Jean-Louis Chaussat, ancien habitant d’Aulnay-sous-Bois, devient Maire d’un village de la Creuse

Jean-Louis Chaussat a vécu de nombreuses années à Aulnay-sous-Bois et était connu des milieux associatifs et politiques de la ville. Militant UMP de la première heure, il avait rejoint le Parti Radical en 2009 puis l’UDI, et était colistier dans la liste Aulnay Demain en 2014.

Frère de l’actuel adjoint aux archives Jacques Chaussat, Jean-Louis Chaussat était connu pour son calme et sa discrétion. Surnommé le « Keyser Söze » de la politique en référence au personnage emblématique du film « Usual Suspects », Jean-Louis Chaussat s’appuyait sur sa carrière de comptable émérite et son éducation pour insuffler les idées à ses compagnons politiques. Alors que son frère partait dans tous les sens, il préférait s’appuyer sur son sens de la stratégie pour cadrer les militants et sympathisants et donner à l’équipe une stature plus professionnelle et plus politique.

Amoureux de la Creuse pour son côté authentique et ses villages atypiques, Jean-Louis Chaussat déménagea en 2015 dans le village de Saint-Oradoux-Près-Crocq, petite commune de quelques dizaines d’âme. Mettant à contribution son intelligence et son ouverture d’esprit, il prit part à quelques investissements agricoles dans le secteur et se forgea rapidement une image d’homme habile et posé, cultivé et charismatique. C’est en s’appuyant ainsi sur sa personnalité que Jean-Louis Chaussat devint Maire de cette petite commune dont la survie ne passe que par des investissements intelligents et une volonté de renouveau, alors que les dotations sont en baisse.

Alors que la ville d’Aulnay-sous-Bois se densifie et que des associations s’opposent à l’augmentation effrénée de la population,  les habitants de Saint-Oradoux-Près-Crocq espèrent au contraire que de nouvelles âmes viendront s’installer dans le village, pour y préserver les dernières activités. Jean-Louis Chaussat aura pour rude tâche de rendre attractive sa commune pour les jeunes familles en quête d’air plus pur et d’environnement plus agréable.

Dans l’une des rares vidéos en notre possession, vous pouvez découvrir Jean-Louis Chaussat à la fin de la vidéo ci-dessous, semblant accablé par le comportement de son frère en 2014 et des militants qui se sont donnés en spectacle sur le boulevard de Strasbourg (vers 0:24 s’adressant au docteur Allouch)

Publié le 11 juillet 2020, dans Politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :