Bill Gates et son influence tentaculaire sur la santé mondiale et sur L’OMS

Le journal Le monde affirme que Bill Gates représente un poids considérable dans le budget de l’OMS. La fondation Gates est l’acteur non étatique le plus puissant de la planète. Sa dotation financière était d’environ 46,8 milliards de dollars en 2018, un montant supérieur au produit intérieur brut (PIB) de la Côte d’ivoire, de la Jordanie ou encore de l’Islande selon le Monde. Et selon les données de la banque mondiale, si la fondation Gates était un Etat,  elle serait le 91e plus riche du monde.

Le poids de la fondation Gates est particulièrement important dans le domaine de la santé, son cœur d’activité. Bill et Melinda Gates sont le second plus important contributeur au budget biennal de l’OMS, et s’apprête à passer premier après le gel des financements américains décidé par Trump. Elle est par ailleurs, devant les Etats-Unis, le principal financeur de l’alliance GAVI, l’Alliance pour les vaccins qui est également contributrice de l’OMS.

Le problème, c’est que ce que choisit de faire Bill Gates avec sa fondation en matière de santé n’est pas nécessairement ce que veulent choisir ni  subir les populations ! Le problème, c’est que Bill Gates qui injecte de l’argent dans l’OMS, le Gavi, mais également dans tous les laboratoires pharmaceutiques, pèse de tout son poids sur les politiques de santé publique, même si ces dernières ne sont pas approuvées par les populations qui les subissent sans que leur avis n’ait jamais été sollicité !  

Cela est  clairement antidémocratique, mais surtout cela court-circuite le libre arbitre des citoyens et leur auto-détermination à décider eux-mêmes de ce qu’ils veulent pour se maintenir en santé. On en arrive ainsi, avec les méthodes faussement philanthropiques de Bill Gates qui obtiendra toujours des retours juteux sur ses investissements, à une médecine autoritaire exécutée et mise en place par des dirigeants complices des objectifs de Bill Gates, qui se laissent dicter un agenda dont les peuples ne veulent pas ! Nous en expérimentons en France un exemple flagrant avec la pandémie et l’obligation vaccinale scélérate de Macron, mais cela est malheureusement vrai pour d’autres pays devenus tyranniques, comme par exemple l’Australie dont le peuple subi actuellement des violences inouïes de la part de leurs dirigeants et dont on parle fort peu sur nos médias…

La fondation Gates était  le deuxième contributeur direct au budget de l’OMS, mais depuis que les Etats Unis ont suspendu leurs contributions, il est devenu le premier en tant que contributeur privé devant les états, ce qui n’est pas sans incidence fâcheuse sur les choix de l’OMS et sur les objectifs fixés aux pays de la planète.  La pandémie et l’obligation vaccinale qui a été mise en place dans certains pays soulève bien des indignations et des désaccords qui ne prendront jamais fin avec des lois jugées illégales et scélérates car contraires aux droits fondamentaux et libertés individuelles !

Les peuples se soulèvent partout dans le monde, mais cela n’est pas divulgué sur nos ondes, comme si censurer ces informations était le meilleur  moyen de contenir la colère des peuples et de la rendre invisible ou inexistante ! Les journalistes, ( on devrait plutôt parler de journaleux ) ne font plus leur travail d’information et d’investigation, pour ne laisser dominer que la propagande de notre gouvernement !

A l’heure des bilans et des comptes, croyez-vous que tout ce qui aura été délibérément caché à l’opinion publique dans le but évident de les manipuler par les mensonges et des chiffres trafiqués et tronqués ne donnera jamais lieu à des mises en examens et des procès ?  A moins que les vaccinations de masse qui auront d’ici là décimé les populations ne le permettent plus faute de combattants encore en vie ….

C’est parce que certains s’inquiètent sérieusement de l’influence tentaculaire prise par le fondateur de Microsoft que le 24 mai dernier, l’Assemblée annuelle de l’OMS envisage des réformes notamment en questionnant le financement par des entreprises et des fondations privées qui ne peuvent s’empêcher de pratiquer un lobbying agressif qui ne correspond pas aux attendus des peuples en matière de santé. Il semble que les intérêts privés ne soient pas du tout en phase avec les intérêts publics en matière de politique sanitaire.

Lawrence Gostin, directeur du centre de l’OMS en droit de la santé, le dit tout net  et sans ambages :  »  La plupart des financements accordés à l’OMS par cette fondation sont en lien avec son agenda. Cela signifie que l’OMS n’est plus en position de fixer ses priorités de santé globale en étant pareillement redevable à un acteur privé. Et contrairement à des Etats-membres, contraints de répondre de leurs actes en démocratie, cette fondation n’endosse à ce niveau-là aucune responsabilité « 

Tout est dit et résumé dans ce constat pertinent et d’actualité !

Nous pouvons observer qu’une sorte d’autocensure s’est progressivement installée parmi les responsables de santé publique qui, même s’ils n’approuvent pas les priorités défendues et imposées par Bill Gates, se gardent bien de le critiquer pour ne pas prendre le risque de perdre son soutien financier ! Voilà comment l’intérêt des peuples passe au second plan pour satisfaire les objectifs intéressés d’un  » philanthrope  » aux motivations douteuses et nébuleuses !

 Swissinfos  nous apprend que :  »  La fondation alimente aussi en deniers l’Alliance internationale du vaccin (Gavi) ainsi que la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), deux organismes qui ont joui dès le début, eux aussi, d’un soutien de Bill Gates. Et qui aujourd’hui pilotent le programme COVAX sous l’égide de l’OMS. « 

Linsey McGoey pointe la volonté de Bill Gates de défendre les brevets en résistant à la levée de ces droits de propriété pour les vaccins contre la Covid et ajoute que Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, est lui-même en faveur d’une libéralisation de ces brevets mais qu’il n’est pas parvenu à influencer Bill Gates  qui défend en priorité un système sur lequel il a bâti sa fortune.

Il y a clairement conflits d’intérêts entre les objectifs de santé publique, le droit inaliénable pour les peuples à consentir ou pas à un acte médical imposé, et les bénéfices phénoménaux qu’en retire les laboratoires et les entreprises privées. On pourrait d’ailleurs interpréter cela comme une collusion,  une entente illicite et la plupart du temps secrète ou tacite  entre deux ou plusieurs parties qui se traduira au final par des nuisances faites au peuple.

C’est parce que les états membres n’apportent pas de contributions suffisantes pour permettre à l’OMS de fonctionner sans les apports du privé, que son indépendance n’est plus du tout assurée vis à vie des décisions de santé publique. Lawrence Gostin se dit favorable à une augmentation conséquente de la quote-part obligatoire des Etats alors qu’ils n’y sont pas contraints aujourd’hui, et sollicite une pression internationale pour obliger les fondations privées à suivre la gouvernance de l’OMS ,  » au lieu d’exiger de l’agence qu’elle soit la simple exécutrice des tâches décidées et dirigées par les dirigeants des fondations  » renchérit Lawrence Gostin.

En 2015, Bill Gates avait alerté lors d’une conférence organisée par TED, sur le manque de préparation des États en cas d’épidémie mondiale. Il prédisait en effet une épidémie qui tuerait   »  plus de 10 millions de personnes  » ! Un discours étrangement prophétique tant le scénario imaginé par Bill Gates en 2015  évoque celui de l’apparition du coronavirus….

Avait-il des dons de voyance, ou bien était-il conscient qu’il provoquerait cette épidémie pour justifier la vaccination de masse dont il fait son cheval de bataille sans même se soucier de ce que veulent les peuples en matière de santé ?

Article  rédigé  le  4  Octobre  2021  par  Catherine  Medioni

Publié le 4 octobre 2021, dans A vous la parole, Actualité, Santé, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :