Pierre Jourde s’adresse aux concitoyens musulmans

Ecrivain et critique littéraire français, professeur à l’université Grenoble Alpes, lauréat de plusieurs prix littéraires, Pierre Jourde dans une chronique qui n’engage que lui-même datée du 20 octobre 2020 et publiée sur le Nouvel Obs, s’adresse aux musulmans français après le dernier attentat contre un enseignant de la république. Sa réflexion débute ainsi :

 » Chers concitoyens musulmans, Ne nous voilons pas la face : il y a un problème. Tant de morts, tant de souffrances pour de simples caricatures. Comment en est-on arrivés là ?À la fin du Moyen Âge, tous les pays chrétiens et musulmans vivaient sous le même régime d’intolérance.« 

 » Et puis, en Europe, il s’est passé deux phénomènes, étroitement liés, qui ont fait la société où nous vivons aujourd’hui, la France, et plus généralement les pays occidentaux : la naissance de l’esprit scientifique et la philosophie des lumières. « 

 » L’esprit scientifique a cherché à expliquer rationnellement le monde, par l’observation et la logique, sans s’en tenir aux vérités religieuses. Il a d’abord fallu faire admettre aux autorités chrétiennes que la terre tournait sur elle-même et autour du soleil. Galilée a été obligé par l’Eglise de renoncer à ses découvertes. Au XIXe siècle encore, les découvertes de Darwin étaient refusées au nom de la Bible. Mais l’esprit scientifique a fini par s’imposer. Grâce à lui, on en sait plus aujourd’hui sur l’univers, l’homme et la nature. « 

 » l’esprit scientifique a dû lutter des siècles contre la religion et ses soi-disant vérités révélées. L’esprit des lumières s’est opposé aux persécutions religieuses, au fanatisme religieux, à la superstition. « 

 » La Révolution française, puis les lois de la laïcité qui s’imposent à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, vont dans le même sens : empêcher la religion catholique, qui est pourtant celle de l’immense majorité des Français, d’imposer sa vérité, son pouvoir, de torturer et de tuer pour impiété ou pour blasphème, et faire en sorte que toutes les religions aient les mêmes droits, sans rien imposer dans l’espace public. Car c’est cela, la laïcité. « 

 » La critique, la satire, la moquerie, le blasphème ont été les moyens utilisés pour libérer la France de l’emprise religieuse. Tant que la religion était religion d’état, ceux qui le faisaient risquaient leur vie. Puis l’Eglise catholique a fini par accepter d’être moquée et caricaturée. Elle a accepté les lois de la démocratie. Les caricatures et les blasphèmes étaient infiniment plus durs et plus violents que les caricatures assez sages de Mahomet, chez les ancêtres de Charlie Hebdo, qui s’appelaient par exemple L’Assiette au beurre, et plus récemment, il y a une cinquantaine d’années, Hara-Kiri, et de nos jours dans Charlie Hebdo, beaucoup plus durs avec le Christ qu’avec Mahomet. « 

 » Si vous êtes libres de pratiquer votre religion en France, si vous avez les mêmes droits que les chrétiens, c’est grâce au blasphème, qui a empêché une religion d’imposer sa loi. Les musulmans sont redevables de leur liberté aux blasphémateurs. « 

 » Beaucoup de gens aujourd’hui refusent l’idée de blasphème, pas seulement les musulmans. Il faudrait « respecter » les religions. Mais c’est justement parce qu’on ne les a pas respectées que nous sommes libérés de l’emprise religieuse, et que nous vivons en démocratie, dans un pays où toutes les religions sont acceptées. « 

 » En France, on peut critiquer avec virulence tout le monde, les partis politiques, les institutions, les hommes politiques, les artistes, etc. Faut-il faire une exception pour les religions ? En France, on peut moquer le catholicisme, le judaïsme, le bouddhisme, sans risquer sa vie. Pourquoi ne peut-on moquer l’islam sans risquer sa vie ? L’islam serait-il une exception ?

 » L’islam peut être critiqué et moqué, comme toutes les autres religions, comme toutes les croyances, comme toutes les opinions, car en démocratie, une religion est une opinion, elle n’est pas sacrée. Si vous n’admettez pas cela, alors vous n’admettez pas la démocratie. Cela signifie que vous souhaitez vivre dans une société sans liberté d’expression, où on ne critiquera plus rien ni personne, dans une société sans blasphème, où la religion dictera aux gens leur manière de vivre, les limites de leur comportement et de leur parole. C’était la France au Moyen Âge. C’est l’Arabie saoudite aujourd’hui. »

 » L’islam est critiquable justement parce qu’il a encore du mal à accepter la liberté d’expression et la liberté des femmes. Connaissez-vous des massacres et des attentats de même ampleur, partout dans le monde, au nom du christianisme ? L’islam est la seule religion aujourd’hui au nom de laquelle on tue des centaines d’innocents partout dans le monde. « 

 » Combien de massacres en France, l’Hyper Cacher, Charlie Hebdo, le Bataclan, Nice, les petits enfants juifs tués par Mohammed Merah, le professeur de Conflans, et bien d’autres encore ? Combien d’attentats aux Etats-Unis, en Espagne, en Angleterre, en Belgique, tous aux cris de « Allah est grand » ?

 » Et les organisations totalitaires islamiques, comme Daech, Al Qaïda, les Tribunaux islamiques somaliens ou les Talibans, qui lapident, décapitent et crucifient au nom d’Allah les chrétiens, les musulmans chiites, les juifs, les zaïdites, les homosexuels, les femmes adultères et les blasphémateurs ? Et dans combien de pays islamiques les autres religions sont-elles persécutées, les femmes considérées comme mineures, des jeunes gens exécutés pour n’avoir pas respecté la religion? « 

 » Ces pays et ces gens ont manqué la révolution scientifique et l’esprit des lumières. Ils ont manqué de blasphème ! Critiquer l’islam n’est pas de l’« islamophobie », maladie imaginaire créée pour empêcher justement toute critique, encore moins du racisme, qui n’a rien à voir. « 

 » Critiquer l’islam, c’est le mettre sur le même plan que toutes les autres religions et opinions. C’est donc le respecter. Ne pas le critiquer, c’est penser qu’il est incompatible avec la démocratie, comme on préserve la sensibilité d’un petit enfant qui ne peut pas endurer la même chose que les adultes. « 

 » Les caricatures de Charlie Hebdo, celles des journaux danois, attaquaient l’islam justement sur le sujet de la violence et de l’intolérance. Et c’est bien un problème, ne le pensez-vous pas ? Les réactions violentes ont montré qu’ils avaient raison ! Les assassins de Charlie Hebdo démontrent qu’ils avaient raison, qu’il y a là un problème. « 

 » Le jour où l’islam acceptera de se confronter à ses problèmes au lieu de tout renvoyer à l’islamophobie, le jour où il acceptera de rire de lui-même, et de prendre la moquerie avec une indulgence souriante, il montrera qu’il est compatible avec la démocratie, capable d’autocritique, comme l’a été le catholicisme. Ce jour-là, une simple petite caricature ne donnera plus lieu à des massacres. « 

 » C’est au prix de cette insolence qui réveille les esprits qu’on peut réfléchir, se remettre en question et avancer. « 

Extraits collectés le 28 Octobre 2020 par Catherine Medioni

À propos de Buselin Aurore

sans responsabilités

Publié le 28 octobre 2020, dans Actualité, Religion, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 16 Commentaires.

  1. Les Musulmans contrôlent et dirigent la Municipalité actuelle, on le sait tous.
    Il se dit même qu’un Elu de la ville bien connu garde en secret sa conversion a l’islam.
    Sachez que cet Elu fait parti de la garde très très rapprochée de Beschizza.
    Qui est-il ? En tout cas il fait du bon travaille pour la communauté Musulmane.
    Allez une petite piece et je vous donne son nom en privée, sachez que c’est du très lourd.
    Il va parfois visiter les églises pour tromper son électorat.

  2. Puis je savoir si quelqu’un a assez de courage pour lire les âneries de Medioni ? Lol

  3. commentaire supprimé: Apologie de la haine et du terrorisme

  4. Aux racistes d’Aulnay Cap

  5. Buselin. Vous n’avez pas honte du com nauséabond?
    Buselin vous êtes virée de France

    • ah ouai??? et au nom de quoi????? je suis française, et je vous dirais bien des choses, mais je vais rester polie…

      allez, aurevoir!!!

  6. Buselin aurore. Supprimer l’affiche immédiatement
    C’est compris ?

    • Djazia: sinon quoi??? vous me faites des menaces???????? attention, je l’interprete comme ça!!!

      Vos propos valent plainte!!!

      Non seulement vous êtes virée, mais votre ip est relevée, et plainte sera déposée!!!

      J’espère que je suis claire!!!!

  7. Je parle de Jeanne V
    C’est un ordre moral . Pour vos compatriotes musulmans
    C’est quoi ce délire ? Vous êtes d’extrême droite ou quoi ?
    Liberté égalité fraternité

  8. @Buselin ARRÊTEZ DE PUBLIER CES ARTICLES ISLAMOPHOBES DE VOTRE COLLÈGUE MEDIONI

    Buselin EFFACÉ CES COMMENTAIRES HONTEUX

    IMMÉDIATEMENT

    DE PLUS, je n’ai jamais di SINON

  9. Buselin VIREZ CE COM DE SAMY !
    DE SUITE ! !

    BLOG RACISTE

  10. @ Jeanne V | 28 octobre 2020 à 17 h 24 min

    Je viens seulement de prendre connaissance de l’affiche que vous publiez en guise de commentaire, et je suis obligée de dénoncer fermement la teneur odieuse de ses propos que je considère contraires à mon éthique personnelle et à nos lois !

    On ne combat pas la violence par la violence et si une  » guerre  » doit être menée, c’est contre toutes les formes d’obscurantisme et de rejet criminel des différences, par le débat, les échanges bienveillants, respectueux et polis.

    J’ignore d’où vous sortez ce que je nommerai un  » torchon  » indigne du pays des lumières, mais je le désavoue totalement et je ne me sens absolument pas honorée par un soutien que je considère pernicieux et pervers.

    Désolée mais ma  » criminophobie  » absolue et l’amour pour toute vie m’interdisent de faire l’apologie du meurtre pour régler les problèmes ou pour éliminer des personnes dont la vie est sacrée, même si ces personnes ne se comportent pas bien. En France il y a des lois que nous devons respecter parce que, heureusement, elles empêchent de se faire justice soi-même ! La justice se rend collectivement, pas individuellement !

    Nous avons le droit de ne pas apprécier ni approuver ce que font les islamistes radicaux en notre pays bien meurtri par ces attentats et de façon trop répétitive. Nous sommes légitimes et fondés à ressentir peine et indignation face aux horreurs qu’ils commettent au nom d’Allah et de son  » prophète « , mais nous n’avons pas le droit d’imiter leurs actes, ni d’ôter la vie qui est sacrée !

    Ce que vous promouvez comme les  » commandos républicains  » n’ont précisément rien de républicain car au contraire ils démontrent qu’ils se soumettent à leurs pulsions de survie les plus basses et les plus abominablement primitives ! Se venger ou imposer ses croyances en répandant la mort comme ce fût le cas de la St Barthélémy est la pire des choses à faire !

    Aurore, tu peux considérer que le  » soutien  » de Jeanne V est un faux soutien car elle fait l’apologie de la haine et du meurtre, deux actes contraire à ta foi, et qui sont contraires à nos lois ! Par conséquent, je te prie de supprimer son commentaire en précisant  » commentaire supprimé  » pour apologie de la haine et du meurtre !

    Aulnaycap ne peut tolérer ni l’islamophobie, ni la francophobie, ni la christianophobie, ni l’occidentophobie, ni aucune phobie menant au meurtre de son prochain ! Que cela soit TRÈS Clair !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :