Les laboratoires de Wuhan auraient-ils manipulé le virus qui a envahi la planète ?

photo du sinistre laboratoire de virologie à Wuhan

La question vient naturellement à l’esprit du commun des mortels quand on sait que l’être humain n’est pas toujours doué des meilleures intentions envers son prochain ni naturellement doté d’un sens moral élevé.

Un article du monde publié le 27 octobre 2021 affirme que l’Institut national américain de la santé ( NIH ) relance les soupçons concernant les laboratoires de Wuhan qui, selon les documents produits, auraient conduit leurs travaux de recherches bien au-delà de ce qui aurait été  initialement prévu, à savoir qu’ils auraient génétiquement manipulé des coronavirus.

L’autre fait  troublant qui interpelle également pointe les financements qui auraient été alloués par l’ONG  » EcoHealth Alliance  » aux laboratoires de Wuhan avec des fonds publics américains, ce qui met en évidence également les mensonges d’Antony Fauci, l’actuel conseiller de Joe Biden sur les questions de santé et directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, qui avait affirmé avec assurance devant le sénat que jamais le NIH n’avait financé des recherches incluant des manipulations génétiques de coronavirus. EcoHealth Alliance n’aurait-elle pas été elle-même défaillante dans son devoir de transparence à propos de ces financements ?

Les recherches en virologie menées par la Chine et soutenus en partie par des financements états-uniens n’auraient-elles pas quelque peu dérapé et engendré cette pandémie dont l’humanité entière  souffre depuis bientôt deux ans ? Les origines mystérieuses du Sars-CoV-2  induisent naturellement les interrogations sur la nature des recherches qui ont été menées à l’Institut de virologie de Wuhan, alimentant de fait  la possibilité d’une fuite de ce virus, qu’elle soit accidentelle ou intentionnelle.

L’hypothèse d’une fuite du virus d’un laboratoire a été sérieusement évoqué par une partie de la communauté scientifique. Une vingtaine d’éminents scientifiques américains certifient que la théorie dela libérationaccidentelle d’un laboratoirereste probable.

En France, un groupe de 26 scientifiques français militent pour qu’une enquête approfondie, impartiale et transparente sur les origines du Covid-19 soit menée.  Dans une tribune du 4 mars 2021 publiée dans le journal le monde  ces scientifiques écrivaient : «Nous souhaitons attirer l’attention sur le fait que la moitié de l’équipe conjointe réunie dans le cadre de ce processus est composée de citoyens chinois, dont l’indépendance scientifique pourrait être limitée.»

Les scientifiques français déplorent les nombreuses failles de la littérature scientifique chinoise portant sur les origines du virus, car selon eux il y a trop d’imprécisions, de contradictions, d’absences de communication de certains résultats…. Les chercheurs américains quant à eux font le même constat  que leurs homologues français en soulignant le manque de transparence des études scientifiques chinoises sur le sujet. :  «Les agences de santé publique comme les laboratoires de recherche doivent ouvrir leurs dossiers au public» martèlent-ils !

l’encadrement des manipulations dans les centres virologiques a été questionné dès 2012 en Europe et aux Etats-Unis. Cependant la communauté scientifique occidentale s’interroge sur le fonctionnement des centres de virologie chinois qui ne jouent pas la transparence sur les protocoles instaurés et sur les exigences de sécurité portant sur les virus étudiés ou manipulés.

Rappelons pour mémoire qu’il y a environ un an, une jeune virologue chinoise, depuis exilée aux états unis car sa vie était menacée, accusait son pays d’avoir fabriqué le virus, ce qui lui a valu le rejet de tous ses collègues qui l’ont accusée de s’être laissée manipuler…. le 15 Septembre 2020 dans une émission télévisée américaine, Li-Meng Yan affirme avec aplomb que le Covid-19 a été créé par les Chinois dans le laboratoire P4  de Wuhan, un laboratoire qui abrite des micro-organismes extrêmement pathogènes de type 4 et appuie ses affirmations par la publication d’un rapport d’environ 26 pages.  Un second rapport publié en octobre évoque carrément une guerre biologique préparée par le parti communiste chinois ….

Quoi qu’il en soit, l’humanité qui subit durement ce virus ne saura jamais la vérité quant à son émergence naturelle ou malveillante !   Notre prix Nobel de médecine, Luc Montagnier, traité de gâteux et de sénile qu’il n’est pourtant pas,  affirme qu’il s’agit d’un virus fabriqué en laboratoire, ce qui rejoindrait les affirmations de cette virologue chinoise.

Qui dit la vérité et qui ment ? Le saurons-nous jamais ?

Article  rédigé  le  2  Novembre  2021  par  Catherine  Medioni

Publié le 2 novembre 2021, dans Actualité, International, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Comme toujours, vous préférez crier avant de vérifier. Je vous propose de lire cela: https://www.afis.org/Le-coronavirus-a-t-il-ete-cree-en-laboratoire Que dit-il?
    Un génome sans trace de manipulation

    Les meilleures preuves nous sont fournies par le virus lui-même, et plus particulièrement son génome, dont on trouve une copie dans chaque particule virale. Le génome du SARS-CoV-2 a été rapidement séquencé et mis à disposition des chercheurs du monde entier[Pas seulement des chercheurs, en fait : les séquences sont disponibles pour quiconque les veut, dans GenBank par exemple.]. En l’étudiant, on peut apprendre un certain nombre de choses sur les origines probables ou improbables du virus.

    Notamment, on peut noter d’emblée que l’on ne trouve dans le génome aucune trace des techniques de biologie moléculaire connues et utilisées en laboratoire pour manipuler ce genre de virus[Du fait de leur grande taille (≥ 30 000 bases, alors que la plupart des virus à ARN ont un génome n’excédant pas 10 000 bases), manipuler les génomes de coronavirus nécessite le développement d’outils de génétique inverse (comme des plasmides ou des chromosomes artificiels de levure) spécifiquement adaptés, et dont des fragments devraient être présents dans le génome du SARS-CoV-2 s’il était issu d’un de ces systèmes. ]

    Ici: https://www.afis.org/Le-coronavirus-a-t-il-ete-cree-en-laboratoire

    D’autres scientifiques américains et chinois avaient signalé (en 2015 et 2019 respectivement) le potentiel d’émergence des coronavirus présents dans les populations de chauves-souris. Ces derniers concluaient ainsi leur article : « Il est très probable que les futures épidémies de coronaviroses comme le Sras ou le Mers proviendront de chauves-souris, et il y a une probabilité accrue que cela se produise en Chine. Par conséquent, l’enquête sur les coronavirus de chauve-souris devient un problème urgent pour la détection des signes d’alerte précoce pour minimiser alors l’impact de ces futures épidémies en Chine »… Il était surtout évident pour ces scientifiques que la Chine représentait la zone à haut risque (le point chaud) d’où partirait l’épidémie.

    Là, vous trouverez l’arbre phylogénique du sars cov2 : https://academic.oup.com/bioinformatics/article/34/23/4121/5001388

    Une étude effectuée sur 335 maladies ayant émergé entre 1940 et 2008 a permis de noter que 60 % d’entre elles étaient des zoonoses, c’est-à-dire des maladies pouvant infecter l’Homme et l’animal, et parmi celles-ci, 72 % seraient dues à la faune sauvage.

    NDLR : Abstenez vous de porter des jugements qui ne concernent que votre point de vue et sont donc de ce fait purement subjectifs. Vous n’êtes en rien supérieure à une autre personne et le fait d’exposer son point de vue ne devrait jamais donner lieu à des moqueries ou des discrédits publics. Le débat, s’il s’agit vraiment d’un débat démocratique ne s’en portera que mieux.

  2. A quand la généralisation du dernier commentaire de la rédaction……

    NDLR : Il n’y a aucune généralisation des modérations. Uniquement lorsque des personnes sous anonymat se permettent de juger et d’émettre des critiques ad hominem qui ôtent toute courtoisie et tolérance au débat. Pour l’instant vous n’en n’avez jamais fait l’objet il me semble.

  3. NDLR : Inutile de reposter ce qui est modéré. Les jugements subjectifs ad hominem ne sont pas acceptables d’autant plus que votre anonymat rend l’échange déséquilibré et la relation entre commentateurs dissymétrique, surtout lorsqu’une personne parmi elle écrit sous son identité civile et que vous la visez en particulier.

    Si cela ne vous convient pas, vous pouvez aller voir ailleurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :