Un point presse le 8 avril sur le devenir des lignes 17 et 18 du Grand Paris Express

Le CPTG, le CCL 18 (Collectif Contre la Ligne 18) et FNE IDF organisent un point presse sur le nouveau contexte des lignes 17 et 18 du Grand Paris Express au regard de la crise énergétique, de la crise alimentaire et des rapports sur le climat.

Des coûts d’investissement qui explosent et qui pèseront lourdement sur l’ensemble des contribuables français, un étalement urbain et une destruction de terres agricoles du Triangle de Gonesse et du Plateau de Saclay qui aggraveraient les pollutions et l’insécurité alimentaire pour des millions de Franciliens, les lignes 17 et 18, conçues voilà maintenant quinze ans, avant l’abandon d’EuropaCity et l’avènement des crises alimentaires, apparaissent comme le maillon faible du réseau du Grand Paris Express.

Des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour l’abandon de ces tronçons et de leurs gares en plein champ : des pétitions d’habitants de banlieue, indignés des retards dus au mauvais état du réseau existant, commencent à circuler. Les experts pointent la nécessité de réorienter l’effort public vers la création de dessertes plus légères, réellement adaptées aux besoins des usagers, et compatibles avec la nécessité de protéger des écosystèmes fragilisés par le changement climatique.

Source : Collectif Pour le Triangle de Gonesse

Publié le 2 avril 2022, dans Actualité, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :