La Seine-Saint-Denis face au besoin de médecins pour une population fragilisée

La crise sanitaire a révélé au grand jours les disparités entre les différents départements. Si le virus a frappé tout l’hexagone, c’est bel et bien le département de la Seine-Saint-Denis qui a connu, avec le Val-de-Marne, le plus grand nombre de décès par rapport à sa population totale. Forte concentration de la population, pollution, pauvreté, difficulté d’accès aux soins, manque de sensibilisation aux risques, comportements pas en adéquation avec le danger… Le département a souffert et peine encore aujourd’hui à retrouver une vie normale.

Pour faire face à toutes ces difficultés, la Seine-Saint-Denis peut compter sur ses médecins déjà installés dans tout le département. Il n’est pas compliqué de trouver un pédiatre de garde même si le temps d’attente peut être anormalement élevé. Aulnay-sous-Bois fait partie des villes les plus pourvues dans le département, que ce soit dans les quartiers nord ou dans les quartiers sud.  Cependant, avec une population qui augmente grâce notamment à la construction de nouveaux immeubles, les besoins en médecins généralistes et spécialistes continuent de croître. Certaines villes comme Aubervilliers sont en manque cruel de médecins face à une population qui aspire à un niveau de service médical digne d’une puissance comme la France.

Si la Seine-Saint-Denis n’est pas considérée comme un désert médical (certaines villes disposent de maisons médicales municipales pour donner des soins aux administrés), le temps d’attente, les délais très longs et les besoins grandissants d’une population qui reste globalement jeune et dynamique impliquent une politique volontaire pour inciter les médecins à s’installer et à faire carrière dans ce bout de territoire aux portes de Paris. Pédiatres, gériatres, ostéopathes, médecins généralistes… Si de nombreux jeunes talents espèrent pouvoir faire leurs preuves dans les hôpitaux prestigieux de Paris ou dans une clinique privée grassement rémunéré, d’autres préféreront avoir à proximité tous les services d’un territoire en pleine mutation et qui offre de belles opportunités.

Publié le 21 mai 2021, dans Santé, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. « avec une population qui augmente grâce notamment à la construction de nouveaux immeubles »: j’ai bien peur que ce soit l’inverse, la croissance démographique n’étant du qu’a l’excédent des naissances! Population jeune, pauvre et immigrée= fort taux de natalité!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :