Le marché de Noël redonne du bonheur aux habitants d’Aulnay-sous-Bois

Avec une année terrible qui restera dans les annales, un peu de calme, de quiétude et de festivités redonnent du baume au cœur de nombreux Aulnaysiens. Le marché de Noël, selon une lectrice, fait vraiment du bien. On a l’impression de revivre un peu même si le cœur n’y est pas forcément.

On y voit du monde, des commerçants sympathiques et de l’ambiance sur le boulevard de Strasbourg. Fanfare, orgue de Barbarie, chanteurs…

Notre lectrice tient à remercier toute l’équipe municipale, les services techniques et le Maire qui ont fait qu’Aulnay puisse vivre et survivre malgré cette pandémie. 

Source : témoignage d’une lectrice.

Publié le 12 décembre 2020, dans A vous la parole, Fêtes et Cérémonies, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. Femmes en niqab aujourd’hui parc Dumont

  2. @ Fauconnier | 12 décembre 2020 à 20 h 06 min

    Information ? intoxication ? ou provocation ?

  3. Catherine Medioni, je me pose la question, vous intervenez régulièrement ici, et même écrivez des articles. Par contre on ne vous voit jamais chez MonAulnay ?

    Je vous pensais de gauche !

  4. @ Hennez | 12 décembre 2020 à 22 h 35 min

    Aulnaycap est ouvert à toutes les sensibilités politiques et par conséquent à la démocratie. Cela me plait et me convient. De plus j’ai une immense reconnaissance envers Arnaud Kubacki qui a été le seul parmi les blogs à m’offrir une tribune d’expression, lorsque la ville par l’intermédiaire d’élus en position d’autorité a violé plusieurs lois pour m’infliger une sanction déguisée pour des raisons politiques et ainsi piétiner mes droits et me léser. Cela lui a valu d’ailleurs des représailles judiciaires, mais heureusement la justice l’a relaxé !

    Je ne conçois pas un seul instant que l’on puisse empêcher qui que ce soit d’exprimer son point de vue ou son opinion, même si je ne la partage pas et même si je ne suis pas d’accord. En tant que citoyenne de la société civile, je veux entendre tout le monde, parce que je ne vois pas comment je pourrais faire un choix ou me forger un point de vue si l’on ne me permet pas d’entendre toutes les opinions et tous les arguments.

    Parfois une personne peut nous faire explorer un aspect que l’on avait pas envisagé dans notre réflexion et du coup nous offrir la possibilité de revoir nos positions et même parfois de nous faire changer d’avis si son raisonnement ou ses arguments sont convaincants. Je ne veux personnellement pas me priver de cela.

    Contrairement à quantité de commentaires débiles ou insultants publiés sur les blogs, les miens sont toujours très bien écrits, pédagogiques, respectueux et conformes aux réalités évoquées, même si parfois ils ne plaisent pas à tout le monde, et pour cause !. Ce n’est pas parce que l’on critique ou déplore des actes ou des idéologies que l’on ment, que l’on diffame ou que l’on injurie ! Pour reprendre les propos de Sylvie Billard et comme elle, je ne suis pas de celles dont on muselle la parole. Je pense que tout le monde l’aura remarqué.

    J’ai jadis écrit des commentaires sur monAulnay et puis lasse des modérations chaque fois que j’abordais la question de la transgression des lois, des différentes formes de corruption qui gangrène notre démocratie sous le prétexte d’éviter les procès du maire désormais notoirement procédurier avec l’argent des contribuables,( 9 procès perdus à ce jour ) j’ai cessé de perdre mon temps et mon énergie à les poster sur MonAulnay, estimant que mon droit d’expression était beaucoup trop entravé et restreint, et pas toujours de façon judicieuse ni appropriée. De plus, quelle différence entre les modérations pour insultes ou haine, et les modérations par crainte de procès parce qu’on est lanceur d’alertes ?

     » Je vous pensais de gauche  »

    Je le suis en effet, et je crois que les plus de 1200 commentaires écrits sur ce blog à partir de 2014 l’indiquent très clairement, mais cela ne m’empêche nullement de débattre avec des personnes de toutes sensibilités que je respecte si elles me respectent dans mes convictions humanistes. Je ne vois pas pourquoi d’ailleurs il ne serait pas possible de s’entendre et de travailler sur une idée commune ou un projet qui fédèrerait tous les partis, dans l’intérêt général et du plus grand nombre

    Par conséquent je ne vois pas bien ce qui pourrait vous faire douter que soudainement je ne sois plus de gauche…

  5. Catherine, combien de fois sur tes commentaires sur MonAulnay.com nous t’avons évité des ennuis et toi même le reconnaissait. Nous aussi avons dépensé beaucoup d’énergie. Tu sembles l’avoir oublié. Pas très sympa 😦

  6. Catherine, combien de fois sur tes commentaires sur MonAulnay.com nous t’avons évité des ennuis et toi même le reconnaissait. Nous aussi avons dépensé beaucoup d’énergie. Tu sembles l’avoir oublié. Pas très sympa 😦

  7. Catherine, combien de fois sur tes commentaires sur MonAulnay.com nous t’avons évité des ennuis et toi même le reconnaissait. Nous aussi avons dépensé beaucoup d’énergie. Tu sembles l’avoir oublié. Pas très sympa 😦

  8. Professeur de français Raymond Hardell

    @Jl Karkides ex prof, lol

    Catherine, combien de fois sur tes commentaires sur MonAulnay.com nous t’avons évité des ennuis et toi même le reconnaissait ???

    … le reconnaissAIS

  9. @ jlkarkides | 13 décembre 2020 à 15 h 49 min

    Si ce maire archi-procédurier ne faisait pas constamment obstacle au droit d’expression des citoyens, des élus d’opposition et des lanceurs d’alerte qui n’ont strictement aucune protection ni soutien, et si chacun refusait de trembler et de se  » carpettiser  » devant un élu qui [NDLR : partie modérée] opprime ceux qu’il est sensé servir, si les contrôles de légalité faisaient également leur travail [NDLR : partie modérée], il ne serait pas nécessaire pour se prémunir d’un énième procès-baillon avec l’argent du contribuable, de modérer ce qui devrait être révélé au public et qui n’est ni diffamation, ni injures !

    Le manque de courage, d’opposition ou de rébellion des citoyens face aux abus de droits conduit à ces situations très dommageables à la démocratie et à la confiance dans nos institutions et en nos représentants, où ceux qui sont en position d’autorité et de pouvoir ne se gênent plus pour mésuser de leurs prérogatives fonctionnelles et s’accorder le droit de pratiquer clientélisme, favoritisme dans l’entre-soi, et tous actes qui favorisent prioritairement leurs intérêts au détriment des administrés bien bernés et lésés.

    La fin de non recevoir du maire et de son équipe à la proposition de Sylvie Billard et des Elus Aulnay en commun de signer une charte anti corruption, et le refus suspect de prendre des mesures de prévention comme cela se pratique désormais partout dans le monde mais également dans certaines collectivités de France, est un signal suspect très fort qui ne peut que conduire à la méfiance et à la défiance envers cette équipe municipale !

    Lorsqu’on agit en conformité avec les lois et l’état de droit, lorsque l’on ne s’oppose pas à la transparence souhaitée des administrés dans les décisions et la gestion de la ville, lorsque soi-même en tant qu’élu on s’oblige à être irréprochable dans l’application des processus édictés par le droit administratif très précis, on ne devrait jamais craindre de signer cette charte, au contraire, et même chercher à la faire évoluer vers toujours davantage de transparence, de moralité et de vertus ! Nous avons tous noté que ce n’était pas le choix du maire….

    J’ai malheureusement été involontairement témoin et victime en 2013 de pratiques tout à fait contraires à l’état de droit, et je ne peux donc que désavouer fermement cela en utilisant le seul pouvoir qui me reste en tant que membre insignifiant du peuple : révéler et dénoncer publiquement ce qui n’est déontologiquement ou éthiquement pas acceptable et contraire à notre état de droit !

    Sous prétexte de vous éviter et de me protéger d’éventuels procès, mais également envers d’autres qui ont fait des révélations qui auraient vraiment mérités d’être creusées et de faire l’objet d’enquêtes approfondies, vous avez supprimé ce qui était révélé, rendant les commentaires incompréhensibles et abscons, et faisant ainsi le jeu de ceux qui flirtent en toute impunité avec les actes de corruption, et pire, au lieu de soutenir les lanceurs d’alertes, vous avez ainsi protégé ceux qui auraient mérité d’être entendus sur leurs actes de gestion non conformes au droit ….

    Après plusieurs commentaires modérés qui n’avaient plus aucun sens pour le lectorat, j’ai décidé de ne plus jamais en publier sur MonAulnay ! L’enfer est pavé des meilleures intentions, mais lorsque votre modération devient carrément un obstacle au droit d’expression, d’information, de dénonciation ou d’alerte, il devient inutile de s’exprimer si c’est juste pour jamais froisser les personnes en position de pouvoir qui veulent librement continuer à agir sans avoir à se justifier ni à rendre des comptes. Cela ne m’intéresse pas !

     » Nous aussi avons dépensé beaucoup d’énergie.  »

    Eh bien désormais, réjouissez-vous car cela fait des mois que vous n’avez plus à dépenser beaucoup d’énergie à cause de mes commentaires. Mais rassurez-vous également, cela ne m’empêche nullement de vous lire et d’apprécier vos articles. De même que je continuerai à prendre votre défense chaque fois que vous serez injustement attaqués ou diffamés.

Répondre à jlkarkides Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :