Une plateforme de lutte contre les discriminations voit le jour

Elizabeth Moreno, la ministre déléguée chargée de l’égalité entre les Femmes et les Hommes, a confié au Défenseur des droits, la gestion et le pilotage de cette plateforme en ligne accessible à l’adresse www.antidiscriminations.fr. Elle permettra à  » toute personne victime ou témoin d’une discrimination, quels qu’en soient le motif (handicap, origine, sexe, âge, etc.) et le domaine (emploi, logement, accès à la santé, éducation, etc.) de contacter directement et en toute confidentialité les équipes juridiques du Défenseur des droits. « 

A cette occasion, un numéro de téléphone dédié est créé : le 39 28 (de 9h à 18h, prix d’un appel local), joignable par tchat (de 9h à 18h) et accessible aux personnes sourdes et malentendantes.

C’est lors d’un entretien sur le média  » brut  » que Emmanuel Macron avait admis et reconnu l’existence de violences policières, et qu’il s’était engagé sur l’égalité des chances et la lutte contre les discriminations. Deux mois plus tard, lancé le 12 février, ce nouveau service voit le jour.

Cette plateforme aura donc vocation à recueillir les signalements et à apporter gratuitement une aide aux victimes de discriminations.

Les engagements de la plateforme anti-discriminations :

  • Que vous soyez victime ou témoin, nous vous écoutons et vous accompagnons pour agir face aux situations de discriminations.
  • Nous pouvons aussi vous accompagner ou vous orienter en cas de violences et de propos haineux.
  • Les équipes du Défenseur des droits vous répondent gratuitement et en direct pour vous accompagner au mieux selon les besoins de votre situation. Les échanges sont confidentiels.
  • Les violences sont punies par la loi dans tous les cas. C’est une circonstance aggravante lorsqu’elles sont accompagnées d’une intention raciste, antisémite, sexiste, homophobe…
  • Les propos haineux, qu’ils soient racistes, antisémites, sexistes, homophobes…, sont punis par la loi, tout comme l’incitation à la haine ou à la violence. S’ils sont exprimés en public, dans les médias ou sur internet, leur signalement est facilité pour les faire cesser au plus vite.
  • Chaque situation est différente. De nombreux acteurs publics ou associatifs interviennent en cas de discriminations, de violences ou de propos haineux. Il est parfois difficile de savoir à qui s’adresser mais il y a toujours un interlocuteur pour vous aider. Nous vous aidons à trouver celui qui est le plus adapté à votre situation.
  • Internet doit être un espace de liberté où chacun peut communiquer et s’épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés pour que la « toile » reste un espace d’échanges et de respect, et non le lieu d’insultes, d’injures, de calomnies, d’atteintes à la dignité, à la considération, à l’image et à l’honorabilité des personnes. Désormais il est possible de signaler ce type de propos. En effet, les pouvoirs publics ont mis un portail de signalement à votre disposition. En cliquant sur le bouton « SIGNALER », vous pouvez transmettre des signalements de contenus ou de comportements illicites auxquels vous vous seriez retrouvés confrontés au cours de votre utilisation d’Internet : https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

Article rédigé le 15 février 2021 par Catherine Medioni

Publié le 15 février 2021, dans Actualité, Social, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :