » dont voici, les paroles.

Le temps est loin de nos vingt ans
Des coups de poings, des coups de sang
Mais qu’à cela ne tienne, c’est pas fini
On peut chanter quand le verre est bien rempli

Buvons encore une dernière fois
À l’amitié, l’amour, la joie
On a fêté nos retrouvailles
Ça m’fait d’la peine
Mais il faut que je m’en aille

Et souviens-toi de cet été
La première fois qu’on s’est saoulé
Tu m’as ramené à la maison
En chantant, on marchait à reculons

[Refrain]
Buvons encore une dernière fois
À l’amitié, l’amour, la joie
On a fêté nos retrouvailles
Ça m’fait d’la peine
Mais il faut que je m’en aille

Je suis parti changer l’étoile
Sur un navire, j’ai mis la voile
Pour n’être plus qu’un étranger
Ne sachant plus très bien où il allait

[Refrain]
Buvons encore ( Buvons encore)
Une dernière fois ( Une dernière fois)
À l’amitié, l’amour, la joie
On a fêté nos retrouvailles
Ça m’fait d’la peine
Mais il faut que je m’en aille

J’t’ai raconté mon mariage
À la mairie d’un p’tit village
Je rigolais dans mon plastron
Quand le maire essayait d’prononcer mon nom

[Refrain]
Buvons encore ( Buvons encore)
Une dernière fois ( Une dernière fois)
À l’amitié, l’amour, la joie
On a fêté nos retrouvailles
Ça m’fait d’la peine
Mais il faut que je m’en aille

J’n’ai pas écrit toutes ces années
Et toi aussi, t’es mariée
T’as trois enfants à faire manger
Mais j’en ai cinq                                                                                                                                                              Si ça peut te consoler

( Refrain x 4).
Buvons encore ( Buvons encore)
Une dernière fois ( Une dernière fois)
À l’amitié, l’amour, la joie
On a fêté nos retrouvailles
Ça m’fait d’la peine
Mais il faut que je m’en aille

et par cette chanson  » Petit garçon ».

À propos de Buselin Aurore

Responsable blog Aulnay cap

Publié le 19 février 2020, dans Actualité, Culture, Musique. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Graeme Allwright avait également crée des paroles moins sanguinaires à notre marseillaise….

    Il faut cultiver la paix et la concorde, pas encourager l’agression et la guerre car le  » sang impur  » sera toujours celui de nos frères et de nos sœurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :