Plus de 80 migrants Afghans bloqués sur un terrain vague à Pantin

Lundi soir, à Pantin, aux portes de Paris, environ 80 jeunes Afghans ont passé une nouvelle nuit sur un terrain vague, au fond d’un petit parc. Il était19h, ils s’agglutinaient autour d’un feu pour se réchauffer.

Le campement existe depuis fin janvier, explique un riverain du collectif citoyen Pantin solidaire. « Ils ont été chassés de lieu en lieu… Nous les avons donc installés ici. Ils trouvent un peu de répit dans ce parc. Ils ne démontent pas leur tente tous les jours ».

Selon Pantin solidaire, le campement ne cesse de grossir. Ils étaient 10 fin janvier, ils sont 8 fois plus aujourd’hui. « On estime qu’il y a 5 à 6 nouvelles personnes par jour ». Beaucoup arrivent sans tentes, sans vêtements chauds, sans couvertures.

Sanaullah, un Afghan, est parti quelques jours après la prise de Kaboul par les Taliban. Il vit dans le camp depuis 20 jours, dit-il en pachto. « Il fait froid, il pleut, et il y a des gens qui sont malades. On a beaucoup de problèmes ».

Ce soir-là, un voisin du quartier, Fodil, est passé distribuer des repas : 50 barquettes de pâtes bolognese que sa femme a préparées pour les jeunes migrants. « On vient aider, parce nous, on est au chaud », dit-il. Les jeunes ne sont jetés sur ces repas chauds.
beaucoup de jeunes, des primo-arrivants déchantent complément. Ils ne pensaient pas que la France les laisserait à la rue. « Heureusement que les voisins sont gentils », dit l’un d’eux en mangeant la barquette de pâtes de Fodil.

Ces jeunes, parmi lesquels se trouvent aussi des Dublinés, ne comprennent rien aux papiers de l’administration. Ils nous montrent les docs de la pref, de l’Ofii (docs bien rangés dans des classeurs plastifiés) et nous demandent : « c’est quoi ? »

Les collectifs espèrent qu’une prochaine mise à l’abri sortira ces jeunes de la rue. Si les arrivées quotidiennes continuent, la situation risque de devenir critique dans le parc où les jeunes n’ont accès ni à l’eau ni à l’électricité.

Source : Charlotte Boitiaux / France24

Publié le 23 février 2022, dans Actualité, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :