Un médecin dans le Rhône préfère être suspendu plutôt que vacciné

Convoqué par le maire d’Amplepuis le mardi 31 août dernier et salarié de la commune, Yves-Alexandre Rafalovitch  sera suspendu à compter de l’entrée en vigueur de la loi, soit le 15 septembre prochain car il  refuse de se soumettre à la vaccination obligatoire des soignants.

 »  Je choisis de ne pas être atteint dans mon corps par quelque chose de probablement dangereux. Je veux préserver mon intégrité. C’est un produit élaboré par génie génétique. J’ai refusé les OGM dans mon assiette, je ne vais pas les accepter dans mon corps  » affirme-t-il.

Rappelons que la loi dite Kouchner du 4 mars 2002 ( entre autres ) affirme le consentement libre et éclairé du patient aux actes et traitements qui lui sont proposés. Ce médecin n’y consent pas !

Employé au centre municipal de santé de la commune d’Amplepuis, René Pontet s’apprête à suspendre ce patricien dont il est l’employeur.   » On a le droit de dire non quand on pense que la chose qu’on nous impose n’est pas légale, pas légitime« , persiste Yves-Alexandre Rafalovitch..

Parce qu’une loi a été votée pour obliger les soignants à se faire vacciner, René Pontet ne veut pas se mettre hors-la-loi. Bien qu’il ne désespère pas que le médecin change d’avis et accepte de se faire vacciner, il n’hésitera pas à prononcer un arrêté de suspension dans ses fonctions, s’il maintient sa position. En outre, l’édile  n’a pas du tout apprécié qu’un rassemblement en soutien du médecin ait été organisé sous les fenêtres de la mairie.

Le Conseil de l’Ordre du département se saisit de l’affaire et a annoncé vouloir entendre le praticien au plus vite.

Brève  rédigée  le  11  septembre  2021  par  Catherine Medioni

Publié le 11 septembre 2021, dans Actualité, Santé, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Vous avez tort de vous apitoyer pour ce genre d’individu. Il a fait partie d’un quarteron de 7 médecins qui n’ont pas hésitées à radier du centre médical de santé, avec « laval » du maire, un malheureux patient, un opposant, par une lettre recommandée assassine avec copie à l’ordre des médecins (créer par « pétain »).
    Sans pitié alors qu’il était hospitalisé depuis 1 mois. Mettant à mal sa SANTE, sa LIBERTE D’EXPRESSION et plus grave encore sa LIBERTE PHYSIQUE. A l’époque une grève de la faim avait été engagée.
    70 dix ans d’étude de médecine contre un pauvre BEP, lamentable !… « Le savoir des lâches et de la honte »
    Un médecin qui défends des théories complétement farfelues et fumeuses, entre d’autre, l’aimantation du bras après une vaccination, ne mérite pas d’exercer. C’est comme si un physicien, nous expliquait que la terre était plate.
    Encore une fois lamentable, inimaginable, incroyable !…
    Un humaniste méconnu, Alexander Pétroff

  1. Pingback: Septembre – Santé | Revue de presse Emancipation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :