Révélations d’experts sur les vaccins contre la Covid 19 ( 1 ) Docteur Igor Shepherd

Ancien officier du KGB, le Dr Igor Shepherd nous met en garde contre les vaccins à ARNm anti-ADN Covid-19 qui nous rendront transhumains. Igor et June Shepherd son épouse écrivent :


« Le but final de l’humanité sous ce régime totalitaire est le transhumanisme, et pour y parvenir, ils doivent fusionner l’homme avec la machine. Les vaccins anti-ADN Covid-19 sont les moyens avec lesquels ils peuvent nous rendre transhumains. Les vaccins Covid-19 utilisent une nouvelle technologie d’ARNm qui a le potentiel de corrompre et de modifier notre génome humain d’origine, créant des effets secondaires graves et le potentiel de millions de décès. Les processus technologiques de ce type de vaccin sont étrangement similaires aux armes biologiques créées par les laboratoires militaires russes au cours des trois dernières décennies. Et ce qui est alarmant, c’est que chaque société de vaccins qui a développé aujourd’hui des vaccins Covid-19 pour la population américaine est financée et en partenariat avec l’armée américaine et la DARPA. La DARPA est une organisation militaire impliquée dans les armes biologiques depuis les années 1950 ! Un vaccin qui est autorisé à contourner des réglementations médicales rigoureuses pour assurer la sécurité publique est inacceptable. Un vaccin dirigé par des entités militaires spécialisées dans les armes biologiques est tout aussi inacceptable, en particulier lorsque des brevets sont sécrétés, que des ingrédients malsains sont ajoutés et que les fabricants de vaccins sont exonérés de toute responsabilité. Nous croyons que chaque personne a le droit de connaître ces détails et de faire ses propres choix concernant ce qu’elle croit être le mieux pour son corps et sa santé. »

Igor Shepherd « Il y a beaucoup de science perverse dans le monde et beaucoup de scientifiques pervers… « 
 » La « pandémie » de Covid est un canular. Il existe peut-être un virus, mais il n’est pas plus nocif que la grippe. La pandémie elle-même, et en particulier l’opération massive de « peur » actuellement menée à travers le monde, est prévue depuis 19 ans. Cela a commencé par une conférence appelée « Operation Dark Winter » qui a eu lieu à Andrews Airforce Base dans le Maryland du 22 au 23 juin 2001. L’opération a simulé la réponse à une attaque bioterroriste. Les différentes étapes préparatoires qui seront mises en œuvre dans les années à venir ont été esquissées lors de cette conférence. « 


 » Celles-ci comprenaient les lettres d’anthrax de 2001, la peur du SRAS de 2003, l’épidémie de grippe H1N1 de 2009 (qui avait un taux de mortalité beaucoup plus élevé que “Covid”), l’épidémie de MERS de 2012, les diverses épidémies d’Ebola, le rapport allemand sur la « pandémie » de 2015 et, le 18 octobre 2019, “Event 201”, où les techniques qui seraient utilisées pour gérer la réponse du public au « Covid-19 » ont été discutées et approuvées.


Il ajoute que les grandes sociétés sont dirigées par des personnes qui servent Lucifer :  » Ceux, comme Bill Gates, le servent en fait [Lucifer]… Toutes les sociétés de vaccins sont contrôlées par Bill Gates. Toutes. »


Il précise que :  » là où le vaccin n’a pas d’effet indésirable immédiat, il affectera certainement notre progéniture. En conséquence, la prochaine génération d’enfants aux États-Unis souffrira de graves problèmes neurologiques : « Ce sera désastreux. » De plus, cela affectera tous les pays, pas seulement les États-Unis. Il l’a appelé GGG — « Global Genetic Genocide » (Génocide génétique mondial). « 


 » Mon message est urgent… C’est moche. C’est luciférien… Aux États-Unis en 2021, 2022, les vaccins deviendront des événements annuels, semi-annuels. Obligatoire pour tous… « 


 » A mesure que chaque vaccin annuel est administré, nos génomes se détourneront de plus en plus du génome que Dieu nous a donné. À un moment donné, vous ne serez plus humain. »

Extraits choisis et collectés à partir du travail remarquable du journaliste indépendant québécois Guy Bouliane par Catherine Medioni le 15 Août 2021


https://guyboulianne.com

Publié le 15 août 2021, dans Actualité, Santé, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 26 Commentaires.

  1. Ces « informations » datent de décembre 2020
    Shepherd a partagé des informations incorrectes pendant son discours. Il a déclaré que l’ARN messager, également appelé ARNm, n’avait jamais été testé, ce qui n’est pas vrai. La substance a été testée pendant des décennies aux États-Unis, selon les Centers for Disease Control and Prevention, et a été utilisée dans des essais cliniques à un stade précoce pour le nouveau virus Zika et les vaccins contre la grippe, entre autres.(Source:https://www.nouvelles-du-monde.com/)

    Igor Shepherd a déclaré lors d’une conférence tenue au Colorado : «la soi-disant pandémie et les efforts de développement d’un vaccin sont un complot de la Russie et de la Chine pour répandre le communisme».(source:slate.fr)
    Shepherd, qui a été présenté lors de l’événement en tant qu’employé du département de la santé, a ensuite partagé une théorie du complot démystifiée sur le prochain vaccin COVID-19, affirmant qu’il avait été développé comme une arme biologique et reprogrammerait le système immunitaire d’une personne.(source: 20minutes.fr)

    Le vaccin serait donc une arme biologique, extrait d’article de Guy Boulianne qui est aussi écrivain, poète et éditeur québécois. Extraits:
    « Comment pouvons-nous être sûrs que leurs vaccins développés sont réellement sans danger pour nous et ne doivent pas être utilisés à des fins de stérilité, de génocide à long terme ou d’altération de l’ADN pour un contrôle mental massif des populations ? La modification génétique fait partie de la technologie sur les vaccins Covid-19, et donc ce qui les empêchera de nous injecter des vaccins qui sont génétiquement modifiés pour provoquer le cancer, des mutations génétiques ou des maladies chroniques systémiques afin de faire progresser leur état d’esprit tordu pour atténuer le populations de nations ? (…)Les vaccins n’ont rien à voir avec notre santé, mais tout à voir avec le contrôle de notre esprit et de notre corps. Ils font partie de la pandémie de canular pré-planifiée qui sape notre mode de vie dans tous les aspects que nous pouvons imaginer. (…)Et une fois que les vaccinations Covid-19 seront dispensées, et que nos gènes humains d’origine sont corrompus par le génie génétique, et que nous perdons notre originalité et notre pureté naturelle en tant qu’êtres humains, ils auront réussi non seulement à nous asservir mais à contrôler nos esprits, nos pensées, nos comportements. et nos humeurs. »
    Bon, je n’en rajoute pas mais si ces termes ne sont pas complotistes, si ces termes ne sont pas la mise en danger de la vie d’autrui, je suggère à son auteur de continuer plutôt à faire de la poésie.
    PS: Deux doses de vaccin en mai et je ne me sens toujours pas communiste 😉

    • Catherine Medioni

      @ jlkarkides | 15 août 2021 à 23 h 50 min

      La date des propos ne change rien sur le fond car cela reste d’actualité et doit être porté à la connaissance de la population. Un consentement éclairé à un acte médical requiert de la loyauté, du respect, de l’éthique, de la déontologie et de l’honnêteté intellectuelle, ce qui n’est absolument pas le cas avec la propagande des gouvernements qui mentent à la fois par omission mais qui divulguent également des contre-vérités par le recours à la falsification des chiffres et des données.

      Ce que dénonce Igor Shepherd, c’est l’utilisation qui est faite de la science et des découvertes par des personnes en position de pouvoir ou qui n’hésitent pas à corrompre avec leur argent tel que Bille Gates par exemple dont il est notoire qu’il fait une fixette sur la dépopulation et la stérilisation au travers de ses vaccins, et qui ne sont pas animées des meilleurs intentions envers l’humanité.

      Que tu le veuilles ou non Jean-louis, c’est une abominable réalité que l’on cache au peuple ! Tu ne trouves pas étrange que dans le pays des droits de l’homme, de la libre conscience et de la libre parole, on observe chaque jour toujours davantage de censures, de menaces, d’assignations au silence sous peine de mesures de rétorsion et de coercition ? Ce sont des symptômes gravissimes d’un état totalitaire qui se met en place et qui impacte négativement nos libertés et nos vies privées au nom d’une fallacieuse protection contre un virus qui a probablement été lâché exprès dans la nature et dont la létalité est inférieure à quantité de maladies pour lesquelles d’ailleurs l’état ne se mobilise pas !

      Agiter le spectre du  » complotisme  » à propos de tout et de rien ne fait que clore systématiquement le débat avec une volonté évidente d’endormir les gens pour mieux les manipuler et même les piéger dans ce qu’il ne choisiraient jamais s’ils en connaissaient réellement les conséquences dramatiques et irréversibles.

      Je milite pour une information complète et non tronquée ou falsifiée accessible au plus grand nombre et surtout à tous sans exception. Car il est impossible de faire un choix éclairé lorsque les gouvernements ne nous montrent que la partie émergée de l’iceberg !

      l’obligation vaccinale d’une injection qui n’est qu’en phase 2 et qui révèle déjà de graves problèmes de santé invalidants et des décès parmi les vaccinés devraient à minima être suspendue car tout décès provoqué par l’injection est un mort de trop ! Tout handicap consécutif à l’injection est intolérable et inacceptable !

      Ose affirmer aux vaccinés malchanceux que les bénéfices de ces vaccins improprement nommés sont supérieurs aux risques, et tu vas voir comment ils vont te rentrer dans le lard et démentir tes allégations avec des preuves et des photos !

      Je suis heureuse et rassurée que pour le moment tu n’aies pas développé d’effets délétères suite à tes injections et je te souhaite sincèrement que cela ne soit jamais le cas car j’en serai peinée.

      Le peuple a le droit d’être informé de tous les aspects de cette fausse et illusoire prophylaxie et il est clair que sur ce sujet notre gouvernement n’est ni honnête, ni transparent.

    • Bravo pour votre réponse ! C est courageux de prendre le temps de répondre à tant d inepties.

  2. Outre le délire total de cet article qui mélange dangereuse contre-vérités scientifiques et croisade religieuse, vous oubliez de présenter l’auteur original, complotiste célèbre au Québec il n’est pas seulement « journaliste indépendant », il est aussi un politique d’extrême droite qui a fondé « Le Mouvement républicain du Québec » https://www.conspiracywatch.info/guy-boulianne https://ricochet.media/fr/1874/epopee-de-la-droite-identitaire Il n’y a plus de politique de modération sur ce blog?

  3. Mme Medioni,

    Un des denier paragraphe résume bien ce qu’est e l’article de ce poète Canadien.

    « Il précise que : là où le vaccin n’a pas d’effet indésirable immédiat, il affectera certainement notre progéniture. »

    Le qualitatif « certainement » montre bien qu’il s’agit d’une croyance et non d’un fait.

    Cordialement

    • Catherine Medioni

      @ Patrice | 16 août 2021 à 9 h 24 min

      Qu’avez vous donc à dire à tous ces nombreux vaccinés qui se retrouvent avec une santé préoccupante après l’injection de thérapie génique, quand toutefois ils sont encore vivants pour le révéler alors que d’autres ne sont malheureusement plus là pour se plaindre ? Que vraiment ils ont été malchanceux et que leurs symptômes indésirables sont tout à fait anecdotiques et ne méritent pas de considération ?

      Les témoignages dont j’ai fourni quelques captures d’écran et des images extrêmement édifiantes sur la nocivité de ces injections ne sont pas des croyances, mais du vécu et des faits !

      le déni du gouvernement, des pseudo-scientifiques déclarés  » sachants  » et celui du corps médical qui collabore volontairement à cette campagne de vaccination toxique pour laquelle d’autres médecins alertent et s’inquiètent, est scandaleux et révoltant et pourra donner lieu à des plaintes pour crime contre l’humanité, car cela en prend bien la tournure !

      Expliquez moi pourquoi Facebook a coupé le sifflet à toutes ces remontées de pharmacovigilance de la France d’en bas en fermant arbitrairement le groupe  » recensement effets indésirables vaccination covid  » qui leur permettait d’alerter et de mettre en garde leurs concitoyens ? De quel droit empêche-t-on des personnes de témoigner et de s’exprimer ? C’est un droit fondamental et ce n’est nullement un crime !

      Seulement voilà ! Cela contrecarre la doxa gouvernementale qui, parce que Macron veut vacciner tout le monde, minimise honteusement les effets délétères de ces injections et ridiculise ou décrédibilise ceux qui ont de sérieux motifs à s’en plaindre ! Les contraindre au silence par la force ou l’autoritarisme ne les fera pas taire, au contraire !

      A votre tour de répondre à mes pertinentes interrogations ….

  4. Je suis rassuré: Lucifer est dans le coup!! Cela décrédibilise complétement vos démonstrations.
    De plus je suis toujours surpris par le fait que vous mettez systématiquement en critique (et parfois à juste titre) les infos délivrées par les « merdias » comme vous les appelez sans jamais faire cette même démarche avec les infos que vous récoltez par Face de bouc!
    Comme dirai JPII: n’ayez pas peur! Le vaccin éliminera bientôt le virus.

    • Catherine Medioni

      @ Mécréant | 16 août 2021 à 10 h 39 min

      le  » vaccin  » qui n’en est pas un, ne protège pas du tout du virus puisque les vaccinés peuvent de nouveau l’attraper et le transmettre, en plus de se voir affliger d’effets délétères dus uniquement aux injections !

      Dans la manifestation de samedi 14 Août à Toulon, certains ne manquaient pas d’humour ni de créativité avec leurs pancartes : au dessus d’une photo de Macron était inscrit :  » le virus, c’est lui  » !

      La vérité ne sort pas toujours que de la bouche des enfants….

  5. Les personnes non vaccinées contre le Covid-19 représentent environ 85% des malades hospitalisés en France, y compris en réanimation, et 78% des décès dus au virus, selon une étude publiée vendredi, qui rapproche le statut vaccinal et les entrées hospitalières. Révélés pour la première fois, ces travaux réalisés par la Drees, le service statistique des ministères sociaux, croisent les données sur les résultats des tests Covid-19, les vaccinations anti-Covid-19 et les hospitalisations conventionnelles ou en soins critiques (réanimation, soins intensifs et soins continus) pour cette maladie.
    Bien sur ma source ne vaut rien à côté des thèses complotistes soutenues par Catherine Médioni.

    • Catherine Medioni

      @ jlkarkides | 16 août 2021 à 15 h 38 min

      Qu’est-ce qui te dérange dans mes articles Jean-louis ? Est-ce que je me permets de te juger et de te coller des étiquettes alors que toi tu te permets de me réduire à une  » complotiste  » ? Figure toi que je suis bien plus qu’une étiquette….

      Est-ce que je m’accorde le droit d’écrire des articles pour critiquer les tiens et te discréditer au passage ? Tu n’as pas mieux à faire ?

      Si être complotiste, c’est donner une autre version de la réalité, de celle qui au travers des  » merdias-perroquets  » dont les journalistes n’investiguent plus, nous manipule depuis plus de 18 mois pour faire de nous des citoyens obéissants, apeurés et soumis à toutes les aberrations liberticides de la Macronie, alors soit !

      De plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer le régime dictatorial et liberticide que nous subissons depuis que Macron, le président des ultras riches selon Monique Pinçon-Charlot, mène une vie d’enfer à son peuple. Je n’ai pas oublié la persécution et les mutilations abusives des gilets jaunes dont le mouvement a été  » miraculeusement  » interrompu grâce à l’opportune arrivée de la Covid 19 !

      Et personnellement je considère que l’obligation vaccinale pondue par Macron le 12 juillet dernier est une atteinte gravissime aux droits humains et citoyens et ainsi qu’une violation de toutes les lois nationales et internationales.

      Non mais franchement, Macron a fumé la moquette ! Comment a-t-il pu imaginer un seul instant que les Français seraient assez stupides et moutonnisés pour gober ses mensonges et ses manipulations et accepter de se faire injecter un produit hautement toxique qui n’est encore qu’en phase 2 et qui n’a obtenu qu’une autorisation de mise sur le marché conditionnelle ?

      Le corps de chaque membre du peuple n’appartient qu’à lui même et nul n’a le droit de porter atteinte à son intégrité en l’obligeant à subir un acte médical auquel de manière très réfléchie, il ne veut pas consentir !

      Ceux qui commettent un complot contre le peuple sont ceux qui veulent le contraindre par la force, le mépris, les insultes et tous les moyens de coercition possibles à subir ces injections mortifères pires que le mal que l’on prétend vouloir combattre !

      Les vaccinés mécontents, blessés, handicapés ou décédés en témoignant et en publiant les photos effrayantes des effets visibles donnent raison à tous ceux qui refusent ces faux vaccins !

      Pourquoi tous eux qui alertent ( scientifiques, chercheurs, médecins et citoyens lambdas ) sont censurés, ridiculisés, décrédibilisés, traités de complotistes parce qu’ils réclament le respect de l’intégrité de leur ADN et même préconisent un arrêt des injections afin de ne pas nuire à l’humanité ?

  6. Vous devriez revoir vos références madame, votre Shepard affirme que  » la pandémie de covid est un complot de la Russie pour répendre le communisme » ( propos en décembre 2020 bien avant la vaccination de masse) https://www.google.fr/amp/s/www.slate.fr/story/197852/departement-sante-wyoming-la-soit-disant-pandemie-covid-19-complot%3famp

    Prendre les propos des complotistes ça et là ne sert pas votre cause idéologique.

    • Catherine Medioni

      @ Jean-Roger | 16 août 2021 à 18 h 10 min

      Ne décontextualisez pas les propos du docteur Shepard ( qui n’est pas mon docteur ) car son propos n’est pas axé au fond sur le communisme mais sur le fait qu’avec ces injections de thérapies géniques qui ne sont pas des vaccins, on aura tous en commun d’avoir un ADN modifié et  » pilotable « …. Ce qui est au final une forme de communisme, en effet !

      Bref, on vous montre la lune et vous regardez le doigt….

  7. Mr Karkides, quelles sont vos sources (pardon propagande) vous êtes spécialisée dans ces maladies infectieuses, vous avez fait des recherches vous même ou vous répétez comme un imbécile au cerveau de mouton, les mensonges du gouvernement via leurs complices les merdias ? À moins que le professeur émérite monsieur Sotsot soit votre bible

    Allez on vous laisse à vos divagations, monsieur manipulable par les « autorités » C’est bien bon soldat, bon serviteur de l’état, bon esclave soumis

    Pôvre sire

    • Catherine Medioni

      @ Legault | 16 août 2021 à 19 h 04 min

      En la circonstance, je me fais les mêmes réflexions que vous à propos de la propagande pro-vaccin du  » blog voisin  » pour reprendre leur vocabulaire plein de sous entendus nauséabonds…. Et les armes qu’ils fourbissent sont hautement déloyales pour discréditer les thèses qui ne vont pas dans le sens de leurs croyances !

      Comme la Macronie soutenue par les merdias  » mainstream  » et Facebook, ils vont jusqu’à médire d’un journaliste canadien, précisément parce qu’il porte à la connaissance de tous les citoyens qui cherchent et recherchent, les voix discordantes d’autres scientifiques et médecins qui déconseillent de se faire injecter des substances hautement nocives et toxiques, qui non seulement ne protègent pas du Covid ni ne leur garantit de ne pas être vecteur de transmission, mais qui en plus induisent de trop nombreux effets sanitaires indésirables pour la santé publique, qu’il devient criminel de les passer sous silence !

      Que cela plaise ou non à ces deux chantres zélés de la vaccination Covid, je vais continuer à porter à la connaissance de tous ceux qui ne veulent pas se contenter de la propagande mensongère et tronquée du gouvernement, ni accepter que l’on viole leurs droits à l’intégrité de leur ADN, tel qu’il a été conféré par le Créateur de toute vie, les paroles des scientifiques, médecins, chercheurs soudainement tombés en disgrâce et censurés avec acharnement parce qu’ils ne sont pas d’accord avec ce génocide programmé par les oligarques qui dictent à tous les dirigeants de la planète ce projet funeste de réduction et de contrôle de la population !

      Ces comportements de censure, de discrédit et de contrôle sont indignes du pays des droits de l’homme et justifie pleinement la mise en œuvre de l’article 35 de la déclaration universelle des droits humains et citoyens, scandaleusement piétinés par un dictateur minable et psychopathe qui s’est pris pour Dieu sur la terre !

      J’ai trouvé sur le blog de Guy Bouliane des articles, des traductions et des transcriptions de vidéos de tous ces lanceurs d’alerte dont l’establishment mondial étouffe la voix par tous les moyens, même et surtout par les plus nauséabond pour les décrédibilisés. Ces deux blogueurs utilisent hélas les mêmes procédés….

      Quoiqu’il en soit, cela ne retire rien sur le fond et chaque citoyen doit faire ses recherches et se demander en son âme et conscience si cela vaut la peine de se laisser injecter des substances dont la composition est restée secrète sous prétexte de secret industriel, de détruire irréversiblement sa bonne santé pour un covid dont on ne meure que très rarement et pour lesquels des traitements qui ont démontré leur efficacité dans certains pays existent !

      Je le répète : A aucun moment je ne dis :  » faites vous vacciner  » ou  » ne vous faites surtout pas vacciner  » ! En revanche j’invite et j’encourage chacun à se poser les bonnes questions, à ne pas se contenter de l’information truquée et tronquée qui nous est servie à longueur de journée sur les chambres d’écho de la doxa Macroniène, et à suspecter la censure qui fait rage comme un symptôme inquiétant d’une manipulation de masse et d’un pays qui bascule sournoisement dans le totalitarisme !

      Que chaque citoyen reprenne son pouvoir et ne se laisse pas dicter ce qu’il doit faire à propos de sa santé !

  8. En tout état de cause on a de la chance que AEC n’a pas gagné nos suffrages lors des municipales, car en plus de Macron au niveau national, on aurait eu Suaudeau au niveau local.. Mon Dieu.. lol

  9. Mme Médioni,

    Nous avons déjà évoqué ce sujet ensemble.
    Je n’ai donc pas du être clair.

    Voici un résumé de ma position.
    – Je respecte votre crainte des effets secondaires,
    – Je considère comme vous que les médecins doivent être attentifs à ce sujet, les traiter, et remonter à L’Agence Nationale de Sécurité du Médicaments ceux qu’ils ont validés,
    – L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament exerce une vigilance sur ces cas.
    – Personnellement, ne n’ai aucune raison de croire que l’ensemble des médecins et pharmaciens qui interviennent dans le processus de vaccination, ne le fassent pas (J’ai pu moi même constater qu’il y a plusieurs médecins dans le centre de vaccination d’Aulnay).
    – Comme je n’ai aucune raison non plus de douter des informations que vous transmettez.
    – Je vous avais donc suggéré de vous rapprocher de l’ANSM pour vérifier si ces cas sont bien répertoriés chez eux, et si ce n’est pas le cas, d’essayer de comprendre pourquoi.
    – A défaut de réponse e l’ANSM, il me semble que des médias comme Médiapart, Le Média, Le Monde (qui le mois dernier accusait quasiment M Macron d’être responsable de 140 000 morts) ou des associations type Anticor seraient prêts à intervenir.
    – A ma connaissance, L’ANSM suite à la pharmacovigilance qu’elle exerce, au même titre que d’autres structures identiques dans les autres pays, ont d’ailleurs déjà fait évoluer les préconisations de vaccination selon les âges et selon les différents vaccins.
    – Je suis donc triste et désolé pour les personnes qui ont subit des effets secondaires graves, comme je le suis actuellement pour les antillais qui subissent des taux de contamination supérieurs à 2000 pour 100 000 habitants en Guadeloupe, et supérieurs à 1000 pour la Martinique. Je rappelle que ces 2 départements sont totalement vaccinés à environ 10%

    • Catherine Medioni

      @ Patrice | 16 août 2021 à 20 h 32 min

      Vos observations sont intéressantes et respectables parce que vous êtes toujours respectueux dans vos commentaires et jamais dans le jugement dépréciateur ni l’invective et cela vous honore.

      J’avais pris le temps il y a quelques jours de vous faire une longue réponse à vos commentaires étayés, nourris et documentés et malheureusement WordPress a été défaillant à publier ma réponse et elle a été perdue, ce qui m’a quelque peu exaspérée…. d’autant plus que je passe un temps considérable en recherches, en lectures, en visionnage de vidéos, en enquêtes sur le terrain de la vraie vie avec le témoignages de véritables personnes, là où je me trouve en ce moment dans le Var et en écriture d’articles.

      Mon propos n’est pas de dire au lectorat ce qu’il doit faire, mais davantage de lui fournir d’autres points de vue sur ces injections contre le Covid qui diffèrent substantiellement de ce qui nous est asséné à longueur de journée depuis plus de 18 mois maintenant, sur tous les médias où le discours pro-vaccination est prépondérant, insistant à un point tel qu’il en devient suspect, sans que jamais ne soient conviés à participer d’autres scientifiques, médecins chercheurs qui refusent de se soumettre aux injonctions et aux directives du gouvernement alors qu’ils ont de sérieux arguments à faire valoir.

      En tant que citoyenne de la société civile, pas complètement stupide ni sans culture ni éducation, j’ai la fâcheuse propension à toujours chercher à comprendre ce que l’on vit, pourquoi on le vit et si les choix de l’état reflètent les aspirations du peuple. Je me fais en quelque sorte le porte-voix des sans voix, des sans dents, de tous deux qui n’osent pas s’exprimer mais qui ont pourtant un point de vue jamais écouté ni entendu de leurs dirigeants, ce qui dans un pays supposément démocratique pose vraiment problème.

      L’abstention croissante à toutes les élections exprime bien cette fracture de plus en plus abyssale entre ceux qui estiment faire partie de  » l’élite  » et des  » sachants  » et ceux sur lesquels les décisions aberrantes, liberticides et violant leurs droits les plus élémentaires s’appliquent ! Les français ne supportent plus le pouvoir autoritaire et vertical de Macron. C’est un président qui leur a fait beaucoup de mal et leur a fait mener une vie cauchemardesque et d’enfer, alors que les nantis et les riches se sont davantage encore enrichis, protégés par les mesures et les privilèges accordés par ce président qui n’a plus aucune légitimité, tandis que la France d’en bas souffre.

      Alors pour abréger un peu, je n’ai plus aucune confiance dans ce gouvernement, dans ses ministres et plus aucune confiance non plus dans notre démocratie, dans nos institutions, et dans une république dont les valeurs sont inversées. L’agence nationale de sécurité du médicament ne dit pas tout et sélectionne ce qui lui convient ou plutôt ce qui convient à la Macronie. L’OMS sous estime totalement les effets secondaires des vaccins et continuent à affirmer que ces injections font l’objet de nombreux tests garantissant leur parfaite innocuité, ce qui est faux et démenti par les plaintes des vaccinés qui étaient bien portants et qui désormais sont malades, invalides ou…. morts.

      Savez vous que le faux philanthrope Bille Gates finance l’OMS à au moins 70% ainsi que tous les laboratoires de la planète qui proposent des injections contre le Covid? Je pense que ceci explique cela et que les nombreux conflits d’intérêts ne plaident pas en faveur de l’honnêteté, de la transparence et de la loyauté envers l’humanité entière.

      J’ai traversé cette pandémie en demeurant indemne de toute maladie ou virus. Bien évidemment j’ai respecté et respecte toujours les mesures barrières qui me semblent être les mesures les plus évidentes et les plus élémentaires à mettre en place pour ne pas prendre de risque ni en faire courir aux autres. Cependant j’ai côtoyé le virus de très près et je n’ai pas été contaminée. Pourquoi ?

      Alors je pense que le gouvernement a surjoué la catastrophe sanitaire et gonflé les chiffres de létalité ( j’en ai eu des preuves personnelles à plusieurs reprises ) et il m’apparait clairement que tout cela est une immense mise en scène pour nous conduire là où il le voulait : à la vaccination pour tous parce qu’elle seule permet de remplir un agenda funeste fomenté par des oligarques en retrait ( Davos, Bildelberg, le grand siècle etc… ) qui donnent leurs directives aux dirigeants de la planète qui ne sont que les cyniques exécutants d’un génocide programmé depuis longtemps !

      Et comme le peuple de France est insoumis et rebelle par nature, Macron a rendu la vaccination obligatoire parce qu’il savait que les réfractaires à ce vaccin en particulier feraient échouer cet agenda machiavélique !

      Je vous concède que cela apparait impensable et pourtant….

  10. Complément d’information sur la confusion entre vaccin ARN et thérapie génique.
    Ci dessous une réponse d’un médecin sur ce thème.

    Il s’agit du docteure Gilles Blasco qui est anesthésiste réanimateur, médecin-coordonateur de gestion des risques au CHU de Besançon.

    L’ARN MESSAGER EST UNE THÉRAPIE GÉNIQUE : ELLE MODIFIE NOTRE ADN
    « Non, ça n’est physiologiquement pas possible. L’ADN est contenu dans le noyau des cellules, qui renferme nos 46 chromosomes et qui est comme un coffre-fort. L’ARN ne peut pas y rentrer (ce dernier est introduit dans le cytoplasme N.D.L.R.). Et nos cellules ne savent pas, à partir de l’ARN fabriquer de l’ADN. Ça ne marche que dans un sens : on sait à partir de l’ADN extraire de l’ARN et de la protéine. Pas l’inverse. »

    • Extrait de la « Lettre à Charlie » par Jean-Paul Bourdineaud – membre du conseil scientifique du CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie GÉNétique – criigen.org) et professeur d’université:

      « c/ Pharmacovigilance. : Dans le cas du SARS-CoV-2 nous avons affaire à un traitement expérimental en phase III d’évaluation jusqu’au début de l’année 2023 (contrairement au mensonge du ministre Olivier Véran, recadré par Le Monde le lendemain. En France, la pharmacovigilance est très peu vigilante : elle n’enregistre que les cas les plus graves. Sans compter ce qui n’est pas recherché ou dosé : on sait que les vaccins – notamment ceux OGMs basés sur des adénovirus – sont causes d’un nombre faible de thromboses
      en regard du nombre de vaccinations. Des marqueurs des processus thrombotiques sont les D-dimères. Le dosage sanguin des D-dimères n’est réalisé que dans les cas, rares heureusement, de thromboses, mais le Dr Charles Hoffe (Canada) a décidé le dosage systématique de ces marqueurs chez ses patients ayant été vaccinés avec l’ARN de la protéine S. Sur un total de 900 individus, 62 % présentaient des tauxanormalement élevés de D-dimères. Son interprétation est que tout le monde ne forme pas de gros caillots thrombotiques mais beaucoup produisent des micro-caillots s’infiltrant loin dans les capillaires et donc profondément dans les organes. L’urologue Diego Rubinowicz a également découvert que les niveaux de
      l’antigène PSA, un marqueur du cancer de la prostate et de l’inflammation de ce tissu, augmentaient chez les hommes après la vaccination avec l’ARN de la protéine Sm – ce qui signifie que la protéine S est produite par les cellules de la prostate et non pas seulement par les cellules musculaires au site d’injection. Cette dissémination du vaccin à travers l’organisme est corroborée par les déclarations du Dr Robert Malone (le créateur de la technologie des vaccins ARN) et par un rapport confidentiel de Pfizer où la distribution du vaccin (nanoparticules incluant l’ARN du gène de la protéine S) dans le corps de rats mâles et femelles a été suivie pendant 48 h. Il apparaît que ces corpuscules biochimiques sont retrouvés dans tous les tissus sans exception. Après le site d’injection (le muscle gastrocnémien, situé dans le mollet), les concentrations les plus importantes sont retrouvées dans le foie (concentration égale à 14,7 % de celle au site d’injection), la
      rate (14 %), les glandes surrénales (11 %), les ovaires (7,5 %), et la moelle osseuse (2 %). En fermant les yeux (par refus de pratiquer les dosages correspondants) on occulte ces effets secondaires qui pour certains pourraient avoir des conséquences dommageables (les micro-caillots) à long
      terme. Maintenant que ces observations sont publiées pourquoi le ministère de la santé ainsi que les ARS ne diligentent-ils pas une grande étude à l’échelle nationale ?
      Également, la toxicité potentielle de la protéine S n’est quasiment pas étudiée. Pourtant, le SARSCoV-2 provoque des inflammations des cellules endothéliales (celles tapissant la surface de la lumière des vaisseaux sanguins) ; or, une étude publiée montre que ceci est dû à la toxicité de la protéine S qui parce qu’elle cible la protéine ACE2 (appelée récepteur du virus de manière abusive puisque telle n’est pas sa fonction physiologique ; elle est bien entendu parasitée par la protéine S du virus) cause une diminution du niveau fonctionnel d’ACE2 qui protège le système cardio-vasculaire. Dans cette étude les auteurs ont injecté et donc infecté des hamsters avec un pseudo-virus porteur du gène de la protéine S (par conséquent l’équivalent des vaccins d’AstraZeneca et de Janssen). Une hypothèse compatible avec ces résultats est qu’une partie de la pathogénicité du virus serait due à la toxicité de la protéine S. Le vaccin de Sanofi annoncé pour le début de l’année 2022 est basé sur une protéine dite recombinante, c’est à dire produite dans des réacteurs par des cellules puis purifiée. Sa toxicité devrait être faible si rien n’est fait pour qu’elle entre
      dans nos cellules ; restant à l’extérieur des cellules, elle devrait être repérée immédiatement par le système immunitaire. En revanche, incluse dans des nanoparticules de lipides, elle pourrait entrer dans nos cellules et y exercer sa toxicité. Cette dernière possibilité n’est pas exclue lorsqu’on lit le Pr Jean-Luc Cracowski, directeur du centre de pharmacovigilance du CHU de Grenoble : « La technique consiste à fabriquer ces protéines Spike et à les injecter dans les cellules du corps pour stimuler le système immunitaire » (article de Mayeul Aldebert, Le Figaro, sur son site ouaibe le 8 juillet 2021p). Cette déclaration du Pr Cracowski est quelque peu déroutante, voire inquiétante, et l’on espère que c’est le journaliste qui a mal retranscrit les
      propos du professeur, car le système immunitaire qu’il s’agit de stimuler est constitué en partie par certaines classes de globules blancs circulant à l’extérieur des cellules.
      Un autre effet indésirable qui est écarté dogmatiquement est l’intégration de l’ARN vaccinal dans le génome des cellules humaines après rétro-transcription en ADN. Les édiles médicaux et universitaires parisiens (les Pr Fisher et Kahn, par exemple) nous ont dit que c’était impossible puisque la transcription inverse de l’ARN en ADN nécessitait l’action d’une enzyme appelée transcriptase-inverse, et que non seulement le SARS-CoV-2 mais également les vaccins à ARN ne contenaient pas cette enzyme. Antonio
      Fischetti nous disait la même chose dans Charlie Hebdo (9 décembre 2020) : « Concernant le côté OGM de certains d’entre eux [les vaccins], les scientifiques sont formels : il n’y a aucun risque que l’ARN du
      virus affecte notre génome ». Or, il a bien été démontré l’inverse dans un article publié dans les prestigieux comptes-rendus de l’Académie des sciences des Etats-Unis : l’ARN du SARS-CoV-2 peut être rétro-transcrit
      par des éléments génétiques mobiles (appelés rétrotransposons) présents dans les cellules humaines et qui ont une activité de type transcriptase-inverse. Ceci explique, et c’était l’interrogation de départ des
      auteurs, pourquoi des individus ayant été naturellement infectés par ce virus restent positifs au test PCR en réalité RT-PCR) plusieurs semaines après le début de l’infection en absence de multiplication virale (test antigénique négatif). Chez certains individus, une partie conséquente du génome viral est intégrée dans le génome et contribue à la production d’ARN viral longtemps après la guérison. Si le génome viral peut être intégré dans nos cellules après infection, la question de l’intégration dans nos cellules de l’ARN vaccinal sous sa contrepartie ADN devient pertinente, selon l’adage « qui peut le plus peut le moins ». Or, cette hypothèse est négligée et les travaux nécessaires pour la confirmer ou l’invalider ne sont pas entrepris puisque le dogme est tenace selon lequel sans rétro-transcriptase virale, un tel évènement est impossible.  »

      A lire ici https://aulnaycap.com/2021/08/01/les-donnees-inquietantes-de-pharmacovigilance-covid-different-de-la-propagande-rassurante-et-mensongere-du-gouvernement/#comments

      ou sur le site du CRIIGEN:
      https://criigen.org/lettre-a-charlie-cest-dur-detre-vaccine-par-des-cons/

  11. La médecine est l’art d’utiliser des données scientifiques pour prévenir une personne contre un mal biologique ou de la soigner une fois atteinte d’une maladie.
    L’écartement, par des instances à large influence sur le système de santé international, de l’alternative de découvrir un ou plusieurs médicaments efficaces contre le Covid19, est une aberration à la médecine, sinon une trop lourde plaisanterie.
    Le vaccin internationalement réussit, a été toujours celui de dernier recours, faute de médicaments.
    Dans notre cas d’espèce, tous les anti-parasitaires, sont succeptibles de prévenir contre la maladie, sinon de la rendre bénignes si elles sont administrées en prophylaxie ou en mode précoce, tels que l’hydroxy-chloroquine, l’ivermectine, le clofoctol, l’artémisia, l’Eucalyptus, le Chardon-Marie, l’olivier, le curcummin, le romarin, le Thym, Le Maruba, la Colchicine, et la liste est succeptible d’être plus riche.
    Retenez S.V.P que la chèvre n’attrape jamais froid, car elle mange la tête haute.
    Avant de parler de vaccin, nous nous devrions de bien connaître sa composition exacte et ses effets notoires, et avoir la liberté de décision chose qui est exceptionnellement non disponible.

    Selon la déclaration de Nuremberg de 1947, administrer un tel vaccin, dans de telles conditions relèverait d’un crime contre l’humanité. C’est aux juges habilités d’y trancher.
    Sauf anti-thèse bien clairement argumentée, et vue la grandeur mega des fonds financiers mobilisés pour promouvoir les vaccins, et vu notamment l’abscence de curiosité professionnelle de QUELQUES mass-media au sujet des expériences réussies dans les quatres coins du monde pour surpasser cette épidémie, cela évoque incessamment l’existence d’un complot trans-continental à effet biologiquement, hélas, dramatique, qu’il se passe jusqu’à aujourd’hui.
    Que DIEU Ô SUBLIME nous en Gardes tous

  12. Legault, allez consulter les sources, elles sont à votre disposition.

    • Catherine Medioni

      @ jlkarkides | 17 août 2021 à 8 h 37 min

      Personnellement je n’ai définitivement plus aucune confiance dans les chiffres et les statistiques données par le gouvernement et l’ARS, car c’est le biais par lequel ils ont distillé la peur pendant des mois avec des rapports faussement transparents car tronqués et truqués pour mieux manipuler le peuple, et d’une certaine manière cela a fonctionné sur une partie des citoyens, mais pas sur moi.

      Je ne crains pas d’attraper le virus qui se soigne sans nécessairement être mortel, et ma foi, si je dois mourir du Covid, eh bien je considèrerai que mon temps était venu de quitter cette planète parce que j’avais terminé d’y faire ce que j’avais à faire.

      l’intégrité absolue de mon corps physique n’a pas à être souillé par des substances exogènes produites par des laboratoires financés entre autre par Bill Gates dont le cheval de bataille est la dépopulation par l’infertilité, les maladies et la mort. Cette même intégrité corporelle n’a pas davantage vocation à être violée par les décisions totalitaires d’un homme que je regarde désormais comme un dangereux psychopathe.

      Je te laisse à tes convictions sans te juger ni chercher à te persuader de quoi que ce soit au travers de mes articles ou de mes commentaires. Merci de respecter les miennes sans me traiter publiquement de  » complotiste  » sans publier des articles pour discréditer les miens comme vous avez un peu trop souvent tendance à le faire ou de m’affubler de vos étiquettes politiques à côté de la plaque. Je ne rentre pas dans des cases et je resterai toujours et invariablement libre penseur.

  13. Catherine Medioni

    @ PB | 17 août 2021 à 16 h 11 min

    Merci beaucoup pour vos liens et vos apports très intéressants qui font grandir la réflexion et permettent d’amener chacun à se positionner sur l’utilité et les bienfaits de cette vaccination ou sa toxicité à éviter, qui ne fait plus du tout l’unanimité chez les vaccinés vraiment malchanceux mais qui sont systématiquement éconduits par le corps médical lorsqu’ils signalent des effets délétères ou graves.

    Souhaitons que tous les vaccinés satisfaits de l’avoir fait et qui heureusement n’ont pas encore développé des symptômes désagréables ou indésirables, n’aient pas à le regretter plus tard…

  14. Mme Médioni,

    je ne rentrerai pas en débat avec vous sur le thème que vous soulevez à la fin de votre réponse :
    « la vaccination pour tous parce qu’elle seule permet de remplir un agenda funeste fomenté par des oligarques en retrait (Davos, Bildelberg, le grand siècle etc… ) qui donnent leurs directives aux dirigeants de la planète qui ne sont que les cyniques exécutants d’un génocide programmé depuis longtemps ! »

    Je considère qu’il s’agit là d’une croyance, et il n’y a donc pas de débat possible.

    Je ne reviendrai pas non plus sur la perte de confiance que vous avez des institutions. Cela vous regarde.
    J’attire toutefois votre attention sur le fait qu’il me parait exagéré, à la suite de cette perte de confiance, d’intégrer la quasi totalité des soignants dans votre rejet, ainsi que la quasi totalité des personnels des différentes institutions nationales qui tous les jours traitent et compilent des milliers d’informations qui nous sont remontées et transmises à la fois au niveau national et local.

    Par contre je vous demande de ne plus écrire :
    – que les vaccins à ARN messager sont de la « thérapie génique ».
    – que la mortalité liée au covid est moindre que la grippe annuelle, tant que vous n’avez pas d’informations complémentaires à nous donner sur l’augmentation de la mortalité en France en 2020 par rapport à 2019. (+55 000 cas)
    (Je précise une nouvelle fois que les chiffres de mortalité présentés quotidiennement représentent les morts avec le covid et pas des morts du covid).

    Cordialement.

  15. Ce monsieur Karkides est un écologiste. Mais l’écologie ne sert à rien, on peut jeter nos masques ou nos déchets sur les trottoirs ou parcs municipaux, la preuve prenons par exemple l’empire romain, a ton déjà trouvé des sacs poubelles de cette époque ? La réponse est évidemment NON !

    Donc l’écologie ne sert à rien.

  16. Tout se dissout naturellement dans la nature 💪✌️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :