Les données inquiétantes de pharmacovigilance Covid diffèrent de la propagande rassurante et mensongère du gouvernement

La pharmacovigilance est la discipline qui recueille les signalements d’effets délétères ou indésirables suite à l’administration d’un acte médical, à la prise d’un médicament ou suite à une vaccination. Les patients qui constatent une dégradation de leur état de santé dans les heures ou les jours qui suivent la prise d’un traitement ou d’une vaccination ont la possibilité soit d’alerter leur médecin qui fera remonter les signalements, soit de s’adresser directement à l’agence régionale de santé.

Il se trouve que depuis la vaccination Covid à grande échelle, des citoyens vaccinés qui étaient en bonne santé se sont plaints auprès de leur médecin d’une modification désagréable de leur état  sanitaire suite à l’injection du vaccin, phénomènes qu’ils n’avaient jamais observés auparavant, sans que ce dernier prenne véritablement au sérieux les symptômes désagréables et parfois invalidants observés et rapportés.

Ce déni des effets indésirables par le corps médical et cette absence de considération des plaintes et des inquiétudes des vaccinés posent question, au point que las de n’être point entendus, des groupes Facebook se sont ouverts sur la thématique du recensement des effets indésirables consécutifs  à la vaccination. Ainsi chaque vacciné qui déplore des effets désagréables mais également  chaque proche de vacciné témoin de la dégradation de la santé de l’un des leurs, témoignent et rapportent les faits dans les moindres détails…. Ils sont ainsi des milliers à raconter leur histoire, mettant en lumière ce qui n’est jamais divulgué dans les médias  dominants qui au contraire affirment que la vaccination est efficace, protège et n’a pas d’effets secondaires !

Certains vaccinés qui étaient convaincus que la vaccination était la meilleure prophylaxie pour contrer le covid déchantent car ils l’ont attrapé de nouveau en dépit de leurs deux doses…. Des familles pleurent un de leur membre ou un ami pourtant en pleine forme avant la vaccination…. D’autres  encore ne souhaitaient pas être vaccinés en raison d’une santé déjà fragile, se sont laissés convaincre par leur entourage et le regrettent au vu des conséquences dommageables qu’ils subissent désormais….

Et pendant ce temps là, le gouvernement  relayé par les medias en boucle, exige une couverture vaccinale totale, présentée comme la seule alternative à l’éradication de la pandémie !

Comment le discours dominant peut-il être autant démenti par les remontées du terrain qui subissent une censure effrénée et rageuse ?  Pourquoi la voix de ceux qui expérimentent une toute autre réalité suite à leur vaccination et qui souhaitent témoigner et alerter est-elle autant étouffée et déniée ?  Que se  cache-t-il  donc derrière  ces deux réalités qui coexistent sur le même monde ?  Qui dit la vérité ?  Qui ment ? Et surtout qui  des deux positions  a intérêt à mentir ? 

Quel intérêt auraient les victimes des effets délétères du vaccin à alerter si ce dernier était totalement efficace et inoffensif ?  Tous les vaccinés aspiraient à minima sortir des confinements, des couvre-feux  et des restrictions sur leurs libertés individuelles. Ils avaient tous envie que les vaccins fonctionnent , mais la réalité dans la vraie vie semble toute différente….

Inversement, pour quelles raisons  Emmamuel Macron et son gouvernement font un prosélytisme acharné pour promouvoir la vaccination du plus grand nombre en affirmant sans sourciller que c’est la méthode la plus efficace pour éradiquer la pandémie et revivre normalement,  si les retours de pharmacovigilance  dans notre pays, mais également en Grande Bretagne, aux  Etats unis, en Israël  et ailleurs en Europe sont inquiétants et invitent au principe de prudence et de précaution ?

Dans un tel contexte de retours mitigés, préoccupants, voire carrément négatifs pour certains vaccinés, ne serait-il pas du devoir du gouvernement de suspendre l’obligation vaccinale pour ne pas prendre le risque de se rendre coupable et d’être accusé de génocide envers le peuple français ?

Aujourd’hui plusieurs vaccinés ne seraient pas morts du Covid mais de la vaccination contre le Covid ! Est-ce seulement concevable ? Admissible ?  N’y a-t-il pas matière à remise en cause de la stratégie du tout vaccinal et à réflexion avec un moratoire ?

Un  « suivi hebdomadaire des effets indésirables des vaccins »  publié par l’agence nationale de sécurité du médicament (  ANSM  ) a été méticuleusement épluché par un collectif de personnalités dont les fonctions  professionnelles ne sauraient prêter le flan aux soupçons  de «  complotisme  », de défiance ou encore d’extravagance….

Ces  personnalités  sont  :

  •  Laurent MUCCHIELLI (sociologue, directeur de recherche au CNRS),
  •  Hélène BANOUN (pharmacien biologiste, PhD, ancienne chargée de recherches

 à  l’INSERM),

  •  Emmanuelle DARLES (maîtresse de conférences en informatique à Aix-Marseille   Université),
  •  Éric MENAT (docteur en médecine, médecin généraliste),
  •  Vincent PAVAN (maître de conférences en mathématique à Aix-Marseille Université)
  •  Amine UMLIL (pharmacien des hôpitaux, praticien hospitalier, unité de « pharmacovigilance/CTIAP (centre territorial d’information indépendante et d’avis pharmaceutiques)/Coordination des vigilances sanitaires » du Centre hospitalier de Cholet).

Ces personnalités ci-dessus nommées ont donc minutieusement examiné les rapports détaillés sur chacun des quatre vaccins utilisés en France en y observant ce qui est dit sur les effets « graves » (par opposition aux effets non-graves qui sont les petites réactions locales immédiates après l’injection).

En date du 8 juillet 2021, soit au terme d’environ 6 mois de campagne vaccinale, 5,2 millions de doses avaient été administrées, dont près de 53 000 à des mineurs. La pharmacovigilance française du vaccin AstraZeneca rapporte un total de près de 43 000 effets ou évènements indésirables, dont 9 637 (soit 22,5%) classés comme « graves » parmi lesquels on trouve des réactions immédiates à la vaccination, des affections du système nerveux (paralysies notamment), des problèmes vasculaires (thromboses, AVC notamment), des problèmes respiratoires et / ou cardiaques graves, enfin des problèmes cutanés très importants, des affections hématologiques et des troubles graves de la vision et/ou de l’audition.

Ce collectif constate que la même analyse peut être faite sur les 4 vaccins qui ont des effets indésirables graves, mais en partie différents, (surtout neurologiques et nerveux pour  Moderna et Janssen et davantage cardiaques pour le Pfizer).

En  additionnant  les conséquences les plus graves mentionnées pour chacun des 4 vaccins, on dénombre :

  •   plus de 15 000 événements indésirables graves, parmi lesquels
  •   près de 1 800 hospitalisations,
  •   plus de 2 800 mises en jeu du pronostic vital et….
  •   près de 1 000 morts.

Le tout en seulement 6 mois !!!  A titre de  comparaison, il y a eu  863 homicides en France sur l’ensemble de l’année 2020. A eux seuls donc, les vaccins anti-covid ont fait plus du double de victimes que les homicides.

Les  remontées et les constats de la pharmacovigilance d’autres pays rejoignent et appuient malheureusement  les constats répertoriés par L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire française !

Au royaume uni,  le rapport de pharmacovigilance du 22 juillet dans sa seconde partie détaille les effets indésirables de la vaccination :

  • chocs anaphylactiques,
  • paralysie de Bell (paralysie faciale),
  • thromboses (71 décès de ce type avec l’AstraZeneca),
  • troubles menstruels et saignements vaginaux,
  • myocardites et péricardites (surtout avec le Pfizer),
  • réactions cutanées sévères (surtout avec le Moderna),
  • syndromes de Guillain Barré (surtout avec l’AstraZeneca) et enfin …
  • des « événements à l’issue fatale », c’est-à-dire des morts.

Dans le détail donc , à la date du 14 juillet 2021, l’agence britannique reconnaît 999 morts liés à l’injection du vaccin AstraZeneca, 460 liés à celle du Pfizer et 31 autres, ce qui porte le total à près de 1 500 morts.

Aux Pays-Bas, le centre de pharmacovigilance, dans sa dernière actualisation du 4 juillet 2021, faisait état  de 16,5 millions de doses administrées, principalement le Pfizer (11,8 millions de doses, contre 2,8 millions pour AstraZeneca, 1,3 million pour Moderna et 600 000 pour Janssen). A cette date, 93 453 déclarations d’effets indésirables avaient été remontées concernant les conséquences de la vaccination anti-covid,  dont  les thromboses dans le cas des vaccins AstraZeneca et Janssen. Enfin, le centre comptait  448 décès rapportés comme liés à la vaccination, concernant principalement des personnes âgées et principalement le vaccin Pfizer.

En Europe, la pharmacovigilance de l’Agence européenne du médicament, à la fin du mois de juin, avait déjà enregistré environ 9 000 décès liés à la vaccination uniquement pour le vaccin de Pfizer, notamment du fait de complications cardiaques, pulmonaires ou cérébro-vasculaires, inclues des morts par Covid (un comble pour les vaccins anti-covid…). Par ailleurs, ces données livrent également un deuxième constat très préoccupant, qui est le fait que ces risques d’effets indésirables graves concernent non seulement les personnes âgées de plus de 65 ans, mais aussi les nourrissons et les adolescents (12-17 ans). En d’autres termes, les vaccins génétiques anti-covid utilisés en Europe présentent des risques d’effets indésirables graves (pouvant aller jusqu’à la mort) dans des catégories de la population qui ne sont nullement menacées par la Covid.

Les professionnels de santé du collectif ReinfoCovid et de la Coordination Santé Libre ont ainsi montré que, en dessous de l’âge de 45 ans, la balance bénéfice/risque est très défavorable à la vaccination génétique anti-covid. Concernant  les enfants et les adolescents, elle relève même d’une forme de violence sur mineurs qu’il serait par conséquent criminel de généraliser.

Aux États-Unis, la pharmacovigilance est consultable sur le site de la Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) et leurs données sont très fiables. Six chercheurs anglais ont ainsi analysé  un échantillon de 250 déclarations de décès attribués aux vaccins anti-covid dans la VAERS. Il en résulte que les deux tiers des déclarations ont été faites par des médecins et qu’elles sont également fiables à 86%. Or le constat qui ressort des données américaines est plus saisissant encore car en recherchant dans ces données les décès liés à la vaccination, il est possible non seulement d’avoir un comptage détaillé pour chaque vaccin anti-covid, mais de surcroît de pouvoir comparer ces résultats avec ceux de tous les autres vaccins administrés depuis plus de 30 ans dans ce pays. Au 16 juillet 2021, date à laquelle 160 millions d’Américains avaient été intégralement vaccinés, les vaccins anti-covid sont liés à plus de 6 000 décès, 91% d’entre eux étant attribuables aux seuls vaccins de Moderna et Pfizer (deux entreprises pharmaceutiques/biotechnologiques américaines, Janssen étant la filiale belge d’une autre entreprise pharmaceutique américaine, Johnson & Johnson).

En outre les fichiers des Etats Unis permettent de comparer la létalité des vaccins Covid avec celle de tous les autres vaccins pratiqués durant 30 ans. Ce fichier affiche un total de 16 605 décès pour l’ensemble des vaccins sur toute la période.

A elle seule et en seulement 6 mois, la vaccination anti-covid représente donc 36% de la totalité de la mortalité vaccinale dans ce pays depuis 30 ans.

Aux Etats-Unis, en 6 mois, la vaccination anti-covid a tué 5 fois plus de personnes que la vaccination anti-grippe  saisonnière en 30 ans. Ceci  ne fait que prouver et confirmer que nous sommes bien en présence de vaccins d’un nouveau genre, dont la dangerosité est évidente et inédite. 

Comme le fait très justement remarquer ce collectif de chercheurs qui préfèrent  s’appuyer sur les faits et les chiffres pour juger de l’efficacité et de l’innocuité des vaccins anti-Covid, plutôt que de s’en  tenir strictement à la propagande  gouvernementale offensive qui entoure et prône la vaccination à tout va,  la question des effets indésirables graves des vaccins anti-covid fait l’objet d’un déni  manifeste  non rapporté par les médias dominants, et d’un silence absolument scandaleux de la part du gouvernement et des principales agences sanitaires (Agence nationale de sécurité du médicament, Haute autorité de santé, Haut conseil de santé publique, etc.).

Pourquoi ?

Et ce collectif de conclure son travail et son analyse :

«   Cette mortalité vaccinale (qui n’est que la pointe émergée de l’iceberg des effets indésirables graves) est donc inédite, elle est particulièrement grave et sa dissimulation l’est plus encore. Soyons clair : dissimuler d’une façon ou d’une autre un tel danger est tout simplement criminel vis-à-vis de la population. Même réduite à ses plus élémentaires principes de déontologie (primum non nocere), l’approche de cette question en termes de santé publique devrait conduire à suspendre d’urgence la campagne vaccinale, à étudier beaucoup plus en détail les données de cette pharmacovigilance (en particulier selon les classes d’âge et en fonction des différents facteurs de risque) et, au terme d’une analyse bénéfices/risques méticuleuse, à déterminer à quelles catégories bien précises de la population il est possible de proposer la vaccination sans risque que les effets indésirables graves soient plus nombreux que les formes graves de la Covid dont elle sensée les protéger. Tout autre approche ne relève pas de la santé publique mais de postures idéologiques ou d’un marketing commercial. Et l’histoire a déjà montré (sur le tabac, sur les pesticides, sur la pollution aux hydrocarbures, etc.) que ces postures et ce marketing étaient responsables de véritables crimes contre les populations civiles. Que ces crimes soient commis au nom du Bien ou au nom de la Santé ne devrait en aucun cas aveugler sur leur réalité et leur nature. Toutes celles et ceux qui s’y adonnent pourront être désormais considérés comme complices de cette nouvelle mortalité vaccinale inédite dans l’histoire de la médecine.  »

Recherches,  veille journalistique et article rédigé du 30 juillet au 1er Août  2021  par  Catherine  Medioni

Publié le 1 août 2021, dans Actualité, Médias, Santé, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 22 Commentaires.

  1. Mme Medioni,

    Il semblerait que je ne fait pas la même lecture que le Collectif auquel vous vous référez sur le rapport que vous mentionnez.

    Vous trouverez ci dessous la synthèse que j’ai fait du rapport de l’ANMS.

    Avant de vous laisser la lire, il me semble important que vous puissiez interroger le Collectif que vous citez sur la connaissance qu’ils ont du délais moyens d’apparition de ces effets « secondaires indésirables » sur les 11 vaccins déjà régulièrement utilisés en France.
    Je crois en effet que c’est une indication fondamentale à avoir pour continuer à clarifier la question fondamentale du danger potentiel de ces nouveaux vaccins.

    Ci dessous les points qui me paraissent les plus important concernant le rapport de l’ANSM :

    – Synthèse Pfizer  » Depuis le début de la vaccination, 36 512 cas d’effets indésirables ont été analysés par les CRPV rapporteurs (Bordeaux et Marseille). Au total, plus de 53 339 000 injections ont été réalisées au 22 juillet 2021. La majorité des effets indésirables sont attendus et non graves. »
    1 décés récent d’une personne jeune et avec des antécédents allergique est en cours d’investigation,

    – Syntèse Moderna : »7184 cas d’effets indésirables ont été analysés par les CRPV rapporteurs (Lille et Besançon). Au total, plus de 6 473 000 injections ont été réalisées au 22 juillet 2021. Un grand nombre de cas concerne des réactions retardées locales non graves ».
    Pour autant l’ANSM a fait 2 recommendations concernant ce vaccin.

    – SynthèseAstra zeneca : « 23 018 cas d’effets indésirables ont été analysés par les CRPV rapporteurs (Amiens et Rouen). La grande majorité de ces cas concerne des syndromes pseudo-grippaux, souvent de forte intensité (fièvre élevée, courbatures, céphalées). Au total, plus de 7 574 000 injections ont été réalisées au 22 juillet 2021. Depuis le 19 mars 2021, l’utilisation du vaccin Vaxzevria d’AstraZeneca est réservée aux personnes de 55 ans et plus ».
    – Synthèse Jansen : « Depuis le début de la vaccination, un total de 306 cas ont été analysés par les CRPV rapporteurs (Lyon et Grenoble). La majorité des effets indésirables sont non graves, attendus et d’évolution favorable, en particulier des effets de réactogénicité (par exemple des malaises). Au total, plus de 762 000 injections ont été réalisées au 22 juillet 2021. La vaccination avec le vaccin Janssen a débuté en France le 24 avril 2021 chez les personnes âgées de plus de 55 ans. »

    Précisions sur les cas graves :
    -Pfizer et Moderna : « il est observé 7 cas de myocardites chez les sujets les plus jeunes (1F/6H) et un seul cas chez une personne de moins de 18 ans.
    Parmi ces 7 cas 4 sont survenus après la D1 et 3 après la D2 avec un délai de 1 à 14 jours, majoritairement de 1 à 4 jours. Cinq de ces cas sont rétablis/en cours de rétablissement et 2 sont non rétablis. »
    Au 1er juillet, il est observé 52 cas d’hépatites avec les vaccins ARNm Comirnaty et Spikevax.
    *Trente-cinq de ces cas sont survenus en D1, 15 en D2 et 2 cas sans indication avec un âge médian de 69,5 ans.
    *Trente-huit de de ces cas sont rétablis/en cours de rétablissement,
    *11 sont non rétablis,
    *1 d’évolution inconnue
    * 2 d’évolution fatale. Parmi ces cas, il est observé 2 cas d’hépatites auto-immunes survenues chez un septuagénaire et chez un octagénaire à J9 de D2 et J25 de D1 et 3 cas de récidive d’hépatite auto-immune (HAI) survenus à J15, J19 et J34 chez un quarantenaire, un nonagénaire et un septuagénaire dont un d’évolution fatale. Les cas d’atteintes
    hépatiques survenus dans la population majoritairement âgée ne permettent pas de conclure sur le rôle du vaccin

    – Astra Zeneca : Il est observé depuis le début du suivi 52 de cas de troubles hépatiques. Parmi ces cas :
    * 3 cas sont des thromboses hépatiques,
    * 3 cas sont des troubles infectieux
    * et il est observé 3 cas d’hépatites auto-immunes avec le vaccin Vaxzevria. Il s’agit pour les hépatites auto-immunes d’un cas de réactivation d’hépatite auto-immune sous-jacenteprobable chez un septuagénaire à J37, et de deux cas d’hépatites auto-immune chez une femme sexagénaire et septuagénaire à J5 et J19 de D1, dont un cas d’évolution fatale. * Les 43 cas restant (27F/16H) dont 23 graves sont survenus dans un délai médian de 9,5 jours avec un âge médian de 62 ans d’évolution favorable pour 22 cas. Il n’y a aucun signal de sécurité à ce jour concernant ces événements. »

    – Jansen : « A ce jour il est observé 1 cas d’hépatite, sans étiologie recherchée, avec le vaccin Janssen survenu le lendemain de la vaccination chez une femme soixantenaire. Il n’y a aucun signal de sécurité à ce jour concernant ces événements »

    • adrien.guichardaz@gmail.com

      Votre réponse est truffée de choses fausses, j’invite tous les lecteurs à s’en rendre compte en regardant eux même le site de l’ANSM. De plus, vos éléments de langage sont d’une extrême gravité.
      Exemple: « dont une majorité d’effet secondaires non grave ». Vous martèlez cette affreuse phrase pour chaque vaccin.
      Prenons votre démonstration avec le moderna. Il y aurait, d’après votre synthèse, grosso modo 7100 cas d’effet indésirables avéré sur environ 470 000 injections…. c’est déjà proprement scandaleux. Ce chiffre n’a absolument rien de satisfaisant. Mais, comme vous le dite, « une majorité de ces effets secondaire sont non graves »…. il suffit d’aller sur le site de l’ANSM et de regarder leurs graphique vaccins par vaccins pour se rendre compte que 1 quart des effets secondaires sont considérés comme « grave à irréversible » (le chiffre oscille généralement entre 20 et 25%) . Donc certes, une « majorité » des effets ne sont pas graves… mais quand cette majorité correspond à un misérables 75 à 80%…. c’est simplement inadmissible.

  2. Bonjour Madame.
    J’ai parcouru vos deux billets comme articles.
    A la lumière de ce que je savais déjà sur le sujet évoqué, sans oublier tout le reste depuis bien le tout début, à savoir octobre-novembre 2019 pour moi, puis depuis février-mars 2020, comme pour tout le monde, à priori, j’ai décidé de mettre un nouvel article sur mon blog, hier soir..très tard..
    http://janus157.canalblog.com/archives/2021/08/02/39080744.html#comments
    Voulez-vous vraiment vous faire vacciner ?..tout ce que vous ne savez pas !..

    L’article de Frontnieuws sur l’avertissement du médecin canadien Dr. La bride a été largement notée : un chercheur en vaccin admet une « erreur massive », affirme que la protéine de pointe est un « poison » dangereux.
    Devoirs, obligations, sanctions avec les Jeunes en première ligne.
    Lisez bien tout, depuis le début de mon article mis, comme tous les billets que j’ai insérés, sans ne rien oublier, ni surtout..survoler !

    On nous cache tout..on ne nous dit rien..mais..cependant !!!..

    En parlant de « Coronavirus » et « Covid 19 » tout comme vaccins..

    Tout ce que..personne ne sait au juste !

    La stratégie actuelle souvent forcée de lutte contre la grippe Corona peut être comparée à une tentative secrète de meurtre de masse de la population. Les mesures contre la propagation de la corona impliquent de briser radicalement les défenses naturelles ou l’immunité, où cela devient une menace pure et simple pour les personnes en bonne santé parmi nous, sans aucune justification. La science médicale est en train de devenir une arme du crime, alors qu’au cours des deux ou trois derniers siècles, tout a été fait pour garder tout ce qui est né vivant, même là où ce n’était normalement pas viable.

    La science médicale moderne aujourd’hui n’est pas principalement au service de l’homme ou du patient, mais au service de l’industrie médicale et pharmaceutique, sans aucun respect pour l’homme ou le patient qui en est victime et qui est habilement assassiné ou mutilé.

    L’individu étant affaibli par les mesures Corona, le flux d’hospitalisations se poursuit, tout comme la menace et le gain de masse des industries médicales et pharmaceutiques.

    Il est donc incompréhensible que les scientifiques concernés et leurs associations disciplinaires ne fassent rien contre cela et permettent de reléguer leur science dans la honte et comme une arme contre l’humanité, la nature et la science elle-même.

    D’un autre côté, c’est un pur crime d’interdire ou de sanctionner les médecins, lorsqu’ils disent la vérité sur ces mesures corona, et s’opposent à cette folie.

    Ils auront droit de vie et de mort sur les humains qui leur auront fait confiance.

    Tout sauf en rire…

    A présent, tous les « billets » insérés et pas débiles du tout, bien au contraire, au grand dame de l’ensemble des populations vaccinées et à venir !!!..

    Dernier:

    Les réseaux sociaux «Face Book» et «Messenger», qui relèvent de «Face Book», empêchent leurs utilisateurs de publier des messages et des preuves ouvertement et complètement étayés contre les mesures Corona, ou de commenter leurs actions et blocages. Ce faisant, ces soi-disant « plates-formes sociales » montrent qu’elles ne sont qu’une couverture au profit des gouvernements et du capitalisme et, par leurs actions, manipulent les rapports contre les intérêts de leurs membres, afin de falsifier l’ensemble des rapports.

    Voir plus bas, les pratiques corrompues de « Facebook » !..

    Les erreurs monstres dans la folie Corona que font les autorités et les responsables.

    Voilà pour les faits énoncés, j’aurai « essayé », non pas de vous convaincre, mais bien de vous « informer », le seul but ’’ Autre’’ de mon blog..

    A présent, cela relèvera uniquement de votre « lucidité » et « compréhension », comme « réelle » analyse et attitude à adopter par rapport à toutes ces « Fake-news » que l’on vous envoie à travers la figure, à longueur de journée, tant sur les réseaux sociaux dont « Facebook », sans oublier toutes ces chaînes télé corrompues et acquises comme « Médias » dans leur ensemble !

    On m’a toujours dit et appris (dont mon papa)..« Un homme averti en vaut deux !.. »

    Alors, continuez à rêver, mais ne vous laissez pas endormir par cette politique « corrompue » menée par Macron à la tête de ce gouvernement, tout comme cette Europe également corrompue et à la botte du « Nouvel Ordre Mondial », comme de tous ceux qui décident pour vous et à votre place, chaque année au « Sommet de Davos »..sachez-le !

    Même si je devais « disparaître » ou encore mourir, je vous aurait tous « informé » et prévenu..Avertis !!!

    A BON ENTENDEUR..SALUT !..
    Voilà pour les faits en énoncé..
    Bonne fin de journée à vous, respectueusement..Denis.

  3. Mme Médioni,

    La lecture que je fais du rapport de l’ANMS est quelque peu différente de celle du Coillectif auquel vous faites référence..

    Vous trouverez ci dessous le tableau de synthèse que j’ai reconstitué.
    (j’ai repris le nombre de personnes vaccinés au 22 juillet comme base de comparaison)

    (Source ANMS)
    nbr de cas taux
    Nbr de vaccination (22/7) 39 000 000 (à vérifier)
    cas déclarés 67 020 0,1718%
    dont cas « graves » 5191 0,0133%
    dont décés 170 0,0004%
    dont mise en jeu pronostic vital 247 0,0006%
    dont Hospitalisation 1260 0,0032%
    dont incapacité/invalidité 121 0,0003%

    Le Nombre de cas « graves » et ceux que je nomme « très graves » (décès, pronostic vital engagé, hospitalisation, incapacité) me semblent à rapprocher des cas de covid long » et de décès.

    Il me semble donc que le bilan de la vaccination reste favorable. C’est d’ailleurs ce qui ressort de la synthèse de l’ANMS.

    Comme je vous l’ai déjà dit, comprends votre crainte concernant ces effets indésirables « trés graves ».
    Spontanément il me semble qu’après 7 mois de vaccination nous devrions avoir une vision assez complète.
    Je peux comprendre que pour vous le délais peut paraitre « trop court ».
    L’information transmise ce matin par M Kardides sur le site Monaulnay, donne une base documentaire sur les délais d’apparition de ces effets secondaires sur les vaccins anciens et bien documentés.
    Il semble que ces effets secondaires apparaissent au plus tard dans le mois qui suit l’injections.
    Ces informations semblent confirmer que le recul que nous avons actuellement sur la vaccination est sans doute suffisant pour regarder les données transmises par l’ANMS comme rassurants;

    Ce n’est qu’une opinion (mais elle est argumentée).

    Cordialement.

  4. Catherine Medioni

    @ janusdot57 | 2 août 2021 à 13 h 45 min

    Merci pour le lien de votre blog, et Merci d’avoir relayé mes articles sur ce sujet très inquiétant de la vaccination obligatoire à grande échelle dont je pressens avec tristesse qu’elle sera requalifiée en crime contre l’humanité….

    Des groupes se sont ouverts récemment sur Facebook pour donner un espace d’expression à tous ces vaccinés qui subissent les effets indésirables de tous ces vaccins, que ce soit sur eux-mêmes ou sur leurs proches et qui témoignent.

    Le nombre de membres augmentent chaque jour de façon exponentielle, c’est dire comme le peuple est inquiet et est malheureusement en train de réaliser que leurs dirigeants et les laboratoires pharmaceutiques ne leur veulent pas du bien…

    Quelle est l’utilité réelle du vaccin s’il n’empêche pas d’attraper le coronavirus ni de le transmettre, et si en plus il détruit la santé des gens à court, moyen et long terme ?

    Quel agenda funeste remplissent les dirigeants du monde entier sur les populations ?

    • Bonjour Madame.
      Je vous remercie pour votre réponse en retour..
      Cependant, sans critiquer ou vouloir critiquer ces groupes et sous « Facebook », j’y mettrais un petit bémol..
      Les agissements de « Facebook »:
      Les réseaux sociaux «Face Book» et «Messenger», qui relèvent de «Face Book», empêchent leurs utilisateurs de publier des messages et des preuves ouvertement et complètement étayés contre les mesures Corona, ou de commenter leurs actions et blocages. Ce faisant, ces soi-disant « plates-formes sociales » montrent qu’elles ne sont qu’une couverture au profit des gouvernements et du capitalisme et, par leurs actions, manipulent les rapports contre les intérêts de leurs membres, afin de falsifier l’ensemble des rapports.
      Et sinon, pour pouvoir « étayer » cela..
      Les pratiques corrompues de Face Book :
      24 juil. 2021
      Le « Face Book » est aujourd’hui l’une des principales armes contre le public qui l’utilise.
      Il est évident qu’il y a des gouvernements qui utilisent la censure de Face Book pour bloquer et supprimer du réseau social toutes les données montrant la structure politique et les escroqueries derrière la folie Corona.
      En conséquence, Face Book n’est PAS une plateforme citoyenne fiable, mais un point de soutien caché pour les gouvernements et la corruption, contre les intérêts de ses utilisateurs, en particulier lorsque des données fiables, bien documentées et complètes sont publiées par ses membres, sans plus être supprimées. , d’obscurcir la réalité et ainsi de falsifier les rapports de ses membres.
      Sudumalli Subasinghe, un utilisateur de Face Book, a reçu le message Face Book suivant le 24 juillet 2021 : Votre message de chat n’a pas pu être envoyé car il contient du contenu que d’autres personnes sur Facebook ont ​​signalé comme offensant. Il s’agit de publier des messages d’experts réputés qui montrent que tout ne va pas avec les pratiques Corona. Le résultat est une suspension de trois jours.
      Il suffit donc à Face Book que Jan et tout le monde déposent une réclamation pour bloquer un autre utilisateur, sans qu’il se justifie en détail.
      Le vaccin Corona actuel est-il un vaccin ou un placebo ?
      Comme au total 89% d’une population n’a pas d’expérience d’infections grippales, et ce grâce au fonctionnement de leur système immunitaire, il est impossible de dire avec certitude que les vaccins contre le Corona ont un effet suffisant.
      C’est-à-dire qu’il existe vraiment des vaccins, alors que la première découverte du virus sur un corps humain en 1960, et les investigations ultérieures jusqu’en 1967, indiquaient qu’il s’agissait d’une grippe, comme n’importe quelle autre grippe, et non immédiatement reconnaissable comme grippe d’une autre souche.
      Que Corona ait été trouvé chez l’homme était le résultat du fait que le virologue Dr. David Tyrrell n’a pas pu développer le virus dans son laboratoire, ce qui est nécessaire pour étudier et tester un virus, et pourrait normalement le faire avec n’importe quel virus de la grippe. Il fit alors appel à la virologue Juner Almeida, connue pour sa connaissance de la distinction de divers virus, et reconnut ce virus comme étant le virus B814, un virus de la grippe aviaire. Ces données montrent que sans études approfondies, Corona est indiscernable de la grippe Influenza et peut avoir été présent chez les humains depuis longtemps, alors qu’il était connu comme un virus de la grippe aviaire.
      Cela soulève également la question de savoir s’il est possible d’affirmer avec certitude avec un test Corona actuellement utilisé qu’il s’agit bien de résultats Corona.
      Autant utiliser un placebo à l’insu du public, car l’effet sera le même, mais plutôt inoffensif, ce que l’on ne peut dire avec certitude d’un vaccin à ARN, qui n’a pas été suffisamment testé et pendant trop peu de temps.
      De plus, Robert W. Malone, l’inventeur du vaccin à ARN (ou ARNM), a exprimé ses réserves après des expériences désastreuses avec les vaccins Corona, qu’il décrit comme suit :
      dr. Robert Malone, un pionnier des vaccins à ARNm, a partagé vendredi un fil Twitter viral décrivant une tendance troublante. Les pays les plus vaccinés au monde connaissent une forte augmentation du nombre de cas de COVID-19, alors que les pays les moins vaccinés ne le sont pas, rapporte algora.com.
      « Cela m’inquiète un peu », a tweeté Malone, intégrant le long fil de l’utilisateur de Twitter @holmenkollin (Corona Realism) via l’application de lecteur de fil.
      Nous faisons donc référence au fait que la Suède n’a imposé aucune restriction à Civid-19, ni subi de dommages dans sa propre zone, et en juin 2021, il n’y a plus de victimes mortelles de Corona.
      Les commentaires émis par Hendrik Leenders se trouvent donc désormais sur :
      1) https://kipdrego.wordpress.com (ou le blog de Kipdrego – Juste un autre blog WordPress.com)
      2) MeWe (réseau social) Hendrik Leenders
      3) Télégramme (réseau social) Hendrik Leenders
      Voilà, je tenais juste à préciser cela, sans plus..
      Bonne fin de journée à vous, respectueusement..Denis.

  5. Catherine Medioni

    @ Patrice | 2 août 2021 à 16 h 25 min

    Bonjour Patrice,

    Il semble que très peu de remontées d’effets indésirables parviennent au recensement de la pharmacovigilance, ce qui fait que l’innocuité des vaccins apparait acceptable…

    Mais pour beaucoup de vaccinés qui ont constaté une dégradation notable de leur état de santé après l’injection du vaccin, le tableau n’est pas aussi idyllique que le laisse croire la propagande gouvernementale !

    Facebook qui pratique beaucoup la censure pour ne pas aller contre la doxa imposée par notre président qui fût parait-il le banquier de Pfizer, ne peut pas néanmoins empêcher la création de groupes réunissant les mécontents du vaccin… Sur ces groupes on y découvre une autre réalité que celle qui nous est imposée,  » officielle  » par les médias à la solde de nos dirigeants, et qui ne cadre pas avec la réalité du terrain !

    Que ceux qui veulent se faire vacciner le fassent ! Que ceux qui ne le veulent pas soient respectés ! Mais que l’on n’impose pas un acte médical qui n’est pas choisi ni consenti ! Sinon nous ne sommes plus dans le pays des droits de l’homme, mais dans une dictature et un apartheid sanitaire et social odieux !

  6. Mme Médioni,

    Vous ne pouvez pas rester sur un « semble » sur un sujet comme celui-ci.

    Pourquoi ne communiqueriez vous pas les témoignages que vous avez collectés à l’ANMS, pour vérifier avec eux, si ces témoignages sont intégrés ou non dans leur rapport du 22 juillet.

    La levée de ce doute, que je respecte, me parait indispensable.

    • Catherine Medioni

      @ Patrice | 3 août 2021 à 17 h 45 min

      Il m’a été possible de faire quelques captures d’écran de témoignages publiés sur un groupe Facebook récemment ouvert sur le recensement des effets indésirables de la vaccination, en passant par le compte d’une amie.

      Je n’ai donc pas la faculté de pouvoir m’y exprimer, ni de suggérer aux personnes qui témoignent de leur vécu, de le faire également auprès de la pharmacovigilance. Si l’occasion se représente, je demanderai à une personne qui possède un profil FB d’inviter les témoins à rapporter leur expérience auprès de ceux qui les recensent.

  7. Contrairement aux commentaires précédents, je pense qu’il est important et nécessaire de s’intéresser à ces témoignages.

    • Catherine Medioni

      @ Emma | 11 août 2021 à 21 h 38 min

      Je suis tout à fait d’accord avec vous et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’en ai fait un article pour alerter le lectorat ! On ne peut pas douter de la sincérité de ces témoignages qui méritent d’être pris en considération parce que derrière se trouve de la souffrance et de la désolation. Beaucoup se sont fait vacciner dans la confiance de la parole gouvernementale et le regrettent car ils ont le sentiment d’avoir été abusés et trompés..

      De plus ils ne sont même pas écoutés des médecins collaborateurs du gouvernement qui prétendent que leurs symptômes sont dus au stress ou qu’il partiront avec du Doliprane ! De qui se moque-t-on ?

      Le fait que le groupe ouvert il y a 15 jours soit déjà fermé prouve bien que les témoignages contredisent et dérangent la propagande mensongère et un peu trop prosélyte du gouvernement ! Et le fait qu’il y ait de plus en plus de demande d’adhésions prouve également que ce genre de groupe collectant les effets indésirables de la vaccination contre le Covid était nécessaire et indispensable !

      Au lieu de dénigrer ce groupe, nous devrions tous prendre conscience que la désinformation et les  » fake news  » ne se trouvent pas là où l’on veut qu’elles soient, et que ceux qui ont le plus intérêt à traiter de complotistes ceux qui alertent sont précisément ceux qui n’ont pas que des bonnes intentions envers le peuple !

      Quel intérêt auraient tous ces citoyens lambdas, tous ces anonymes de la société civile, tous ces  » sans dents  » auxquels je suis fière d’appartenir, de dénigrer la vaccination si elle était absolument efficace et inoffensive ? Au contraire tout le monde rêve de pouvoir revivre normalement et si vraiment la vaccination était la solution miracle à cette pandémie, tout le monde se ferait vacciner de bon cœur et sans aucune arrière pensée !

      Mais malheureusement ce n’est pas le cas et cela nous est méticuleusement caché par la désinformation, des chiffes tronqués et gonflés, un déni du corps médical collaborateur, une assignation au silence par des menaces et des pressions sur tous les lanceurs d’alerte, médecins consciencieux compris !

  8. Excellent billet de Mme Médioni.

    Les différents liens que j’ai placés dans d’autres articles avaient leur place plutôt dans celui-ci que je viens de découvrir.

    Je me permets de les replacer ici.

    1) – Concernant le groupe Facebook (déjà disparu) il existe un collectif de médecins et citoyens REINFOCOVID :

    « Nous sommes un collectif de soignants, médecins et scientifiques universitaires, réunis autour d’une idée : le besoin d’une politique sanitaire juste et proportionnée pour la France.

    Rejoints par des citoyens désirant jouer un rôle actif dans la résolution de la crise que traverse notre démocratie, la pluralité s’ajoute à l’expertise pour constituer nos plus grandes forces. » (…)

    et cet article notamment:
    https://reinfocovid.fr/science/effets-indesirables-en-europe-sur-les-vaccins-covid-19-pfizer-moderna-et-astrazeneca/
    qui fait écho aux interrogations que tout citoyen devrait avoir.

    2) – Etant en pandémie, un problème sanitaire qui dépasse largement les frontières de l’hexagone, il est bon de regarder autour de nous et d’analyser les chiffres de cette pandémie.
    Pour cela deux outils que j’utilise très régulièrement, il s’agit de ces deux sites:

    Taux de vaccinations par pays:
    https://ourworldindata.org/covid-vaccinations

    et les tous chiffres concernant la pandémie:
    https://www.worldometers.info/coronavirus/

    —————-

    Et encore merci à Mme Medioni et Arnaud K.

  9. Catherine Medioni

    @ PB | 12 août 2021 à 8 h 55 min

    Je vous remercie pour votre soutien et vos encouragements dans une période où les vaccinés deviennent très agressifs et se mettent à maltraiter ceux qui refusent la vaccination.

    Pourquoi la refusent-ils ? Parce que contrairement à toutes les autres vaccinations qui ont précédé l’obligation, il s’est écoulé des années qui ont permis de vérifier son efficacité et sa parfaite innocuité, ce qui n’est absolument pas le cas de cette vaccination contre le Coronavirus qui utilise d’autres procédés de fabrication touchant à l’ARN et qui d’ailleurs n’a obtenu qu’une autorisation de mise sur le marché conditionnelle et donc forcément provisoire, ce qui signifie que des risques d’effets indésirables sont possibles.

    Toute personne qui tient à maintenir sa santé en bon état et qui en est le gardien est tout à fait légitime à refuser de servir de cobaye au sein d’une vaccination qui est encore en phase expérimentale de prendre le risque d’altérer irréversiblement son état sanitaire quand ce n’est pas tout simplement prendre le risque de mourir à cause de cette vaccination, car oui, des vaccinés meurent non pas à cause du Covid dont la létalité est inférieure à la grippe saisonnière, mais décèdent suite à la vaccination, ce qui bien évidemment ne vous sera jamais rapporté par les médias dominants !

    Bien au contraire tout le discours du gouvernement et des médias qui répètent sa stratégie mortifère en boucle consiste à vous conditionner par la peur, afin que vous alliez tous vous faire vacciner. Aujourd’hui il était affirmé que tous les non vaccinés des Antilles atterrissaient aux urgences; histoire de vous envoyer un message subliminal en vertu duquel seule la vaccination est efficace contre le virus !

    Non seulement la vaccination n’est pas efficace puisque les vaccinés peuvent de nouveau attraper le virus et le transmettre, mais en plus nous constatons sur le terrain que de nombreux citoyens lambdas s’en plaignent et cherchent à alerter sur les effets secondaires dramatiques et même irréversibles. Cependant nous constatons que ces citoyens sont muselés, renvoyés chez eux avec du Doliprane, que des médecin qui alertent sont également censurés et menacés de radiation par l’ordre des médecins, que les groupes Facebook sont fermés parce que contraire à la propagande gouvernementale qui veut seule occuper le terrain de la communication et de l’information !

    Mais depuis le début de la pandémie, j’ai constaté par moi-même, avertie par différentes personnes qui ne se connaissent pas entre elles que leurs proches, décédés de maladies incurables et en phase terminale avaient été déclarées mortes du Covid ! Les chiffres de décès ont été artificiellement gonflés pour préparer le terrain à la vaccination de masse qui allait s’imposer plus tard.

    Le gouvernement n’est absolument pas transparent ni honnête sur les chiffres de morts réellement décédés du Covid, et fort heureusement tout le monde n’en meure pas ! Mon père de 88 ans l’a attrapé sans atterrir aux urgences en mai 2020 et en a réchappé. Ma fille de 22 ans au moment ou elle a contracté le virus en octobre 2020 ( sans doute à la pharmacie où elle travaillait ) a été arrêtée 9 jours puis a repris son travail. Pendant toute sa phase d’incubation, je n’ai jamais cessé de lui faire des bisous et des câlins et je n’ai rien attrapé ! Mon mari non plus alors que nous avons continué à manger ensemble ! Comment l’expliquez vous ?

    Les parents d’une amie âgés respectivement de 91 et 95 ans ont tous les deux attrapé le Covid et dieu merci sont toujours en vie ! Leur fille l’a contracté deux fois et s’en est sortie ! Une autre amie dont j’ai déjà parlé a eu une forme grave avec hospitalisation et rééducation respiratoire est tirée d’affaire, mais l’a contracté par un vacciné qui l’avait et qui souffrait d’une paralysie faciale suite à sa vaccination !!!

    Les symptômes post vaccination sont incroyablement variés ! Certains sont très pénibles et durent de quelques semaines à plusieurs mois, d’autres invalidants, et d’autres encore conduisent à la mort directe, mais cela n’est surtout pas ébruité pour ne pas entraver la vaccination de masse ! Pourtant c’est scandaleux de ne pas révéler tous ces effets indésirables ! Cela se nomme du mensonge par omission ! Et derrière il y a une intention malveillante et malhonnête qui sera peut-être révélée et démontrée plus tard, mais probablement trop tard car beaucoup de vaccinés auront sacrifié leur santé ou seront morts !

    Avant de jeter l’opprobre sur les soignants qui ne veulent pas se faire vacciner, demandez-vous pourquoi ? Idem pour les pompiers qui ramènent aux urgences des vaccinés dans un état grave suite à leur injection ! Ils ont compris que s’ils ne voulaient pas prendre le risque de se retrouver dans le même état, ils devaient refuser la vaccination !

    L’intégrité physique et la santé sont des droits fondamentaux inaliénables qu’aucun président ne devrait avoir le droit d’altérer par une vaccination obligatoire alors qu’elle est en phase totalement expérimentale, que les laboratoires déclinent toutes responsabilités en cas d’effets délétères et que de surcroît, elle est très loin d’être inoffensive !

  10. Mme Médioni,

    Je suis tout à fait d’accord avec vous pour dire que le sujet est trop grave pour laisser la place à de l’agressivité. Je pense que nous cherchons tous la solution pour sortir au plus vite de cette crise sanitaire.
    L’échange d’information et d’arguments me semble préférable.

    Ainsi, je voudrais revenir sur quelques points que vous avez soulevés :
    – Les vaccins sont « expérimentaux ». Vous posez une bonne question. M Kardides a trouvé une étude d’une Université Suisse qui a analysé les délais moyens d’apparition des « effets secondaires » après l’injection sur les 19 vaccins existants (voir un message précédent sur ce sujet). Selon cette étude, ce délai ne dépasse pas un mois.
    Certes Les 4 vaccins utilisés en France sont assez récents, mais il me semble que nous avons un recul suffisant. Je suis preneur d’études que vous auriez qui dirais le contraire.

    Il me semble que l’AMNS en France et l’Agence Européenne du Médicament, sont vigilants sur le sujet des effets secondaires. l’AEM, s’intéresse, notamment, à 3 nouveaux cas potentiels.

    – Les Vaccins à ARN. Oui il s’agit d’une nouveauté. Pour autant 2 vaccins utilisent les techniques classiques.

    – La Létalité du virus. Je vous confirme que le nombre de cas de décès qui sont donnés correspondent aux personnes « décédés avec le covid » et pas aux personnes « décédés du covid ».
    Le nombre de décès de la grippe est selon les années de 8000 à 18 000.
    Même si le nombre de morts réellement du au covid est sans doute inférieur au nombre de mort « avec le covid » (112 000 environ), il me semble exagéré de dire que le covid est moins dangereux que la grippe.

    – La situation des Antilles. Il est clair que l’épidémie est actuellement très forte. Il faut également constater que le taux de vaccination est de l’ordre de 20% quand en métropole il se situe entre 65 et 75%.

    – Efficacité du vaccin. Personne n’a jamais dit que le vaccin fonctionnait à 100%.
    Je n’ai trouvé des informations détaillés sur sur point que sur Israel. Dans ce pays 60% des nouveaux cas correspondent à des personnes non vaccinées, alors que cette population ne serait que de 20 ou 15 % de la population. Si les personnes vaccinés avaient autant de chance d’être atteint que les autres elles devraient représentés environ 85% des nouveaux cas.
    2° effet du vaccin, les personnes sont moins sujets à des complications graves.

    – Les effets secondaires. Je respecte cette question. L’AMNS recense les cas en France. Comme je vous l’ai déjà dit, il me semble important que vous puissiez les interroger sur les cas que vous signalez pour savoir :
    *s’ils sont bien recensés,
    * si ce n’est pas le cas, obtenir des éclaircissements sur cette situation.

    – Taux de vaccination des soignants : Pour l’APHP, les données sont les suivantes :
    * médecins : 94% de vaccinés,
    * infirmiers et infirmières : 68% de vaccinés,
    *Aides soignants : 49% de vaccinés.

    – cas des Pompiers : J’ai effectivement vu qu’un syndicat appelait à la grève.
    A ma grande surprise l’argumentation semblait plus avoir un lien avec une revendication de droits sociaux en comparaison aux personnels soignants ? La question de la vaccination n’était que peu présente (le porte parole du syndicat disant notamment « nous ne sommes pas contre la vaccination »).
    Je n’ai pas trouvé d’information sur le taux de non vaccination. Peur être en avez vous ?

    Cordialement.

    • Catherine Medioni

      @ Patrice | 12 août 2021 à 23 h 02 min

      Le sujet est effectivement trop grave quand il touche à la santé, au bien-être et même à la vie des personnes. Permettez moi de rester excessivement dubitative quant au bénéfice réel des vaccins contre le Coronavirus, mais également quant à son innocuité qui n’est absolument pas démontrée.

      Je constate que quantité de vaccinés qui se plaignent d’effets indésirables et de la dégradation notable de leur santé ne sont ni entendus, ni pris en considération et sont traités avec une incroyable désinvolture de la part du corps médical, manifestement pro-vaccins, donc des collaborateurs zélés de la propagande gouvernementale….

      Je suis également très inquiète de la censure galopante que l’on voit fleurir partout, aussi bien envers des médecins qui observent que certains patients qui ont accepté la vaccination développent des maladies graves qu’ils n’avaient pas avant l’injection, qu’envers de simples citoyens lambdas qui n’y étaient pas opposés et qui la regrettent et la déconseillent depuis qu’ils font face à d’énormes soucis de santé !

      Tous ces signaux alarmants indiquent qu’une véritable dictature s’installe sournoisement dans le pays dit des droits de l’homme, et qu’elle ne va pas du tout dans l’intérêt des citoyens ni dans celui des vaccinés, aussi bien que des non vaccinés qui ont compris ce qui se tramait contre leurs libertés, leurs droits et leur santé !

      Comme vous Patrice, je m’informe à la fois sur internet, mais également dans la vraie vie, celle des citoyens lambdas auxquels j’appartiens et je peux vous affirmer que les remontées du terrain sont très alarmantes et préoccupantes et ne coïncident pas du tout avec les discours de nos dirigeants !

      J’avoue que quand je vois qu’on présente la Covid comme une maladie mortelle alors que sa létalité est très inférieure aux grippes saisonnières pour lesquelles on ne fait pas tant d’abattage médiatique, que je connais de nombreuses personnes de tous âges qui l’ont attrapée et qui fort heureusement n’en sont pas mortes, j’ai plutôt le sentiment que tout ce qui nous est asséné au travers des médias qui ne sont plus que la chambre d’écho des pouvoirs en place depuis plus de 18 mois, ne vise qu’à nous manipuler en distillant la peur afin que nous acceptions la vaccination de bon gré !

      Sauf que c’est sans compter sur les citoyens lucides qui détectent tous les ficelles utilisées par des dirigeants faussement bienveillants qui n’hésitent pas pour remplir leur funeste agenda, à mentir et à manipuler sans vergogne par des chiffres tronqués et à violer toutes les lois nationales et internationales pré-existantes !

      Dans ce cauchemar savamment entretenu, ces dirigeants violent non seulement les lois humaines, mais également le serment d’Hippocrate qui prescrit de ne point nuire et les lois divines de respect de la vie qui est sacrée et qui accorde à chaque être humain l’exercice du libre arbitre et de la libre conscience.

      Il est évident que Macron, ses ministres, et tous leurs collaborateurs enfreignent les droits et les libertés fondamentales et inaliénables de chaque membre du peuple en rendant la vaccination obligatoire, et pour contraindre les réfractaires à cette vaccination très dangereuse pour certains, le Pass sanitaire devient un moyen de coercition félon et pervers et un chantage odieux dont toute la société dans son ensemble fera les frais !

      Chantage, discrimination, menaces, censures, pressions, apartheid sanitaire, économique et social, secret médical bafoué, fichage, traçage numérique, contrôles abusifs et disproportionnés sont les caractéristiques d’un pays qui bascule dans la dictature avec l’assentiment d’un certain nombre qui n’a pas encore compris qu’il était en train de construire les murs de sa prison en acceptant sans broncher la violation de toutes ses libertés pour une bien illusoire sécurité sanitaire !

      Désolée de devoir affirmer à tous ceux qui pensent que la vaccination est la seule et unique alternative à cette pandémie, qu’il y a d’autres stratégies sanitaires qui sont refusées d’office alors qu’elles fonctionnent, que la vaccination qui nous est violemment et brutalement imposée est très très loin d’être inoffensive tant les témoignages de citoyens blessés et mécontents affluent et subissent une censure enragée et sans merci fort suspecte !

      Que ceux qui veulent se vacciner le fassent si tel est leur souhait et leur conviction, mais de grâce qu’ils ne l’imposent pas à ceux qui ne la veulent pas et qui ont de sérieux motifs à la refuser !

      La vaccination contre le covid fait émerger des maladies différentes selon les sujets dont certaines sont très invalidantes et dont d’autres conduisent à la mort, mais ce n’est bien évidemment pas crié sur les toits puisque l’objectif des gouvernements est de vacciner le plus de personnes possible !

      Des médecins de par le monde entier, chacun spécialiste reconnu dans sa discipline de recherche ont alerté sur la nocivité extrême de ces vaccins, mais tout a été mis en œuvre pour les rayer de la toile et pour les discréditer, ce qui démontre la censure et doit être regardé comme inquiétant, liberticide et très suspect !

      Laissons aux citoyens de la terre le droit de choisir comment ils veulent être soignés et décider pour eux-même la stratégie sanitaire qui les maintiendra en santé !

      L’obligation vaccinale est une roulette Russe qui épargnera peut-être certains plus chanceux dans un premier temps ( mais jusqu’à quand ? ) et qui en terrassera beaucoup d’autres…. Quand on ressortira des placards les vaccinés handicapés à vie, décédés suite à la vaccination, ou dont le pronostic vital est raccourci, non répertoriés dans les statistiques de pharmacovigilance parce qu’il y a eu refus délibéré de ne point les prendre en considération, l’obligation vaccinale imposée par Macron pourra être requalifiée en  » crime contre l’humanité  » !

  11. ASSOCIATION VICTIMES CORONAVIRUS COVID-19 FRANCE
    https://association-victimes-coronavirus-france.org

    APPEL A TEMOINS POUR VICTIMES DES VACCINS COVID-19
    https://association-victimes-coronavirus-france.org/appel-a-temoins-pour-victimes-des-vaccins-covid-19/

    LETTRE À CHARLIE par Jean-Paul Bourdineaud – membre du conseil scientifique
    du CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie GÉNétique – criigen.org) et professeur d’université:

    Cliquer pour accéder à 2021-07-29_Lettre-a-Charlie-Hebdo-juillet-2021-02_D.pdf

  12. Il y a en moyenne annuellement entre 3,5 et 4 millions de morts dans le monde pour des insuffisances respiratoires dont environ 40000 pour le seul asthme, ceux qui disent le contraire ont le cerveau d’un 🐑

  13. Je voulais dire que c’est facile de dire que c’est le Covid, Les principaux pays ont signé des contrats avec les laboratoires pour plusieurs milliards de $. Bien avant que le coronavirus s’échappe volontairement ou non d’un laboratoire de Wuhan en Chine
    Désolé pour l’oubli

  14. Mme Médioni,

    Je suis intéressé pour en savoir plus sur les « autres stratégies sanitaires qui sont refusées d’office alors qu’elles fonctionnent, »

    A vous lire.

    Cordialement.

  15. @ adrien.guichardaz@gmail.com | 7 septembre 2021 à 11 h 26

    Je vous invite à lire et collecter tous les effets indésirables endurés par les vaccinés qui s’expriment sur un groupe Facebook qui a déjà été censuré deux fois !!!

    Pourquoi la censure ?

    Parce que nos autorités ne veulent pas que l’on sache que la vaccination est pire que le virus. Des chercheurs ont mis en évidence que la létalité du vaccin était supérieure à la létalité du covid en s’appuyant mathématiquement, statistiquement et factuellement sur l’étude des données de pharmacovigilance française et Européenne : Les risques sont donc pires que les bénéfices et l’état continue à faire la chasse aux non encore vaccinés ?

    Et maintenant ils veulent s’en prendre à nos enfants et nos adolescents qui sont les futures forces vivre de la nation ? A mes yeux ils ne sont que des criminels inconséquents et malintentionnés.

    Pourquoi cette vaccination de masse imposée contre le consentement de beaucoup de citoyens ?

    Je soupçonne fortement des objectifs très obscurs qui n’ont rien à voir avec le bien que l’on prétend vouloir faire au peuple, du moins en apparence !

    Pour l’instant c’est vous qui mentez en continuant à soutenir et à entretenir les mensonges d’état divulgués par nos chaines nationales. L’envers du décors n’est pas réjouissant et celui-là, aucun journaliste digne de ce nom n’en parle !

    • Bonjour. Vous accusez énormément, tout en restant vague vos sources et ne proposez aucun élément scientifique ni aucun chiffre, rien de réellement concret alors que vos messages sont très long.

      Au bout d’un moment, avez-vous la moindre preuve de tout ce que vous avancez ?

      Puisque la science de la biologie est certainement trop complexe pour la majorité des Français et je m’inclue dedans. J’aimerai qu’on finisse quand même par faire appel à la logique :

      Dans un premier temps, dans les personnes qui dénoncent les chiffres, plus de la moitié ne sont pas scientifiques couvrant les domaines des sciences de la virologie et n’ont pas accès à du matériel d’analyse des vaccins. Je ne vois pas pourquoi on devrait leur apporter plus d’intérêt qu’a l’immense majorité des scientifiques qui serait plutôt pour la vaccination. Et ces derniers, du fait serait donc TOUS complice de TOUS les gouvernements du monde ? C’est là où la simple logique n’est plus possible … On a tous des amis ou connaissance dans le monde médicale, et secrètement seraient dans une sorte de volonté de nuire à l’humanité tout en étant vacciné eux même ?
      Je pense que ça demande quand même un peu plus de travail de réflexion que cette vision trop simpliste.

      Deuxièmement. En imaginant un complot mondial des gouvernements visant à rendre malade l’humanité ou même de tuer les gens grâce à un vaccin. Là aussi faisons appel à la logique. Il y a toujours eu des personnes se disant contre les vaccins, tout le monde est au courent et les gouvernements aussi. En cas de volonté réelle des gouvernements d’obliger la vaccination pour des idéaux sombres, cela sous entendrait que ces gouvernements des pays vaccinés penseraient que seule les antivax devraient vivre ? Ainsi que les habitants de pays qui n’ont pas accès aux vaccins ?
      Donc comment ça se passe vous seriez des élus, vous les non vacciné ? Aucune logique … d’autant qu’avec les moyens actuels de manipulation génétique des virus, s’il y avait une réelle volonté de malveillance sur l’humanité c’est certainement sur un vaccin qui finalement et contrairement à ce que vous dites, n’est pas du tout obligatoire. D’ailleurs vous n’êtes peut-être pas vacciné ?

      (L’idée de la censure n’est pas logique non plus puisque vous parlez et je vous répond, librement. Et je viens tout juste de connaitre ce site car l’article est publié sur facebook dans un groupe lié à l’enfance de 70 000 personnes. Publié par un mec en mode propagande antivax puisque son activité dans le groupe n’est rien d’autre que de la publication lié aux vaccins, donc hors sujet avec le groupe et pourtant toujours présent et pas censuré)

      Troisièmement. Vu la quantité astronomique de produit toxique que les gens s’enfilent toute la journée … tabac, drogue, alcool, produit ultra transformé, viande (d’animaux sur vacciné, et blindé d’antibiotiques … d’hormone dans beaucoup de pays et dont l’alimentation est souvent des produits OGM importé) … sans compter les produits phito insecticide désherbant et je ne parle pas des fastfoods. A cela on ajoute l’énorme pollution de l’air qui finalement n’inquiète pas grand monde et celle de l’eau. Bref les gens se suicide tout seule tous les jours de leur vie. Et là on est en train de penser à un complot mondial sur un vaccin avec des au cas où et des approximations basées sur des fakenews ridicules …

      Au bout d’un moment est ce qu’il ne serait pas bon d’arrêter de réagir sur des pulsions émotives, de stopper cette immense mauvaise foi ? Et tenter retrouver un peu de logique ?

      Des années de militantisme sur l’écologie, les droit des animaux et de combats pour la protection des enfants (c’est mon métier) … tout ça part en fumé à cause de l’avalanche de fakenews et mensonges des antivax qui veulent monopoliser l’espace médiatiques car sans preuve de quoique ce soit il ne leur reste que le matraquage et la grande gueule … tous les combats sont à l’arrêt en attendant la fin de cette hémorragie du bon sens qui finalement n’est qu’une insulte à intelligence et à la liberté d’expression. Et tous les vrais scientifiques qui travaillent réellement sur d’éventuels danger des virus et des vaccins, ne peuvent plus se faire entendre dans cette jungle de là sur enchère de la bêtise.

  16. @ david dumont (@davs634) | 8 septembre 2021 à 12 h 29 min

    Je pense que nombre de médecins au départ ont pensé que cette vaccination était une bonne solution et c’est en toute bonne foi qu’ils l’ont conseillée à leurs patients. Mais lorsqu’ils ont vu leurs patients revenir avec des pathologies qu’ils n’avaient pas auparavant, forcément ils ont commencé à se poser des questions sur les effets déplorables de ces vaccins….

    Ces constats d’effets indésirables mettent tout le monde dans l’embarras :

    — les vaccinés eux-mêmes dont certains étaient volontaires et qui ont été décontenancés par les maladies qu’ils ont développé depuis leurs injections

    — les vaccinés contraints qui se sont fait vacciner pour ne pas perdre leur emploi ou pour pouvoir continuer à vivre normalement et qui désormais s’en mordent les doigts

    — Les proches de vaccinés dévastés qui témoignent de la perte d’être chers décédés peu de temps après leur injection, des fausses couches ou des avortements thérapeutiques induits par ces vaccinations, des désordres fréquents des menstruations chez les femmes de tous âges, des péricardites et des myocardites sur des sujets sportifs et en excellente santé, des paralysies de Bell, des syndromes de Guillain-Barré, des prurits récalcitrants aux remèdes, des hypersomnies engendrant des accidents de la route, des zonas, des plaies suppurantes et autres joyeusetés niées par les pouvoirs en place, l’OMS financée à 70 % par le faux philanthrope Bill Gates qui plaide en faveur de la dépopulation, l’ANSM et les institutions de pharmacovigilance qui participent au déni de ces effets indésirables et à cette omerta qui occulte ce qui se passe réellement !

    — Les réfractaires aux vaccins qui comprennent que non seulement le vaccin ne protège pas de l’attraper ni de le transmettre, mais qu’en plus il peut sérieusement endommager votre santé ! Il faudrait donc être totalement inconscient, suicidaire ou kamikaze pour se laisser injecter cette merde dans le corps, d’autant plus que certains effets n’apparaitront que beaucoup plus tard !

    Vous dites :  » dans les personnes qui dénoncent les chiffres, plus de la moitié ne sont pas scientifiques  »

    Alors selon vous, sous prétexte que les scientifiques choisis et adoubés par le pouvoir politiques affirment qu’il faut se faire vacciner, nous devrions les croire et obéir docilement et sans nous poser de questions ? Sous prétexte que la majorité des gens ne sont pas des scientifiques, ils devraient automatiquement faire confiance et renoncer à leur pouvoir de décision lorsque cela concerne leur propre corps et leur propre santé ? Eh bien, accordez moi le droit de na pas être du tout d’accord avec vous.

    Mon corps m’appartient et je ne permets à personne de décider à ma place ce que je peux ou dois lui administrer ni par qui et comment je dois me soigner !

    Libre à vous de vous vacciner si tel est votre choix. mais n’exigez surtout pas de ceux qui ne le veulent pas de le faire, c’est tout !

     » la censure n’est pas logique non plus puisque vous parlez et je vous répond, librement.  »

    La censure existe, mais comme vous le faites justement remarquer, pas sur ce blog en effet. Facebook et youtube par exemple s’arrogent la faculté de couper le sifflet à tous ceux qui souhaitent dénoncer les mensonges en faveur de la vaccination. Donc oui, désormais la censure est prépondérante dans notre pays. Si vous refusez de le voir, c’est votre choix, pas le mien. Heureusement d’autres plateformes se mettent en place pour faire échec à cette censure sournoise et rampante.

    Je suis d’accord avec ce tout ce que vous énoncez dans votre 8ème paragraphe car je fais la même analyse que vous. Cela étant dit, je n’ai jamais fumé de ma vie, je ne me suis jamais droguée, je ne bois pas d’alcool et je ne m’alimente pas de malbouffe, de Mac-do ni de sodas. Je ne mets aucun pesticide dans mon jardin, je n’achète jamais de plats préparés industriels, car je cuisine moi-même. Ceci, ainsi que ma propre stratégie pro-active de maintien en santé explique sans doute que je n’ai jamais attrapé le Covid en 20 mois de pandémie, même lorsque j’y ai été exposée de très près.

    Prenez soin de vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :