Le cheminot du Bourget Anasse Kazib risque de rater la présidentielle 2022 faute de parrainages suffisants

« Sauf un tour de magie, on est sur la dernière ligne droite de la campagne. » À quelques jours de la clôture des parrainages, Anasse Kazib, se fait peu d’illusions sur les suites de sa candidature à la présidentielle de 2022. Jeudi 24 février 2022, le cheminot, aiguilleur en gare du Bourget (Seine-Saint-Denis), cumule 130 parrainages. Il lui en manque 370 pour voir sa candidature validée par le Conseil constitutionnel. Son équipe compte sur les derniers jours de la campagne pour rallier des maires et peut-être sur la « banque de parrainages » initiée par le MoDem de François Bayrou.

Source et article complet : Actu.fr

Publié le 26 février 2022, dans Actualité, Politique, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :